accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Réunions de concertation > 2003

Articles

18 h 30, sur le Jardin sans noN

Invitation à la 25e réunion de concertation (Hellemmes), le 19 aout 2003


et compte-rendu de la réunion du 15 juillet 2003

Groupe d’habitants Pour un jonc à Hellemmes (Jardin communautaire ouvert et néanmoins clôturé) « Jardin sans NoN »

Invitation à la 25e réunion de concertation, le mardi 19 août 2003 de 18 h 30 à 2 0h 30, sur le Jardin sans noN – rues Ledru Rollin / Papin

Proposition d’ordre du jour : _A vous de jouer !

Compte-rendu de la réunion de concertation du 15 juillet 2003

(par Violaine)
Présents : Jean, Océane et sa petite soeur Émilie, Nathalie, Fabienne, Claude, Florence, Christophe, Franck, Marie Josée, Violaine
Excusés : Charles, Annie, Christiane

Récup’art

Lors du festival Bio Divers Cité, des œuvres ont été créées grâce à l’assemblage de pièces métalliques par des habitants jardiniers des différents jardins communautaires, des spécialistes du récup’art, et des passants. Les œuvres ont été déposées sur le Jardin sans noN au motif qu’il est le jardin communautaire le plus spacieux. La plus grande des sculptures a été resoudée sur le Jardin sans noN par Gérard Troèl car elle était trop grande pour être transportée en l’état. Cela a donné lieu à un apéro-visionnage des œuvres le vendredi 4 juillet en soirée. Des habitants jardiniers de Wazemmes et Moulins ont choisi des œuvres à implanter sur leur jardin à cette occasion.

Un petit problème s’est posé depuis : un adolescent est rentré dans le jardin avec une moto, a fait tomber les sculptures métalliques et tenté d’escalader la butte avec son engin. Alors que Jean leur avait aménagé un petit espace douillet sur la butte samedi dernier ! Claude, qui était sur le jardin à ce moment là, a contraint le jeune de descendre de sa moto pour lui faire reconnaître ses torts et a tenté d’expliqué à l’ensemble des jeunes le projet du jardin. Nous décidons de proposer au fautif de venir sur le jardin resouder les sculptures par le biais de Claude qui, seul, connaît le responsable. Jean a un poste à souder qu’il peut préter pour l’occasion. Cela permettra au jeune de prendre conscience des conséquences d’un tel acte.

Le potager

Il avance, il avance… Samedi dernier, Franck, Marie Josée, Jackie et Océane ont enlevé les adventices dans la partie arrière du potager pas encore aménagée pour y voir plus clair et continuer à semer et planter des choses. On peut encore semer ou planter, à cette période de l’année, des choux, des poireaux, des carottes, des épinards, de l’arroche, des betteraves, du cresson, du céléri, du fenouil. Pour les fleurs annuelles à semer en pleine terre : belles de jour, capucines, julienne de Mahon, phlox, pourpier à grande fleur, soucis… Il est également possible de semer ou planter encore beaucoup de fleurs bisannuelles ou vivaces mais attention au lieu d’implantation car elles fleurissent plusieurs années de suite ! Fleurs et autres légumes peuvent donc être encore semées et plantées dans le potager en continuant à réaliser des allées et à aménager et préparer le terrain pour ces plantations. Océane a amené une boîte de gazon fleuri et veut savoir où elle peut en semer sur le jardin. Il est proposé d’en semer sur la butte ou le long de la clôture à côté du potager ce qui suppose de préparer le sol au préalable. Nous avons récupéré, suite au festival Bio Divers Cité, du terreau, de la sciure et des végétaux (potirons, choux, fleurs diverses) pour le jardin qu’ont plantés Jean et Franck le samedi 5 juillet. Il faut beaucoup les arroser à la plantation et ensuite, sinon ils risquent de ne pas survivre !

La cabane à outils

Suite au vol de petit matériel sur le jardin sans noN (griffe, pelle, piquets…), nous décidons l’implantation d’une cabane à outils entre la butte et le potager. Miaux vaut-il la construire ou l’acheter ? Les bras hellemmois ne sont pas très nombreux pour l’aménagement du jardin, mieux vaut donc garder l’énergie pour des travaux de type mare, potager abri convivial, butte. Nathalie et Océane proposent cependant de contacter une personne des Jardins dans la Ville qui serait compétente pour nous aider dans la réalisation de la cabane à outils ou travailler avec nous sur des plans originaux. Franck propose l’achat d’une cabane à outils à Leroy Merlin à un peu plus de 100 euros. Violaine souligne que le Jardin des Maguettes à Fives s’est confronté aux mêmes questions, elle propose de rechercher des coordonnées au local des AJOnc sachant qu’en Belgique, ce type de matériel semble moins cher. Christophe et Fabienne se renseignent également de leur côté. On décide ainsi début septembre de l’achat de tell ou telle cabane à outils.

La mare

Samedi dernier, on a commencé à adoucir les paliers de la mare qui feraient plier la bâche si ils restaient comme cela ! Nous nous demandons si l’ajout de sable sous la bâche et le géotextile est assez efficace contre le percement de la bâche car il ya beaucoup de cailloux sur ce terrain ! Certains mettent de la moquette et du carton pour mieux protéger la bâche. Fabienne se renseigne auprès du club « Connaître et Protéger la Nature » de Villeneuve d’Ascq pour savoir quels matériaux ils ont utilisé pour la réalisation de leur mare. Elle propose également des chutes de moquette dont elle ne se sert pas. On estime le coût du sable : il nous en faudrait à peu près 2 tonnes pour une couverture de la mare sur 10 cm. L’entreprise STB matériaux à Wavrin facture la tonne de sable de Seine à environ 20 euros + 23 euros de livraison (à partir de 10 tonnes !). Cela reviendrait à peu près 65 euros mais il faut résoudre la question de la livraison au préalable !

Offres de la mairie d’Hellemmes

La mairie d’Hellemmes nous a livré sur le jardin des bancs en fer jaune et rouge et des poubelles qui sont déjà positionnés sur le jardin. Cela convient-il à tous ? Jean, Claude, René et Violaine ont rencontré Christophe Catrysse de la mairie d’Hellemmes avant qu’il ne quitte son poste de directeur technique. Nous pouvons acheter des palntes, mais ce n’est pas la meilleure saison pour planter des arbustes : il faudrait arroser abondamment tout l’été, si on les plantait maintenant, avec de minces chances de reprises. La meilleure période de plantation d’arbustes est à l’automne. I l nous faut désormais réfléchir sérieusement sur l’implantation des végétaux dans le jardin avant l’automne.

Structuration de l’espace

On revient sur l’avenir de la butte. Marc Santré, de la mairie d’Hellemmes, nous a fait part de l’éventuelle intervention d’un engin de la mairie au mois de septembre pour réaliser la rocaille dans le coin à côté du grand portail du jardin. Le problème reste celui de l’évacuation de la terre que la mairie de Hellemmes ne veut pas prendre en charge financièrement. Il ne faut donc pas compter sur la réduction de la hauteur de la butte pour moitié. Violaine propose un aménagement de la butte en trois parties :

  1. à l’arrière, une bande d’arbustes qui descendrait progressivement de la butte jusqu’à la palissade en béton pour aménager une partie plus intimiste dans le jardin comme quelqu’un a déjà commencé à le faire en y mettant un banc et une table. Cette haie permettrait que les jardins des voisins ne soient plus visibles de la butte : il faudrait choisir des arbustes au feuillage persistant (= qui ne tombe pas l’hiver) et qui aiment la terre de remblai. Ce pourrait être du houx, du genêt, des éléagnus etc…
  2. Sur la partie droite : un espace scénique pour des petits spectacles ou concerts
  3. Sur la partie gauche : un espace de jeux pour enfants qui pourrait être modelé avec des buttes et planté par endroit

Cette proposition considère que l’espace convivial est à droite de la butte, dans la partie du terrain qui n’est pas encore aménagée. Il faut que fin septembre, nous soyons tous d’accord sur les grandes zones du jardin pour qu’on puisse le structurer notamment par les arbustes que l’on va planter à l’automne. Profitez donc du jardin cet été et envisagez son aménagement futur pour s’y sentir le mieux possible et faire venir insectes, oiseaux, microorganismes etc… qui nous aideront, notamment pour le jardinage biologique.

Rendez-vous sur le jardin et rendez vous de réunion

Jean propose un RDV raku ce samedi 19 juillet à partir de 15 h sur le Jardin sans noN. Super ! Vous pourrez découvrir avec lui cette pratique dont il nous parle depuis longtemps. Pour cela, nous installons la tonnelle des AJOnc le vendredi 18 juillet à 17 h sur le Jardin sans noN pour que le four soit protégé de la pluie et nous du soleil ! Avis aux gens motivés !

Pour ce qui est des dates des futures réunions, on s’interroge à nouveau sur leur rythme. Se réunir plus souvent (et moins longtemps !) pour se mettre d’accord sur l’avancée des travaux semble important à tout le monde mais les parents présents doutent encore du planning des activités de leurs enfants à la rentrée (Ca conditionne bien entendu leur disponibilité !).

On attend le mois de septembre pour caler définitivement les dates (proposition du samedi à 18 h après les travaux de jardin) et on prévoit pour cet été une réunion le mardi 19 août à 18 h 30 sur le Jardin sans noN avec, de façon certaine, Claude, Fabienne et Franck, les autres personnes étant parties en vacances. Proposition également de réunion de concertation le samedi, à partir du mois de septembre.

Premier essai : le 6 septembre à 18 h chez Fabienne Auger au 41, rue Dupleix tout près du jardin. Pour info, les AJOnc sont en vacances du 6 au 25 août et Violaine du 1er au 31 août.

RDV tous les samedis après midi à partir de 14 h 30 pour les aménagements collectifs sur le Jardin sans noN