accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Formations, Grainier, Compost, Fiches techniques, Biocabas > 5 - Fiches techniques > Recettes > Les recettes de confitures & de gelées d’Edith

Articles

Recette de gelée de fleurs de pissenlits


classification : angiosperme - famille : composées

Amie de l’homme et des animaux, c’est peut-être la plus connue des plantes champêtres. Elle est cultivée depuis près d’un siècle, mais on la cueillait depuis déjà fort longtemps à l’état sauvage pour ses différentes propriétés et utilisation : Plante très mellifère. Ses jeunes feuilles sont utilisées en salade, avec des croutons, des œufs, des morceaux de fromage... Cuites, elles s’utilisent comme les épinards et servent à compléter certaines soupes. Les boutons de fleurs peuvent être utilisés en remplacement des pointes d’asperges. Les racines grillées sont un bon substitut du café. Ses propriétés médicinales ne sont plus à prouver : dépurative, diurétique, laxative, revitalisante, tonique, cholagogue.

Le pissenlit est une plante dite hermaphrodite, elle a des organes mâles et femelles. Grâce à ceux-ci et à ses nombreuses fleurs dans son réceptacle, un insecte venu butiner (abeille ou autre) lui permettra de s’autoféconder et ainsi de se multiplier. La fécondation donnera naissance à un fruit, l’akène, muni du fameux parachute duveteux. Ces fruits ainsi portés seront disséminés par le vent sur des distances pouvant atteindre 10 km.

La recette :

Cette gelée, qui ressemble à du miel liquide ... originale et très gouteuse... est facile à réaliser.

Veillez à pratiquez la cueillette dans des espaces non traités (pesticides, engrais et autres produits phytosanitaires)

— > Pour 4 à 5 pots de taille moyenne

- Récoltez environ 300 g. de fleurs de pissenlits (jaunes, bien ouvertes). L’idéal est de faire la cueillette. entre 12 heures et 14 heures, car les fleurs sont alors pleinement ouvertes au soleil.

- Lavez les à grande eau afin de chasser quelques éventuels habitants non désirables, petits moucherons et autres insectes !

- Éliminez tiges et corolles vertes de dessous (donne de l’amertume) pour ne garder que la partie jaune des fleurs. Laissez les sécher au soleil (1 à 2 heures), afin de développer les arômes du pollen.

- Portez les fleurs à ébullition dans 1,5 litre d’eau et laissez cuire à gros bouillons durant 5 minutes.

- Retirez du feu et laissez reposer 24 h. avant de filtrer.

- Ajoutez au jus obtenu le même poids en sucre à confiture, soit environs 1 kg250, et le jus de 2 citrons et d’1 orange.

- Portez l’ensemble à ébullition et laissez cuire à feu modéré tout en remuant jusqu’à la consistance d’un sirop épais. Une mousse blanche peut se former à la surface durant la cuisson, écumez la.

- Versez dans les pots et les fermer.

- Retournez les pots jusqu’au refroidissement. Cela permet de stériliser le petit volume d’air qui reste à l’intérieur et de créer un vide relatif qui maintient une bonne fermeture.

Cette gelée accompagnera délicieusement le foie-gras, mais sera aussi appréciée au petit déjeuner ou à l’heure du thé, sur de la brioche tiède.