accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > DENAIN : Jardin des Grandes Gamelles > Le Jardin dans les médias

Articles

L’Echo des brouettes n° 11 - Printemps-Automne 2011

« Le 25 novembre, toute clôture prend racine ! »


Le jardin des Grandes Gamelles du Faubourg Duchâteau de Denain est ouvert à tous.

Il est entouré d’une jolie clôture et d’un portail ludique insolite, exclusif de l’artiste ferronnier Franck Guihal de Lille.

Les clefs ont été remises par la ville de Denain aux habitants jardiniers…

Etaient présents, F. Burette adjoint au maire, M. F. Fenaert responsable de la politique de la ville, Francis Van Iseghem responsable du pôle d’aménagement et de développement, J.M. Gourdin directeur du centre social, R. Penet directeur de l’association des AJOnc et bien sûr F. Guihal l’artiste qui a conçu le portail et les ventaux avec les habitants jardiniers impliqués dans cette superbe opération…

Voilà c’est… le jardin communautaire des Grandes Gamelles !

Le vent glacial et l’épais manteau neigeux n’ont pas empêché l’inauguration officielle du jardin communautaire des Grandes Gamelles de Denain de se faire.

Et oui, c’est bien sous plusieurs centimètres de neige et un vent glacial que tous les partenaires étaient présents pour couper le ruban symbolique et écouter, les pieds dans la poudreuse, le discours de M. Burette, adjoint au maire chargé du projet de rénovation urbaine du faubourg Duchâteau.

Le jardin a pour vocation de mettre en valeur le patrimoine naturel régional.

Il est composé de milieux différents, l’entretien se fera de manière raisonnée en préférant le paillage aux herbicides chimiques, le compost à l’engrais et les animaux auxiliaires (coccinelles, hérissons, grenouilles) aux insecticides. Ce sera un jardin vivant, avec une mare déjà creusée mais vide de toute eau pour l’instant, une prairie fleurie et des arbustes régionaux champêtres. Les insectes, les oiseaux et les mammifères y trouveront le gîte et le couvert.

Rendez-vous sur le jardin au printemps !

Gérald FLAMENGT et Marie-Christine DACQUIGNIES

Poème

Le Bois

J’aime le bois et ses saisons

Papillons voltigent à l’horizon

Je vous aime petits champignons

dans le bois humide,

baissent leurs têtes humides

Rien n’est vide

bêtes sauvages courent sur le feuillage

Dans cette nature verdoyante

âme reposante

voix chantantes d’oiseaux

Je regarde ces feuilles colorées, trouées

amassées l’une contre l’autre

éparpillées dans toutes les sensibilisations

que le vent a balayées sur son passage

Christelle LECLERCQ