accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Formations, Grainier, Compost, Fiches techniques, Biocabas > 5 - Fiches techniques > Flore

Articles

Hormone de bouturage naturel


Beaucoup de jardiniers utilisent l’hormone de bouturage pour favoriser et améliorer l’émission et la croissance des racines sur les boutures.

Voici un truc pour faire des boutures sans mettre d’hormones de synthèse en fabriquant votre propre hormone de bouturage naturelle, l’eau de saule

L’écorce des saules (tous les saules) contient de l’acide salicylique. Lorsqu’une plante est coupée ou blessée, elle dégage une hormone de stress. Cette hormone s’appelle l’acide abscissique et celle-ci permet à la plaie de se cicatriser. L’acide salicylique a la propriété d’enrayer cette cicatrisation tout en empêchant la dessiccation de la plante et permet le rétablissement de celle-ci en produisant des racines.

Pour fabriquer votre hormone de bouturage, récoltez de petites branches de saule (peu importe la variété), mettez-les à tremper dans un récipient avec de l’eau jusqu’à ce qu’un gel recouvre la base des branches de saule. Cela prend 4 à 6 semaines et coïncide souvent avec le moment où les saules commencent à émettre des racines. Badigeonnez alors ce gel sur vos boutures avant de les piquer en terre.

Attention, l’eau de saule n’est toutefois pas un produit miracle, pas plus d’ailleurs que les hormones de synthèse. Elle ne permettra que de faciliter le bouturage à condition que celui-ci soient tout de même réalisé selon les "règles de l’art".