accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Festival des JONC – Festival des GENS > Le Jardin Secret > Passages 2011

Articles

Presse : dimanche 15.05.2011 - La Voix du Nord - Lille Quartiers

Monique Deleau et Christine Verdin ont tissé un fil de lumière


Monique Deleau et Christine Verdin au Jardin secret, un lieu d’exposition éphémère.

 MOULINS 

Comme son nom l’indique, le Jardin secret est un lieu particulier et hors du temps, qui ne s’ouvre qu’une fois par mois, le premier vendredi des mois de printemps et d’été, pour délivrer une expression artistique originale mise à la portée de tous.

Ce lieu d’exposition éphémère est situé à l’arrière du Jardin des (re)trouvailles et on y accède par une porte basse, percée à même le mur. L’autre vendredi soir, un entrelacs de branchages et de restes d’anciennes expositions accueillait le visiteur venu suivre un symbolique fil d’Ariane tressé par Monique Deleau et Christine Verdini dans le cadre de leur exposition « Des fils, défilés ». Christine Verdini aime travailler la matière, le tissu et l’écriture, en un subtil mélange harmonieux. Bleus de travail annotés, toiles de tentes et combinaisons ocres suspendues à même les branches comme des mannequins interrogateurs et anonymes, les supports calligraphiés par l’artiste, qu’ils soient de tissus ou de papier très fin, participent à l’expression d’un message à dimension universelle sur le tissu, le vêtement, la communication. Il en va ainsi de l’interrogation qu’elle porte sur la burka, que l’on pourrait mettre en parallèle avec la marchandisation liée à la mode, qui rend également certaines femmes prisonnières. À partir du travail de Christine Verdini, Monique Deleau - appelée Modelo - a, de façon complémentaire, investi la robe, le fil, la peinture, toujours à la recherche de la lumière. Ses tableaux, aux dominantes claires, sont un mélange subtil d’acryliques ocres et blancs, à base de collages pour certains, travaillés au couteau pour d’autres, avec ce sentiment de relief qui remplit de vie les êtres de lumière qu’elle représente. « J’aime jouer avec la lumière et l’humain, ces reflets sont mon travail. C’est aussi un travail sur soi, de recherche de sa propre lumière, qui repose sur la rencontre et le partage. » • A. S. (CLP)

Exposition visible sur rendez-vous au 03 28 55 03 30 ou ajonc@free.fr.