accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Réseau > 4 - L’Écho des brouettes > L’Écho des brouettes, n° 2 (2003)

Articles

Envoyée spéciale

Il était une fois… des fenêtres qui parlent…


Ce dialogue est l’introduction de l’émission radiophonique proposée par l’association « Écoute Active » qui a été diffusée le 17 avril 2002 sur Radio Campus pour présenter l’opération « Les Fenêtres qui parlent » sur le quartier de Wazemmes (du 21 avril au 5 mai 2002). Pour la préparation de l’émission, de nombreuses interviews ont été réalisées par Claude Cotton : Violaine Bouyer pour la présentation des « Fenêtres qui parlent » et du Collectif d’associations Réso Asso Métro, Jérôme Ségard pour les Jardins Communautaires, Isabelle Cellier pour l’association Gravicel, et beaucoup d’artistes qui ont exposé leurs œuvres.

- « Qu’est ce qu’elle a cette fenêtre, rien d’anormal, du verre, des tasseaux de bois croisés, un châssis, une peinture blanche pour couvrir le bois…., bon j’arrête de délirer, c’est vraiment une histoire de fou, je rentre…
(bruit de fenêtre qui grince et apparition de la voix de la fenêtre)
- Eh ! te sauve pas
- hein ? qui parle ?
- moi ! la fenêtre
- une douche en rentrant et hop au lit, je délire complètement
- mais non, je t’assure, je suis une fenêtre qui parle, et toi, tu peux m’écouter et écouter les autres fenêtres
- les autres fenêtres ?… mais pourquoi, ça m’arrive à moi, ce genre de chose ?
- ne t’inquiètes pas, tu n’es pas le seul, des créateurs, des artistes sont capables de nous écouter, de parler avec nous et rapportent les choses que nous voyons chaque jour
- Bon ! admettons, mais pourquoi me parles-tu seulement maintenant ?
- c’est simple, j’ai un message à te délivrer que tu pourras annoncer à tous ceux que tu connais
- c’est ça, comme l’autre folle qui braillait dans le marché
- je l’avais envoyée te prévenir, et tu es venue, je vais te dire, les fenêtres du monde entier sont en relation entre elles,… comme un peu, votre réseau là, que vous appelez internet. Nous sommes en définitif des observatrices muettes mais grâce à certaines personnes, dont tu fais partie, nous pouvons une fois l’an communiquer et dialoguer avec vous. Je ne veux pas rater cette occasion unique, je t’ai choisis pour tes qualités de patience et d’écoute
. »

La fenêtre ouverte…la fenêtre qui parle…que de dialogue dans la ville si elles s’y mettaient toutes ! Ca, je vous l’assure, ça maguetterait dans tous les coins ! Ca papotterait de la pluie, du beau temps (passage obligé !) mais aussi des œuvres qu’elles hébergent, des passants qui les observent, des commentaires qui émergent…Et pourquoi pas, du monde comme il va. Peut être, d’ailleurs, que les Fenêtres qui parlent pourraient contribuer à le faire tourner autrement ce monde qui ne tourne plus très rond parce qu’il devient trop carré !

Adoucissons donc les angles en suscitant la discussion, la curiosité, l’esthétisme grâce aux Fenêtres qui parlent qui auront lieu, cette année, du 22 mars au 6 avril. Rappelez vous de l’enthousiasme qu’a généré le vernissage de la manifestation un dimanche printanier d’avril, l’an dernier. Sous un soleil radieux, les musiciens de la fanfare Attabak et la fenêtre géante de la compagnie Zapoï ont entrainé les passants dans un parcours ponctué de Fenêtres qui parlent. L’occasion aussi d’apprendre à connaître différents lieux associatifs du quartier de Wazemmes : le salon de gravure Gravicel, les Petits frères des pauvres, le Point Alcool Rencontres Informations et bien sûr le jardin communautaire ! Le principe des Fenêtres qui parlent est simple : des habitants exposent des œuvres à leurs fenêtres pendant une période donnée. Prétexte pour les habitants jardiniers à élargir leurs actions et leur dynamisme sur le quartier tout en valorisant, par la même occasion, le jardin communautaire !

Les AJOnc, porteurs du projet avec le salon de gravure Gravicel sur le quartier de Wazemmes en 2002, sont prêts à soutenir les groupes d’habitants désireux de monter le projet cette année (dans la limite des forces disponibles !). C’est parti pour 2003 et, d’ores et déjà, les fenêtres cherchent leurs œuvres et les œuvres cherchent leurs fenêtres pour l’opération qui aura lieu cette année du 22 mars au 6 avril.Vous habitez Moulins, Fives, Wazemmes ou Hellemmes et vous souhaitez donner un caractère artistique à vos fenêtres, vous êtes artistes en herbe ou confirmés et vous voulez exposer vos travaux (dessin, peinture, sculpture, photo…) aux fenêtres des habitants, venez à la première rencontre d’échange de fenêtres et d’œuvres entre habitants (-artistes !) et artistes (-habitants !) avec une photo ou un croquis de vos fenêtres et œuvres :
- à Fives : le dimanche 26 janvier à 1 h à la Maison de quartier de Fives, rue Massenet
- à Wazemmes : le mardi 28 janvier à 19 h 30 à la salle des fêtes de la mairie de quartier de Wazemmes, 136 rue de l’Abbé Aerts
- à Hellemmes : le samedi 1er février à 17h à la salle des Primevères, square de l’internationale, 113 rue Chanzy
- à Moulins : le vendredi 14 février à 18 h 30 à l’Univers, 16, rue Danton

Plongeons dans cette aventure, gaiement, assurément, convivialement avec d’autres associations de Roubaix, Fâches-Thumesnil, La Madeleine, réunies au sein de Réso Asso Métro, qui feront aussi parler leurs fenêtres en avril 2003. Regarder, écouter autour de vous, l’écho des fenêtres ne va pas tarder à se faire entendre…Et il ne tient qu’à vous de le rendre d’ici là le plus audible, le plus magique, le plus festif possible !

Claude Cotton et Violaine Bouyer