accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Réunions de concertation > 2003

Articles

14-15 h 30, local Boldoduc (square de l’Internationale, 213 rue Chanzy)

Invitation à la 30e réunion de concertation (Hellemmes), le 1er novembre 2003


et compte-rendu de la réunion du 18 octobre 2003

Proposition d’ordre du jour

  • 1.Aménagements du jardin (14 h-15 h 10)
    • Propositions de fleurissement du jardin par le groupe du même nom !
    • Quelle fonction pour la butte du jardin ?
    • Préparation du chantier plantation de haie du 29 novembre : quelle organisation, quelle communication, quels travaux préalables ?
    • Point sur la terre à récupérer
    • Présentation d’un projet d’abri convivial
  • 2.Fonctionnement du jardin (15 h 10-15 h 15)
    • Questionnaire bilan : quel est votre avis ?
  • 3.Diverses infos AJOnc (15 h 15-15 h 30)
    • Le journal des AJOnc L’Écho des brouettes : recherchons rédacteur volontaire pour un article sur le Jardin sans noN
    • La carte verte Lille 2004 à la Maison folies de Wazemmes : que va t-il s’y passer ?

Compte-rendu de la réunion de concertation du 18 octobre 2003

(parViolaine)
Présents : Franck, Charles, Marie-Édith, Christiane, Violaine, Claude
Excusés : Jean, Pierre

Bilan du chantier avec Unis Cité

Le chantier a bien avancé ce lundi 6 octobre : les paliers de la mare ont été retravaillés et le grillage a été installé. Le chantier avec Unis-Cités a fait l’objet de 2 reportages télé, l’un sur France 3, l’autre à C9 TV. Un article est également paru dans Nord Eclair. Claude et Violaine se chargent de retrouver les deux cassettes vidéo pour avoir une trace de cette journée.

Pour continuer le chantier, il nous faut soit avoir de la terre en quantité pour recouvrir la bâche complètement quand elle sera posée, soit mettre de la terre seulement aux endroits où l’on mettra des plantes aquatiques, mais cela suppose de protéger la bâche en remplissant directement la mare après la pose de la bâche ou en mettant une grille au dessus pour éviter les projections. Une réponse de la Communauté Urbaine nous est parvenue quant à la demande d’approvisionnement en eau par la bouche à incendie située à côté du jardin : nous devons demander au distributeur d’eau, La société des Eaux du Nord, pour utiliser cette eau, avec l’accord cependant de la Communauté Urbaine ! Charles n’a pas encore de réponse de la part des pompiers rue de Bouvines, il les relance. Marie-Édith propose de téléphoner à la mairie d’Hellemmes pour savoir s’il est possible de récupérer la terre actuellement stockée près de la piscine d’Hellemmes, ainsi nous n’aurions plus ce problème d’approvisionnement en eau. Violaine appelle Marc Santré à ce sujet la semaine prochaine.

Ceci dit, en attendant ces réponses, vous pouvez continuer à creuser la tranchée tout autour de la mare pour y enfouir la bâche une fois qu’on l’aura posée. Lorsque les questions ci-dessus auront trouvé réponses, on se fixera des échéances plus précises quant à la pose de la bâche. D’ici là, tous les bouts de moquette et les grands cartons sont les bienvenus !

Plantations sur le jardin

On a choisi les arbres « solitaires » du jardin. Hésitations entre le néflier et le cognassier pour l’arbre situé entre la butte et la haie champêtre (n° 7 du plan d’ensemble) : c’est finalement le cognassier qui l’emporte, 3 voix contre 2 ! Pour l’autre arbre solitaire du jardin (n° 8 du plan d’ensemble), on hésite entre bouleau, aulne, charme, érable champêtre : on opte pour l’aulne qui a une croissance rapide, aime les terrains humides, est mellifère et donnera vite de l’ombre. On prévoit un troisième arbre solitaire, non positionné actuellement sur le plan, à 2 m de la clôture, près de la mare, ce sera le chêne de Charles.

Pour la butte, on retient l’idée de faire une scène délimitée du reste de la butte par une haie circulaire composée de houx, buddléïa, éléagnus, elycrisum, sénecio, hébé, genets à balai, lavatère, bourdaine, fusain d’Europe, noisetier de Byzance, troène, viorne bodnantense. Reste à définir ce qu’on plante sur l’autre partie de la butte. Violaine propose à nouveau d’y faire un petit terrain d’aventures pour les enfants en creusant des sentiers à l’intérieur de la butte et en plantant, en haut des sommets des petits arbustes fruitiers. Le fait que le niveau de terre ait baissé sur la butte permet de minimiser l’effet de haie droite au fond de la butte qui avait pour but de faire écran pour les voisins des jardins à côté. Violaine propose de planter plutôt de façon aléatoire, Claude n’est pas de cet avis, considérant qu’on voit encore dans les jardins des voisins quand on monte sur la butte. On en reparle à la prochaine réunion et on décide de l’avenir de la butte car cela devient urgent si on veut l’aménager pour planter fin novembre ! Préparez vos réponses !

On se fixe une date pour planter les haies champêtres et autres : ce sera le samedi 29 novembre à partir de 10 h. Il nous faut commander les arbres à la jardinerie à La Ferme.

On reparle aussi des plantations des perches de saule. Violaine a vu une personne qui a participé à un chantier avec l’association Blongios, disant qu’il était possible de récupérer des perches après le chantier mais en étant en contact avec les gestionnaires locaux. Cela supposerait de faire un voyage spécial pour récupérer toutes ces perches. À voir où on peut en récupérer d’autres en quantité suffisante avec l’Espace Naturel Métroplitain, la station d’épuration de Villeneuve-d’Ascq ou la Ferme du Héron. Les plantations de perches de saule s’effectuent de préférence entre décembre et février : prochain aménagement à planifier !

Pour ce qui est du fleurissement du jardin, nous décidons de constituer un groupe de travail spécifique qui proposera ses cogitations aux prochaines réunions de concertation. Premier RDV du groupe le mardi 21 octobre sur le Jardin sans noN à 17 h 30 pour localiser les endroits où on met des fleurs et en définir le contenu. Ce groupe de travail est ouvert à tous !

Questionnaire bilan

Un questionnaire a été envoyé aux habitants jardiniers de Wazemmes pour faire le point sur une année de fonctionnement. Il s’agit de savoir si on envoie ou non ce type de questionnaire aux habitants jardiniers d’Hellemmes, si oui : sous quelle forme et à quel moment ? Chacun est invité à le lire pour la prochaine réunion et à faire ses remarques par rapport aux questions ci-dessus. Préparez-vous !

Point sur les comptes du jardin

Demandez les comptes du jardin si vous ne les avez pas encore eu ! Les dépenses du jardin entre janvier et septembre 2003 s’élèvent à 3 197,04 € soit 56,69 % des 5 500 € de départ. Mais attention, en janvier 2004, nous n’avons que 1 500 € supplémentaires ! Rassurant quand même, les achats de gros matériel (bâche de la mare, citerne etc.) que nous n’aurons pas à refaire l’année prochaine s’élèvent à 54 % des dépenses. Les recettes s’élèvent quant à elles à 140 € grâce au montant des adhésions hellemmoises.

Les fenêtres qui parlent à Hellemmes

Une première réunion a eu lieu au local Boldoduc le vendredi 17 octobre avec une dizaine de personnes. L’association désormais porteuse des Fenêtres qui parlent sur Hellemmes est le Collectif de la girafe. Retenez les dates pour cette année : du 19 mars au 19 avril. Si vous voulez prêter vos fenêtres ou vos œuvres pendant cette période, n’hésitez pas à contacter Christine Lancelot au 03 20 04 82 89. Prochaine réunion : le vendredi 14 novembre à 20 h 30 au local Boldoduc.

Informations diverses et variées

- Une journée thématique sur l’éco-construction est organisée par l’association À Petits Pas le samedi 8 novembre de 10 h à 16 h 30 à Ruisseauville dans le Pas de Calais. Il faut réserver avant le 3 novembre au 03 21 24 31 52 (AFIP). PAF : 5 euros. N’hésitez pas à vous inscrire, cette thématique n’est pas souvent abordée en région !
- Week end nature à Grande Synthe le samedi 25 de 15 h à 16 h 30 et dimanche 26 octobre de 10 h à 11 h 30 avec, pour thème, les éléments permettant la détermination des champignons. Activité gratuite sur réservation au 03 28 21 64 24.