accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Réunions de concertation > 2003

Articles

au local Boldoduc, de 14 à 15 h 30

Invitation à la 27e réunion de concertation (Hellemmes) : le samedi 20 septembre 2003


et compte-rendu de la réunion du 6 septembre 2003

Proposition d’ordre du jour

1. Aménagements du jardin (14 h-15 h)

  • Validation du plan d’ensemble du jardin
  • Nouvelles institutionnelles :quid de la venue de l’engin sur le jardin, qu’en est-il de la possibilité de construire sur le terrain ?
  • Choix des types d’arbres et arbustes à planter sur le jardin

2. Fonctionnement du jardin (15h-15h15)

  • Prévoit-on un moment spécifique pour échanger sur le fonctionnement du groupe ?

3. Diverses infos AJOnc (15h15-15h30)

  • Vélo tour des JONC et échanges de graines le dimanche 21 septembre, rendez-vous à Ch’ti vélo à 15h
  • CA des AJOnc : le mercredi 24 septembre à 18h30 au local des AJOnc.
  • Portes ouvertes de la Ferme du Sens le samedi 27 septembre : visite du jardin, troc de graines, conférence
  • Week end d’échanges ville/campagne à Coigneux le samedi 11 et dimanche 12 octobre

Compte-rendu de la réunion de concertation du 6 septembre 2003

(par Violaine)
- Présents : Annie, Charles, Fabienne, Claude, René, Annabelle, Samuel, Jean, Violaine
- Excusée : Christiane

Quelle « stratégie » ?

Violaine propose, suite aux remarques de Claude à la dernière réunion, d’établir un échéancier entre septembre2003 et septembre 2004 pour se fixer des objectifs à long terme et décliner les moyens pour y arriver. Nous aurons ainsi une vision plus large sur l’avenir du jardin que celle que nous avons maintenant qui nous conduit à des aménagements quotidiens sans véritable projection. Claude souligne à nouveau le danger qui consisterait à trop prendre en compte les remarques et influences extérieures sans que nous ayons l’impression d’avoir notre projet à nous. Selon Violaine, nous devons être clairs sur un projet collectif (et pour cela, le mettre au clair !), et laisser ensuite une marge de manœuvre aux demandes extérieures mais qui doivent s’intégrer dans ce cadre prédéfini.

Jean revient cependant sur l’importance d’organiser des événements festifs sur le terrain pour faire connaître le jardin auprès des riverains et leur donner envie de venir. Pour Claude, être présent régulièrement sur le terrain est aussi un moyen d’établir un contact avec les riverains et également d’avancer dans les aménagements, ce qui n’est pas le cas lors de la préparation d’événements. Charles insiste également sur la présence au jardin et suggère que chacun ait avec lui un lot de plaquettes explicatives, de charte des jardins communautaires et de bulletin d’adhésion pour que les gens intéressés aient immédiatement l’information, la possibilité d’adhérer et d’avoir la clé du jardin si ils le souhaitent. Violaine propose finalement que le groupe d’habitants jardiniers se consacre à l’aménagement du jardin jusqu’en mars 2004 pour rendre l’espace sympathique dès l’arrivée du printemps et que le gros travail de communication avec les riverains et le développement des partenariats se fasse plutôt à partir du printemps prochain. Cela n’empêchera pas d’organiser une petite fête au jardin lors de la plantation d’arbustes à l’automne par exemple.

Propositions d’aménagements

Qu’a t-on à faire comme travaux collectifs d’ici là ? Il nous faut d’abord définir la vocation des espaces encore en friche puis matérialiser ces différents espaces dans le jardin pour mieux se rendre compte de leurs dimensions. Fabienne, Claude et Violaine ont réfléchi sur le jardin, avant la réunion, à la localisation d’un espace de prairie fleurie à droite quand on rentre dans le jardin par la porte orientée rue Dordin. Un chemin irait de cette porte au futur abri convivial qui prendrait appui sur le bâti arrière à la place de l’actuel graf. Il faut cependant se renseigner sur l’état du mur arrière et sur la possibilité de construire sur ce terrain. Claude, Jean et Violaine sont partants pour aller consulter le Plan Local d’Urbanisme à la mairie d’Hellemmes qui permettra de voir si c’est une zone constructible ou non. L’abri convivial près de la butte permettrait de créer une zone utilisable lors de manifestations festives, en transformant une partie de la butte en scène accueillant occasionnellement musiciens et comédiens. Charles propose de faire des escaliers pour grimper sur cette scène. Violaine suggère à nouveau de transformer l’autre partie de la butte en espace de jeux pour les enfants en faisant plusieurs monts de terre. Pour l’aménagement de la butte, Charles propose d’utiliser ses pentes pour récupérer de l’eau de pluie et aménager son « plateau » en prairie sauvage. Il est suggéré également de créer un cheminement végétal derrière la butte, dans le petit couloir existant, à l’aide de saules tressés sous forme d’arches. À l’intérieur de ce petit tunnel, on pourrait planter framboisiers, groseillers, cassissiers mais Charles verrait plus cette haie fruitière le long de la clôture près du potager.

Pour ce qui est de la localisation des futurs arbustes et haies du jardin, il est proposé de faire des petits modules de plantations pour pouvoir s’abriter du vent sur le jardin. On les disposerait dans la partie gauche de l’entrée donnant rue Dordin.

Nous avons reçu une réponse positive de la mairie d’Hellemmes pour le prêt d’un engin avec chauffeur pour dégager un peu de terre de la butte pendant une journée. Nous décidons d’entamer le côté gauche de la butte en déplaçant la terre dans les deux angles de la clôture où il est possible d’y faire un massif de fleurs. Il restera certainement du temps au chauffeur pour commencer à creuser les trous pour la plantation d’arbres, d’où la nécessité pour nous de localiser au plus vite les espaces à planter. Marc Santré de la mairie d’Hellemmes doit nous rappeler pour donner la disponibilité de l’engin de la Ville de Lille. Rendez-vous ce mardi 9 septembre à 17 h 30 sur le Jardin sans noN pour matérialiser ces idées d’aménagements et voir celles qu’on retient ou pas.

Fonctionnement du jardin

On choisit finalement le samedi de 14 h à 15 h 30 une semaine sur deux pour les réunions de concertation du Jardin sans noN au local Boldoduc. Les moments de réunion seront plus fréquents mais dureront mois longtemps et seront suivis des travaux d’aménagements dans le Jardin sans noN. Le mardi soir ne convenait plus aux gens qui ont de jeunes enfants, le samedi en soirée cassait le farniente du week-end. Nous essayons donc ce nouveau mode de fonctionnement et nous verrons ensuite si ça fonctionne bien ! Prochaines réunions : samedis 20 septembre, 4 octobre, 18 octobre, 1er et 15 et 29 novembre de 14 h à 15 h 30 au local Boldoduc, 213 rue Chanzy à Hellemmes.

Animations en perspective

Le Jardin sans noN est sollicité par la mairie d’Hellemmes pour participer à la « Quinzaine de la propreté » qui a lieu du 29 septembre au 11 octobre sur la commune. C’est une initiative du Conseil Communal d’Enfants. La première semaine sera, pour les enfants, l’occasion de découvrir le bus info tri de la Communauté Urbaine avec une vidéo explicative sur le tri des déchets. La semaine suivante, des associations d’Hellemmes et d’ailleurs auront un stand d’exposition dans la salle des Accacias avec une animation particulière le samedi 11 octobre, dernier temps fort. Y participent les associations suivantes : Environnement et Développement Alternatif, Kaïdina, les Animateurs de l’Environnement Urbain, EEVP, Elisa, les Jardins dans la Ville, la Ressourcerie, le Club d’Éducation canine, CLCV, la CUDL et Esterra. Violaine et Jean sont allés à la dernière réunion pour préparer l’événement, l’heure était au calage de toutes les propositions, nous avons été prévenus assez tard mais il est toujours temps d’y participer. On se heurte cependant à un problème de capacité humaine pour assurer une présence à la salle des Acacias le samedi 11 octobre. Ensuite, Charles pense que c’est perdre son temps que d’aller théoriser sur le tri des déchets quand la commune ne le met pas en pratique ! On décline donc notre participation à l’événement.

Le samedi 20 septembre de 13 h à 18 h a lieu la braderie de l’association Boldoduc qui nous prête régulièrement sa salle pour les réunions de concertation. Comme l’année dernière, on décide d’y participer, c’est un bon moyen de toucher les gens du quartier, si il fait beau temps ! Nous maintenons la réunion de concertation du Jardin sans noN le samedi 20 septembre de 14 h à 15 h 30 au local Boldoduc, puis nous installerons le stand AJOnc de 15 h 30 à 18 h. Charles propose de vendre les coloquintes du jardin qu’il a récoltées, nous pouvons aussi donner des graines. Chacun peut déposer également ses propres objets à brader. Jean réserve l’emplacement auprès du café le Mozart. Fabienne se propose pour tenir le stand à partir de 16h, Violaine veut bien assurer le relais. Cherchons bonnes volontés pour emmener les passants du stand au Jardin sans noN !

Diverses infos

L’association La Maison du Jardin organise le samedi 13 septembre une visite au conservatoire botanique de Bailleul. Au programme : un diaporama et une vidéo, visite du jardin des plantes médicinales (1’500 m2) et du jardin des plantes sauvages (900 m2). Rendez-vous le samedi 13 septembre à 13 h 45 au 16 place Cormontaigne à Lille. Tarif de la visite : 5 euros à régler à l’ordre la Maison du Jardin le jour J. Un covoiturage est organisé.

Le dimanche 21 septembre, les AJOnc organise leur désormais traditionnel tour à vélo des jardins communautaires. Si vous ne connaissez pas ceux de Moulins, Fives, Wazemmes et le jardin de Lezennes aidé par l’association CLIC, c’est le moment de prendre votre vélo pour une ballade de 15 h à 19 h. Et si vous n’avez pas de vélo, l’association CHTI’vélo vous en prête un pour l’occasion ! Rendez-vous le dimanche 21 septembre à 15 h à Ch’ti vélo avec ou sans vélo, 2 avenue Willy Brandt, à côté de la gare Lille Flandres. Ce sera l’occasion d’un échange de graines entre les jardins communautaires, il nous faut donc d’ici là ramasser celles du Jardin sans noN et ne pas oublier de les prendre le jour J !N’hesitez pas à appeler les AJOnc pour plus d’informations au 03 28 550 330.

Ce même dimanche, le « groupe mosaïque » du Jardin de Wazemmes organise un après-midi d’initiation à la mosaïque à partir de 15 h sur le jardin de Wazemmes. C’est une première approche avant des réalisations collectives plus poussées. C’est ouvert à tous avec, pour seule obligation, d’appeler Florence Escriva qui organise cet après midi pour qu’elle prévoit le matériel nécessaire. Son téléphone : 06 62 27 12 34.