accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Réseau > 4 - L’Écho des brouettes > L’Echo des brouettes, n°10 (2010)

Articles

Chaque numéro est différent, mais tous sont à lire et relire, surtout ce numéro 10 !

L’écho des brouettes printemps-automne 2010 vient de paraître...


32 pages couleurs qui reflètent la richesse des jardins communautaires ; Vie des jardins, Dossier, Nature, Culture, Activités pédagogiques,....

Disponible au local AJOnc, sur les jardins communautaires et autres lieux... (T. 03 28 550 330)

Sommaire

- 3 Edito

- 4 Prise de bulbe - Histoire en marche des jardins communautaires en région Nord-Pas de Calais

- 7 La vie rêvée des groupes

. 7 Jardins des drôles d’Waz’eaux

. 8 Jardin des Mille Lieux + Jardin des (re)trouvailles

. 9 Bizardin

. 10 Jardin Au fil de temps... + Jardin des Grandes Gamelles

. 11 Jardin du Pré muché

. 12 Jardin de Rosult + jardin du Poteau rose

. 13 Zen jardin + Jardin de tout le monde

. 14 Jardin Comme Une Aut’Terre et Jardin des Maguettes

- 15-18 Nature : Aménagements pédagogiques - Les panneaux d’interprétation sur les jardins communautaires du Nord-Pas de Calais

- 16-17 Poster détachable sur la mare

- 19-23 Dossier - les jardins communautaires = des lieux symboliques d’écocitoyenneté

- 24 Essaimage  :

. 24 Faches-Thumesnil + A Ch’Bio gardin à Méricourt

. 25 La fête de la patate + Hellemmes 3 - l’Epine

. 26 Jardin de la Marlière + St Amand

+ Parole à un partenaire institutionnel : Alexandra Pulliat, déléguée à la communication et à la démocratie participative à Douchy-les-Mines.

- 27 Derrière la clôture : Verlin vers l’autre

- 28-29 Festival des JONC - Festival des gens

- 30 Activités pédagogiques

- 31 Recettes - AJOnc Academy

- 32 Les rendez-vous des poireaux

L’édito de Claude Pruvot, président de l’association AJOnc

« Les Jardins communautaires, ces espaces de biodiversité ou de Vie dans son sens le plus large ».

Exercice difficile que de parler de la biodiversité, ce concept très large qui rend compte de la diversité de la vie et de la nature.

Sur nos jardins, lorsque nous accueillons les visiteurs, combien de fois sommes nous confrontés à ces questions : Biodiversité ! C’est quoi ? A quoi ça sert ? Faut-il s’en soucier ?

Biodiversité est un néologisme composé à partir des mots biologie et diversité, qui désigne la diversité du monde vivant au sein de la nature et utilisé pour la première fois en 1988 par l’entomologiste américain E.O. Wilson qui en fait le titre d’un article sur le National Forum on Biological Diversity organisé en 1986.

Hors son appropriation par les biologistes, les écologues et les écologistes, ce concept reste flou pour le grand public jusqu’en juin 92 où au sommet planétaire de Rio de Janeiro les préoccupations (et les convoitises) vis-à-vis de la diversité du monde vivant font leur entrée en force sur la scène internationale.

Il peut paraître aberrant voire contre nature de vouloir freiner le développement de notre espèce en faveur d’autres. Car l’homme est destructeur de biodiversité. A l’extinction naturelle d’espèces, est venu s’ajouter avec l’émergence de l’ère industrielle, un appauvrissement de la diversité biologique lié au mode de développement des sociétés (accroissement de la population humaine et des zones d’habitation, surexploitation de certaines espèces, agriculture industrielle, etc.)

Répondre à la question d’utilité est à la fois simple et complexe car découvrir l’utilité de la biodiversité pour l’homme entraîne à se poser des questions sur sa conservation, sa gestion et sur sa compatibilité avec le développement humain,

car la biodiversité concerne tous les biens écologiques indispensables à la vie sur terre et, en assurant la production d’oxygène, le cycle de l’eau et des nutriments, l’assimilation des déchets, la pureté de l’air et de l’eau, la régulation des climats, est essentielle à l’homme pour son alimentation, sa santé, ses industries, sa recherche scientifique...

Pour citer François Ramade* " la biodiversité représente en tant que telle une ressource naturelle essentielle au devenir de notre espèce".

Aujourd’hui la biodiversité est menacée par le caractère massif des disparitions des espèces animales et végétales à travers le monde. Les causes de ces disparitions sont diverses, mais l’homme en est en grande partie responsable.

Pour freiner cette disparition de la biodiversité, nous devons d’abord reconnaître son existence, son importance et sa vulnérabilité.

Expliquer ce que recouvre le terme biodiversité, sensibiliser à sa connaissance, à sa valorisation et à sa conservation est une nécessité que les habitants jardiniers des jardins communautaires ont bien comprise, car au-delà des millions d’espèces, recensées ou inconnues, la biodiversité est le tissu vivant de notre planète, un réseau d’interactions subtiles auquel Homo sapiens appartient et dont il pourra continuer de tirer parti sous l’impérative condition de respecter toute la richesse de cette dynamique.

Claude Pruvot,

*François Ramade : Professeur émérite de l’université Paris-Sud (Orsay). Ancien président de la Société Nationale de Protection de la Nature. Auteur de nombreux ouvrages d’écologie, dont le Dictionnaire encyclopédique de l’écologie et des sciences de l’environnement.