accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les AJOnc des Hauts-de-France > 5 — Revue de Presse > 2010

Articles

La Voix du Nord - Edition Lille » Lille Quartiers » vendredi 10.09.2010, 05:09

Au jardin secret, Michèle Moreau invite à un voyage coloré et mystique


Michèle Moreau propose balade colorée et exposition plus intimiste, au jardin des (Re)trouvailles.

 MOULINS 

Situé au fond du jardin communautaire des (Re)trouvailles, le jardin secret est un lieu ...

un peu particulier ouvert à tout artiste souhaitant exposer dans un cadre bucolique. Vendredi dernier, Michèle Moreau exposait sa dernière création artistique, faite de photographies parfaitement mises en scène.

Une porte basse perce le mur de l’enceinte du fond, et, par la magie des lieux, le visiteur est transporté dans un autre monde, fait d’arbustes, d’herbes folles et de tableaux accrochés de-ci, de-là. La balade artistique à laquelle Michèle Moreau conviait les visiteurs n’était en rien incongrue en se mariant harmonieusement avec la nature foisonnante. Des photographies aux couleurs éclatantes accrochées aux branches, d’autres surmontant de petites palettes bariolées, l’ensemble formait un cheminement cohérent ponctué de couleurs mettant en valeur les éléments naturels.

En parallèle de cette balade colorée, Michèle Moreau, qui est artiste plasticienne de formation, proposait également une exposition plus intimiste, à l’abri d’un vieux bâtiment. Aux cimaises, des photographies de grande taille représentaient un personnage, corps d’albâtre dévêtu et plutôt décharné. Daniel Hémard, membre des AJOnc,cheveux longs et barbe christique, avait accepté de poser en toute sérénité et le résultat est saisissant.

Ce projet conceptuel, aux élans mystiques, impressionne par la force tranquille qui s’en dégage. Les références à la peinture italienne sont omniprésentes, qu’il s’agisse du Caravage ou d’Arcimboldo, et le contraste entre l’âpreté d’un corps blanchâtre avec la richesse de la nature qui l’entoure ne laisse pas indifférent. Au fond, un immense triptyque, sorte de Christ en trois niveaux, renforce cette dimension du sacré mêlé au profane où l’homme et la nature ne font plus qu’un. • A. S.(CLP)

Jardin des (Re)trouvailles, face au 11, rue Montesquieu. Visite sur rendez-vous, Tél : 06 13 53 32 69.

Lien Voix du Nord