accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Le Jardin dans les médias

Articles

L’Echo des brouettes n° 11 - Printemps-Automne 2011

Le Bizardin Hellemmes « Arrière-Saison au Bizardin »


Les 10, 11 et 12 septembre 2010, le Bizardin a accueilli de nombreux visiteurs pour la première d’Arrière-Saison, festival qui clôt l’été, annonce la récolte des légumes et les dernières douceurs de l’année avant que se repose la nature.

En 2010, l’optimisme légendaire des bizardiniers eut raison des déboires essuyés pendant plusieurs années (mais ceci est une autre histoire…). Pour fêter cette opportune accalmie, Florian songea à inviter des artistes afin que ces derniers parent notre bien-aimé jardin d’une tenue festive et artistique. L’occasion faisant le larron, il fut décidé d’inaugurer l’abri confectionné cette même année selon les indications d’Olivier Fossé des Ajonc, « Olivier, le jardinier » pour les enfants des écoles du quartier. Nos valeureux jardiniers, qu’ils soient en herbe ou vieux de la vieille, se réunirent et refirent une beauté à ce jardin malmené par la sécheresse annuelle.

Remue-ménage au Bizardin : des câbles électriques sont ramenés, des tables bricolées, des bougies dispersées, des tableaux accrochés, des robes par le vent soulevées et des décors installés... les habitants jardiniers s’activent tandis que leurs bambins jouent à cache-cache.

Des curieux attirés par la frénésie ambiante sont conviés au vernissage de l’exposition et à l’inauguration de l’abri qui accueille les œuvres de Sylvie Leroy.

La soirée débute… Une cinquantaine de personnes partagent la sangria maison et flânent au jardin, parsemé des merveilleux petits textes poético philosophiques de François Tilly… Un air de douce convivialité s’installe.

A la nuit tombée, le spectacle commence ! Soudain, « Les Boulingrin » énervés animent le lieu. Un pique-assiette dénommé M. des Rillettes regrettera sans doute sa venue pour le plus grand plaisir des spectateurs agréablement installés pour observer cette fulgurante scène de ménage. La Compagnie des Coquelicots nous offrent ce soir-là une représentation drôle et musclée ! Le décor s’intègre parfaitement au labyrinthe en saules, les acteurs entrent d’un coté, se sauvent de l’autre. Les rires éclatent, c’est un succès pour cette première théâtrale au jardin.

Tous se retrouvent autour d’un barbecue à la lueur des bougies.

Un chemin éclairé nous mène dans les allées du potager où flotte une « Adèle Weiss » réalisée par Laura Yoro. Les derniers flâneurs profiteront des tartes maison apportées par les habitants du quartier dans une ambiance détendue et « bon enfant ».

Le samedi matin, les enfants investissent le lieu à leur façon pour un club nature très spécial. Ils tombent nez à nez avec cette étrange robe qui flotte dans les airs : une fée l’aurait-t-elle oubliée cette nuit-là ?… Ce n’est pas moins étrange que ce duo père et fils qui vise semble-t-il le même but… Lequel voit réellement plus loin que le bout de son… nez ?.

Grenouilles et libellules sont de la fête tandis que les paons du jour se cachent dans leur chrysalide.

Sur la grande table de l’association des Saprophytes (collectif poético urbain), nous partageons en famille un pique-nique au soleil. Le barbecue grille les dernières saucisses. Des jeux en bois sont à la disposition de tous.

Un parcours botanique est proposé par Christiane. Cette douce ambiance festive se prolonge le dimanche.

Depuis ce week-end mémorable, certains habitants ont rejoint l’association et l’envie de renouveler l’aventure est forte.

Petits et grands, ne ratez pas la fête d’Arrière-Saison 2 qui se déroulera au Bizardin les 16 et 17 septembre 2011 !

Emilie LASSERRE, Valérie LHERMITE et les habitants jardiniers

« Le lapin de Charlotte »

(Recette sans lapin, on peut le remplacer par un chat noir)

Poser son sac sur le banc

Patauger dans la gadoue

Cogiter avec patience le plat du jour

Ce sera le lapin de Charlotte

Préparation : une heure

Ingrédients :

Eau de la mare en gelée

Charme jaune d’or à point

Petite spirée bien mûre

Viorne en fleurs roses appétissantes

Chèvrefeuille jaune lumineux très frais

Nèfles en quantité suffisante

Ajoncs fleuris sauce piquante

Petites pommes rouges

Cornouiller saignant

Graines d’origan

Moutarde verte

Chou géant

Carottes sauvages

Bouquet garni : fenouil, sauge, panais, phacélie

Ajouter quelques brins d’herbe aux goutteux

Relever d’un peu de verre émincé

Parfumer au jasmin d’hiver

Mélanger le tout en plusieurs tours de jardin

Goûter souvent

Adoucir si nécessaire au chant d’oiseau

Laisser mijoter à petit feu jusqu’au printemps

Christiane, au Bizardin, le 28 novembre 2010, en attendant Charlotte