accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Réunions de concertation > 2003

Articles

local Boldoduc, à 20 h 30

Invitation à la 18e réunion de concertation (Hellemmes), le 21 janvier 2003


et compte rendu de la réunion du 17 décembre 2002

- Proposition d’ordre du jour :
- Nouvelles institutionnelles
- Aménagements du jardin : rassemblons nos idées sur plan !
- Préparation de l’après-midi marrons et vin chauds du 9 février sur le jardin sans Non
- Assemblée Générale des AJOnc le dimanche 2 mars : que propose le Jardin sans Non ?
- Les « Fenêtres qui parlent » : information sur la rencontre prêteurs d’œuvres et de fenêtres du 1er février
- Distribution de L’Echo des brouettes (journal des AJOnc) à Hellemmes
- Points divers

Invitation à la 18e réunion de concertation.Le mardi 21 janvier 2003 de 20 h 30 à 22 h. Local Boldoduc - Square de l’Internationale - 213, rue Chanzy à Hellemmes

Compte-rendu de la réunion de concertation du 17 décembre 2002 (par Christiane)

Présents : Claude, Jean, Christiane, Charles, Violaine

Bonne année aux jardiniers …et aux autres !
Prochaine réunion au local de Boldoduc (213 rue Chanzy) LE MARDI 21 JANVIER 2003 À 20 h : RÉUNION EN DÉGUSTANT LA GALETTE DES ROIS !

1. La subvention 2003 (7 150 euros) et la convention pour le futur Jardin sans Non ont été votées au dernier Conseil communal d’Hellemmes.

2. Les dépenses en 2002 : 219 euros - Outils (bêches, pioches…), un arbre, matériel pour les diverses fêtes, photos, soupe, etc… L’association les AJOnc alloue 1 500 euros pour 2003 pour le fonctionnement du jardin (outillage, événements festifs, etc...) et 4000 euros.pour l’ensemble des travaux ou achats qui structureront le jardin (investissements pour 2003 et après !)

3. L’Echo des Brouettes : Claude prépare un article pour le numéro de janvier.

4. DATES À RETENIR :
- le 1er février : rencontre des artistes et habitants au Foyer Chanzy, 213 rue Chanzy à Hellemmes pour organiser « Les fenêtres qui parlent » d’Hellemmes.
- le 9 février : Journée Portes ouvertes de la M.N.E. 23 rue Gosselet - nous proposons de participer par une petite manifestation : vin chaud et marrons chauds, ainsi qu’un feu, sur le Terrain sans Nom, à l’emplacement du futur jardin, à 15 h.
- le dimanche 2 mars : Assemblée générale des AJOnc à la Maison de quartier de Wazemmes.
L’année prochaine, ce sera à Hellemmes.
- du 22 mars au 6 avril : Les fenêtres qui parlent à Fives, Moulins, Wazemmes, Hellemmes.
- le samedi 3 mai : Inauguration du Jardin sans Non.
- le 18 mai : vélotour des JONC (jardins communautaires).
- le samedi 15 juin (date que l’on propose) : Fête du Terrain sans Nom. À voir : qu’en pensent les associations éventuellement concernées ? Que décide-t-on cette année ?

5. IDÉES POUR LE JARDIN SANS NON (c’est bientôt… en mars, pose de la clôture) :

  • TOUS : sculptures, totem (on y tient apparemment…), allées : copeaux, mulch ou gravier ? traverses de chemin de fer : très bien, mais ça glisse quand c’est mouillé…,une serre, des bordures en osier ou châtaignier, une tonnelle couverte d’une treille, des mangeoires à oiseaux.
  • JEAN : un grand espace abrité avec le courant électrique pour faire des sculptures, le raku, bricoler…une mare, un châtaignier, une serre, une glycine. Du mélange, pas trop d’ordre.
  • CHARLES : un chêne, plein de choses « rustiques » qui viendront de son jardin, plantes anciennes, de la région, des lys, pour les allées : des tuiles, un noisetier, des arbres fruitiers (pommier, poirier, prunier), des rosiers, églantiers, des capucines, clématites, des groseillers, des genêts…
  • CLAUDE : des endroits différents. Si c’est bien construit, ça devient un labyrinthe - utiliser le saule. Des ruches (clôture interne pour protéger), 300 m2 pour les plantes alimentaires : on peut faire un genre de jardin médiéval avec des clôtures en osier, un jardin « en carré », une clôture en saule vivant (quel savant, ce Claude !).
  • Des lieux dégagés, qu’il y ait plusieurs horizons, une zone stérile, qu’on peut piétiner, un lieu « de repos » : terrasse (chemin de fer) ou carrés pavés, des endroits plantés, en faisant en sorte que plus on s’éloigne, plus c’est sauvage…Une tonnelle par ci, un abri par là (pas fermé complètement), des lieux ombragés, des sureaux, des fleurs sauvages, mellifères…
  • MOI (Christiane) : rien à ajouter, c’est magnifique. J’aime une tonnelle avec de la vigne, les graminées et tant d’autres plantes et arbres, et un coin à feu.
  • VIOLAINE : des suzannes aux yeux noirs…
  • TOUS (le chœur) : des roses trémières, garnir le mur côté maison, une cabane avec toiture végétalisée.

DEVOIR POUR LE 21 JANVIER : placer tout ça sur le plan du futur jardin… !
À bientôt les amis… et vivement le printemps !