accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Dicton de la semaine > ARCHIVES > 05 - Mai

Articles

17 mai - St Pascal

Frais mai, chaud juin apporte foin et vin.


Pascal, dérivé du prénom latin Paschalis relatif à la « fête de Pâques », lui même dérivé de l’hébreu pessakh, « passage »

Le 17 mai, le calendrier liturgique de l’Église Romaine honore saint Pascal, un franciscain espagnol reconnu pour son amabilité et sa douceur.

Pascal Baylon naquit en Espagne, le 17 mai 1540, jour des Pâques, d’humbles cultivateurs. Tout petit, il manifesta une grande attirance pour l’église, où le conduisait sa mère, et passait des heures entières en extase devant le tabernacle. A l’age de 24 ans il entra comme frère convers au monastère franciscain des Soccolans ou il y remplit la tâche de portier. Il rayonnait par son amabilité et sa douceur envers tous ceux qui se présentaient à la porte du couvent. Beaucoup de gens pour cette raison venaient lui demander conseil, même des prédicateurs qui estimaient que sa théologie était celle du cœur et non pas celle d’un intellectuel. Parallèlement, frère Pascal passait de longs moments en adoration devant l’Eucharistie, plongé dans une profonde extase. Après un voyage à Paris, en mission auprès du général de son ordre, il rentra en Espagne et termina sa vie au couvent Notre-Dame-du-Rosaire, près de Valence où il mourut en 1592. Il fut canonisé en 1690 par le Pape Alexandre VIII. et en 1897 déclaré patron des œuvres eucharistiques et du congrès eucharistique international par le Pape Léon XIII.

Cette semaine au jardin :

Il est superbe à cette époque de l’année grâce aux floraisons des plantes vivaces, des arbustes et des premières roses qui éclosent… Il faut pensez à tuteurer les pivoines, les iris et les delphiniums qui peuvent s’effondrer à la moindre averse...

Au potager, le temps est venu de plantez tomates, poivrons, courges, courgettes, concombres,... et de semez les haricots, salades, carottes... Dés que le feuillage atteint 15 cm environ les pommes de terre doivent être buttées en remontant de la terre contre le feuillage.

Voici aussi venu le temps des invasions de pucerons. Si vous avez un pied de rhubarbe dans votre jardin voici un petit truc (parmi d’autres) pour vous en débarrasser de manière écologique, sans nuire aux autres insectes, abeilles, papillons,... et à moindre frais ! La décoction de feuilles de rhubarbe : Coupez des feuilles de rhubarbe en lanières, 100 gr par litre d’eau froide. Faite les macérer pendant 24h. Faite ensuite bouillir le tout durant 30’, laissez refroidir puis filtrez le liquide et remplissez des bouteilles (verre) que vous conserverez à l’abri de la lumière. La décoction obtenue contient un acide qui, utilisée en pulvérisation, paralyse les pucerons et les tue.