accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les AJOnc des Hauts-de-France > 5 — Revue de Presse > 2010

Articles

LA VOIX DU NORD Edition Tourcoing Actualité Tourcoing samedi 26.06.2010

Un jardin communautaire qui pousse à la Marlière - Croix-Rouge


Une première opération de plantations qui permet de découvrir des ophrys abeilles !

NATURE ||

« De grâce, de grâce, monsieur le promoteur, de grâce, de grâce, préservez cette grâce. De grâce, de grâce, monsieur le promoteur, ne coupez pas mes fleurs. » La chanson Le petit jardin de Dutronc peut assez aisément s’appliquer à ce qui s’est mis en place à proximité du centre social de la Marlière. Non pas que le terrain qui avait servi d’arboretum dans le cadre de « 2000 arbres pour l’an 2000 » était menacé, même si l’association Tournesol qui gérait le site a déposé le bilan. Il y a quelque temps, Bernard Despierre, adjoint tourquennois, a contacté le centre social de la Marlière Croix-Rouge pour lui proposer d’y monter un projet. Une collaboration est naturellement née avec l’association les Ajoncs pour y installer un jardin communautaire. Une convention de prêt de terrain a été signée et quelques habitants du quartier - on n’est qu’au début de l’action - ont commencé à investir le site.

À terme, des enfants des centres aérés viendront y faire des plantations, observer la nature. Un atelier cuisine du centre social pourra profiter des produits locaux. Le but étant aussi d’y planter des légumes anciens ou oubliés. Quand on demande à René Penet, directeur des Ajoncs, la différence entre un jardin communautaire et des jardins familiaux, il répond qu’il y a derrière un projet social. « Ce sont les habitants jardiniers qui développent leur projet sur le quartier. » Pour lui, les deux peuvent sans difficultés cohabiter. « Le principe retenu est bien celui du jardin au naturel et de sensibiliser la population à l’éco citoyenneté, sur la nécessité de préserver l’environnement. » Des rencontres régulières ont lieu le jeudi matin avec les volontaires.

C’est un premier espace de ce type à Tourcoing. Il en existe sept à Lille. Celui de Tourcoing occupe 2 700 m² avec de nombreuses essences d’arbres.

Ceux qui restent encore sur place ne seront plus déplacés. Ce sera le seul jardin partagé ayant une ouverture en France et en Belgique ! Des projets sont à l’étude dans ce domaine avec Mouscron et le centre social est déjà en contact avec une association belge.

Pour Bernard Despierre, il y avait plusieurs éléments importants : envie du centre social, intérêt pour la ville et volonté de sacraliser ce morceau de terrain naturel. « Et puis, 2010 est l’année de la biodiversité alors, on en profite... On espère que le terrain fera des petits, et probablement rapidement, rue de Courtrai. » C’est le service des parcs et jardins qui a assuré les gros travaux comme la mise en place d’un puits de récupération des eaux pluviales, le creusement d’une marre pédagogique, etc.

Pour Jean-Luc Deleforge et M. Verbecke, directeur et président du centre social, ce jardin s’inscrit dans un projet plus global comme des ateliers avec des jeunes pour réaliser, durant l’hiver, des petites serres, la création de nichoirs, un travail sur l’argile, sur la terre. Il y a aussi un projet sur la découverte de la faune et de la flore sauvage. Des sirops à base de menthe, mélisse, etc. seront fabriqués. En visitant le site, on a découvert deux petites fleurs poussant délicatement au milieu des graminées. En fait, il s’agit de petites orchidées, les ophrys abeilles qui se trouvent être des espèces protégées !

On peut déjà noter que le jardin sera à l’honneur le 27 août dans le cadre de la fête des quartiers d’été, placée cette année sur le thème des cow-boys et des indiens.

...CH. VINCENT Lien Voix du Nord

visiter le jardin