accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier de Wazemmes) : Jardin des drôles d’Waz’eaux > Le Jardin dans les médias > 2011

Articles

L’Echo des brouettes n° 11 - Printemps-Automne 2011

Lille – Wazemmes « Enquête aux drôles d’Waz’eaux »


Nous avons suivi l’enquête menée par les abeilles sur la disparition de leurs reines aux Drôles d’Waz’eaux. Les enquêtes étaient au nombre de quatre, une par ruche.

Nos amies partent donc interroger leurs voisins mais tous sont aussi suspects.

Premiers voisins et suspects : les grenouilles.

Les abeilles demandent à Batracien l’ancêtre :

« Que faisiez-vous le 17 septembre 2010 à 15 heures au moment même où nos reines ont disparu ? ».

« Nous cherchions un abri pour l’hiver, la mare étant devenue trop petite pour notre famille. Allez donc demander aux araignées ! ».

Enquête n°2 auprès des araignées :

« Vu le nombre de pièges tendus dans notre petit coin de nature, nous vous soupçonnons d’avoir enlevé et dévoré nos reines ».

« Nous n’avons pas vu vos reines depuis des semaines, nous n’avons que des moucherons dans nos toiles » affirma mère Arachnide ».

Nos amies sont allées à la rencontre des guêpes.

« Auriez-vous vu et battu nos reines le 17 à 15 heures ? ».

« Nous reconstituions notre nid qui venait d’être détruit. Allez voir la mésange » lui suggéra Vespula, la reine des guêpes.

Elles partent donc voir la mésange pour l’interroger sur cette disparition et sur la dégradation des ruches.

« Est-ce vous qui avez dégradé nos ruches ? ».

« Oui » répond la mésange.

« Vous avouez donc que vous êtes coupable ? ».

« Coupable de quoi ? ».

« De la disparition de nos reines ».

« Coupable avec Pivert de vos ruches mais pas de la disparition de vos reines ».

Après une semaine d’enquête interminable auprès de leurs voisins, les enquêtrices rentraient aux ruches dépitées pour y découvrir finalement que les reines étaient de retour.

Chacune d’elles demanda à sa reine où elles étaient parties toute cette longue semaine.

Les reines répondirent :

« Nous étions rue Montaigne, au local des AJOnc. Nous avons suivi la récolte de miel afin d’informer les apiculteurs sur sa fabrication ! ».

« Nous, drôles d’Waz’eaux, remercions les abeilles, les grenouilles, les araignées, les guêpes et la mésange pour nous avoir autorisés à suivre cette enquête ».

Florent GUIBERT, Virginie DELABY, Maxime VAN DEN BERG.