accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Réseau > 2 - L’Assemblée Générale

Articles

Assemblée Générale ordinaire du 10 mars 2013

Rapport moral 2012


du réseau régional des Amis des Jardins Ouverts et néanmoins clôturés

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers amis habitants jardiniers,

Nous voici à nouveau réunis pour notre assemblée générale annuelle, pour un moment statutaire obligatoire mais surtout un moment convivial, un moment d’échange, un moment privilégié de dialogue, qu’en retiendront le plus grand nombre d’entre vous, du moins j’en prends le pari maintenant, m’efforçant pour qu’il en soit ainsi.

Presqu’un an, déjà, s’est écoulé, depuis notre rassemblement à Méricourt. Le 17 mars 2012, nous étions à Méricourt pour notre Assemblée Générale 2012. Assemblée générale au cours de laquelle Claude Pruvot annonçait, qu’après 6 ans de présidence, il ne se représenterait plus au poste de président des AJOnc.

Je tiens tout d’abord à vous remercier pour votre présence ici aujourd’hui. Par votre nombre, vous témoignez de l’intérêt que vous portez à nos activités et au développement de votre association. N’oublions jamais que sans vous, il n’y aurait pas de ‘Vie’ dans nos jardins, et qu’ils n’auraient aucune raison d’exister.

Je souhaite également la bienvenue à M. Bernard Despierre, adjoint au maire : déplacements, espaces publics, jardins, lumière, plan climat, de la Ville de Tourcoing.

Avant de poursuivre avec le côté statutaire, je tiens à remercier, de vive voix, et devant vous, le directeur de la Maison des Jeunes et de la Culture du Virolois, responsable de ce lieu qui nous accueille aujourd’hui. Mes remerciements iront également à la petite équipe qui s’est constituée pour l’organisation technique (en particulier le moment convivial que fut le repas la table d’accueil qui a précédé cette Assemblée Générale) sans oublier la Direction qui s’est chargée de l’organisation plus administrative de cette journée. Je terminerai cette partie remerciements, par un grand remerciement à Claude, un remerciement pour ses six années de présidence des AJOnc, mais également, à titre plus personnel, pour mon accompagnement, mon tutorat, tout au long de cette année, sans oublier son excellente connaissance du ‘terrain’ au sens large.

Nous nous retrouvons, aujourd’hui, pour notre Assemblée Générale 2013. Être placé devant une feuille blanche, pour la rédaction de mon premier bilan moral du Réseau régional des AJOnc, ou plutôt l’écran vide de mon ordinateur, fut l’occasion de faire le point sur ce qui a été réalisé, voire sera réalisé, au cours de l’année écoulée.

Que l’on prenne la plaquette du Festival des JONC, que l’on regarde régulièrement l’Agenda, il n’y a pas une semaine sans une animation, une manifestation ou un chantier, même pendant la ‘trêve des confiseurs’ que constitue la dernière semaine de l’année. Et chaque année, ils s’étoffent en quantité et en diversité sans oublier la qualité. La présentation en images des activités 2012, qui clôturera notre après-midi commun, en est la preuve.

Que mettre dans ce bilan moral ? Parler du succès récurrent du jardin secret, du vélo-tour, de la fête des lumières, … (cf. le document de programmation). Après x coupures, j’ai décidé de ne sélectionner que 3 actions, mais des actions qui ont impliqué une grande partie des membres du Réseau :

* La première édition du guide des jardins naturels partagés en Région Nord-Pas de Calais.

Presque une année de travail et de collecte fut nécessaire pour la réalisation de ce livret (ceci expliquant la non-parution du n°12 de l’écho des brouettes).

En feuilletant les pages de ce guide, vous constaterez qu’en 15 ans, nous avons beaucoup essaimé en Région Nord-pas de Calais, et nous essaimons toujours. Depuis le premier jardin communautaire, le jardin des (re)trouvailles créé en 1997, la moisson 2012 fait apparaître, dans ce guide, volontairement présenté sous forme de balades, 32 jardins collectifs et 14 jeunes pousses dont certaines, depuis la parution du guide, peuvent, maintenant, prétendre à leur page entière.

2012 a connu 3 nouveaux démarrages d’installations concrètes de jardins naturels partagés pendant que 13 autres poursuivaient leurs aménagements structurants. Je passerai sous silence les nombreux contacts en cours qui aboutiront à de nouveaux démarrages cette années 2013 ; je vous renvoie aux tableaux récapitulatifs intégrés à votre document de séance et aux volumineux exemplaires du bilan d’activités 2012 (en consultation). A signaler tout de même un échec : le jardin Copernic de Calais qui avait été une commande de la collectivité de transformer un square en Jardin communautaire, avec un abandon, par cette même collectivité, du projet en octobre 2012...

Pour la réalisation de ce guide, qui est une belle vitrine de notre Réseau Régional des AJOnc, vous êtes quelques-uns à avoir investi en temps pour l’écriture d’un article ou la proposition de photos. Sans cette participation, qui peut sembler anodine à certains, le guide végéterait encore.

Un grand merci, et je propose vos applaudissements de félicitations, à la petite équipe qui a cherché à donner une unité à cette belle plaquette, à partir de vos apports, sans omettre de parler des nombreux chassés-croisés suite à des corrections orthographiques ou syntaxiques.

* La fête des citrouilles avec les échanges de graines

Vous avez été nombreux à participer, à nouveau, au concours des citrouilles 2012. Certaines ont fait un périple en distance kilométrique, d’autres n’ont pas hésité à relever le défi du moyen de transport (apporter une grosse citrouille en métro peut relever de l’exploit). Dans cette édition 2012, il y avait une nouveauté. Proposé et lancé lors de l’Assemblée Générale 2012, l’essai du troc des graines fut réussi. Nombreuses furent les graines échangées : des graines qui ont traversé une partie de la Région. Après cette réponse positive, l’essai n’a plus qu’à être transformé.

* Le Bois de La République

Dans le domaine de nos activités proprement dites, nous avions, déjà, développé de nombreux projets, mais 2012 en a connu un, que peu de personne aurait osé prédire : planter une forêt, et quelle forêt ! Puisque ce projet emblématique couvrira 7 hectares et demi. Je n’aurais osé passer sous silence cette grande plantation sur 3 ans, cette plantation de 3000 arbres par mille parrains et marraines en un week-end, le week-end de la sainte-Catherine, le week-end où tout bois reprend. Je ne pouvais passer sous silence cette action emblématique dans le cadre de la 1ère fête régionale de la forêt, à l’initiative de la Ville d’Avion et des AJOnc.

Ce vaste projet, largement médiatisé par la presse écrite, et également télévisé, n’aurait été réalisable sans le soutien de l’Acsé, du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, des habitants jardiniers du quartier de la république qui se sont engagés pour le créer, et qui s’engagent également pour l’entretenir et l’animer dans la durée, mais également, sans la forte mobilisation des habitants jardiniers du Réseau Régional des AJOnc (certains ayant même été mobilisé hors Région Nord-Pas de Calais). Cette forte mobilisation s’est constatée en nombre de ‘planteurs’ mais également en nombre de plants, provenant des divers jardins collectifs du Réseau des AJOnc.

* Notre équipe salariale

Vous me direz, il ne sait pas compter, il parle de trois points et il veut en aborder un quatrième.

Que serait notre association sans ses salariés ?

A moins de vouloir laisser s’endormir notre association, nous nous devons, sans cesse, d’être à régulièrement à la recherche de forces nouvelles, afin d’assurer également, et ce point n’est pas à dédaigner, un apport de ressources nouvelles, ressources humaines, ressources financières.

Une petite parenthèse, au cours du dernier trimestre 2012, nous, les membres du Conseil d’Administration, avons d’ailleurs décidé de lancer une campagne non pas d’adhésion, mais de dons (les deux pouvant aller ensemble) (avis aux amateurs).

Dès 2000, nos prédécesseurs avaient compris le besoin d’un permanent pour suivre, administrer, planifier, … développer le Réseau des AJOnc.

Notre développement, tant en nombre qu’en éloignement géographique, sans parler de la diversité des projets, ne peut se faire sans cette réelle implication de nos salariés, qui sont d’abord, comme me l’a fait remarquer un œil extérieur du Réseau, des militants du Réseau des AJOnc.

Malgré le renfort de deux contrats « Service civique », devant la charge de travail, nous avons dû, fin 2012, créer un nouveau poste à temps partiel.

Nous y veillons, mais un jour se posera le problème de l’équilibre entre nos ambitions et nos moyens financiers. Ce petit point noir perce à l’horizon. Cette limite de nos moyens financiers sera un frein à l’embauche de nouveaux salariés.

Avant de clôturer ce rapport, au cours duquel j’ai volontairement laissé la place à l’investissement personnel, je n’oublierai pas de remercier les membres du conseil d’administration qui se sont réunis 7 fois (à ces sept réunions, il faut y ajouter sept bureaux) pour un développement serein de notre association toute en gérant également le quotidien. A ces administrateurs, il est judicieux d’y ajouter toutes les personnes qui s’investissent dans les commissions.

Tant qu’il y a des militants actifs, un mouvement vit.

Tant qu’il y a aura des habitants jardiniers actifs, et ils sont nombreux cet après midi, le Réseau Régional des AJOnc vivra.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers amis habitants jardiniers, vous voyant, tous, ici présents, le Réseau Régional des AJOnc a encore de beaux jours à vivre.

Merci pour votre patience et votre sérénité, merci pour votre investissement, à bientôt sur un Jardin.

P. PUCHOIS

Président du Réseau Régional des AJOnc