accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Réseau > 4 - L’Écho des brouettes > L’Écho des brouettes, n° 2 (2003)

Articles

Derrière la clôture

Association les Blongios


la nature en chantier !

« La nature en chantier » : les habitants-jardiniers des jardins communautaires qui aménagent au fil des saisons « leur » jardin connaissent concrètement ce que cela signifie !

Les Blongios, qui tirent leur nom d’un petit échassier, viennent de fêter leurs 10 ans d’existence en une grande semaine d’animations, de fêtes, de démonstrations, de colloque, de sorties et de chantiers : un moment fort de visibilité pour le grand public à l’occasion de 10 ans d’actions, soit près de 260 chantiers qui se sont très souvent effectués dans le calme, dans l’ombre et dans le sérail de réserves naturelles que les gestionnaires aux multiples rôles préservent souvent d’une trop forte fréquentation.

Les Blongios qui allient, comme les AJOnc, nature et citoyenneté, font partie du réseau de la Maison de la Nature et de l’Environnement à Lille. Ce n’est certainement pas là leur seul point commun. Les deux associations s’occupent de restaurer la « nature » : la grande et la petite, la rare et la commune, la discrète et la toujours fragile : les Blongios la retrouvent à la campagne et surtout dans les réserves naturelles. Les objectifs de l’association sont « l’organisation et la réalisation de chantiers écologiques de volontaires et bénévoles pour la préservation et la restauration des milieux naturels » et « la sensibilisation et la formation de ses membres à ses actions et à la découverte du milieu naturel. »

Les réserves naturelles ne sont pas des sanctuaires mais des milieux très fragiles où l’homme intervient pour favoriser un maximum de diversité végétale, la biodiversité et préserver des espèces rares qui vivent dans des milieux particuliers.

La convivialité, non pas celle qui est décrétée mais plutôt celle qui est vécue - parce que ses adhérents le veulent bien - est aussi un point de rapprochement entre les Blongios et les AJOnc.Il fallait voir l’énergie déployée en décorum et en logistique lors des 10 ans des Blongios et de leur colloque à Lille Grand Palais pour occuper ce monument-labyrinthe de béton de verre et d’acier que constitue cette bâtisse afin que les congressistes-volontaires-bénévoles s’y sentent à l’aise et créent de grands moments d’émotion et de convivialité.

Chacun dans ses mètres carrés ? Certes, les domaines d’intervention des Blongios et des AJOnc ne sont pas les mêmes. Mais à regarder de plus prés les jardins communautaires, on s’aperçoit que les habitants jardiniers y créent des potagers et… de la biodiversité ! Pas toujours de manière scientifique et consciente : c’est difficile de gérer de manière collective, continue, intensive un jardin que chacun doit s’approprier, où chacun doit avoir sa place… Mais tout comme les Amis des Blongios, les Amis des Jardins Ouverts ont besoin de nature. Certains vont la chercher et la gérer là où elle se trouve encore, d’autres essaient de la re-créer : de la nature de proximité, trés imparfaite mais, au royaume des déserts, les petits oasis de biodiversité sont rois (!)

De l’autre côté de la grille des jardins communautaires comme dans les réserves naturelles (d’État, volontaires, régionales et j’en passe…), il y a beaucoup à voir, à apprendre, à agir ! Alors n’hésitez pas, sortez de votre réserve : nous avons besoin de vos bras et de vos têtes : soyez Amis des Blongios et/ou des jardins communautaires !

Joyeux anniversaire aux Blongios,
de la part de Jérôme Segard !