accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Réunions de concertation > 2001

Articles

20-22 h, local Boldoduc

Invitation à la 07e réunion de concertation (hellemmes), le 18 décembre 2001


et compte-rendu de la réunion du 20 novembre 2001

Proposition d’ordre du jour :

  • Quelles nouvelles des Hellemmois qui ne nous répondent pas ?
  • Informations sur le Terrain sans Nom
  • Que fait-on jusqu’en mars ?
  • Points divers

Compte rendu de la réunion de concertation du mardi 20 novembre 2001

(par Violaine)
Présents : Christiane, Jean, Isabelle, René, Violaine
Excusé : Simon

Quelle motivation des Hellemmois ?

Nous étions peu ce soir là…nous nous sommes demandés pourquoi ! Jean et Christiane se proposent de téléphoner à toutes les personnes du listing pour cerner leur motivation par rapport à la création du jardin communautaire. Violaine prépare un plan du jardin tel qu’il a été proposé au cabinet d’études Paysages : il sera distribué avec le compte rendu de réunion et chacun pourra faire ses propositions d’aménagement.

Intervention d’Isabelle du cabinet d’études Paysages

Le cabinet d’étude Paysages a été missionné par la mairie d’Hellemmes pour faire des propositions d’aménagements sur le Terrain Sans Nom. Isabelle présente l’esquisse du « Terrain sans nom » présentée en réunion publique.

La rue perpendiculaire à la rue Dordin restera automobile pour l’acheminement des camions de l’usine, l’autre partie sera piétonne (la Maison du jardin et le local Boldoduc verront peut être le jour à côté de l’entreprise dans cette partie piétonne). La rue Papin, quant à elle, deviendrait entièrement piétonne. La bordure de cette rue serait consacrée à des « espaces de convivialité » : le jardin communautaire en ferait partie, le reste de cet espace de convivialité ayant une vocation prairiale. Le reste du « Terrain sans nom » sera occupé par un terrain de rugby.

Aux vues de ces propositions, il est décidé de l’implantation du jardin communautaire à la pointe du Terrain sans nom (option 2 dans les derniers plans distribués) du fait de la proximité avec la rue piétonne et de l’appui au bâti existant (appui symbolique sur le tissu urbain, solution moins coûteuse en terme de clôture). Un cheminement sera privilégié vers la rue Dordin.

Quelle complémentarité entre le jardin et les autres espaces du Terrain sans nom ?

Des liens privilégiés entre le jardin, les espaces de convivialité et la Maison du jardin pourront être créés.

Et le terrain rue des écoles ?

Il semble précoce d’imaginer la gestion de deux jardins communautaires à Hellemmes étant donné le nombre réduit de participants aux réunions. Christiane fait remarquer que le terrain rue des écoles est fort apprécié par les riverains, qu’il serait dommage de le détourner de sa forme actuelle.