accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier de Wazemmes) : Jardin des drôles d’Waz’eaux > Les Réunions de concertation > 2002

Articles

Invitation à la 29e réunion de concertation (Wazemmes), le 18 décembre 2002


et compte-rendu de la 28e, du 27 novembre 2002

Proposition d’ordre du jour

1. Programme d’animations 2002-2003 (19 h-19 h 45)
- Les AJOnc soutiennent en termes logistique, financier, et de disponibilité de l’équipe salariée, au minimum 1 gros évènement par an : quelle forme le groupe souhaite-t’il lui donner (fête annuelle du jonc, festival musique, …) et à quelle date précisément ?
- Autres sollicitations déjà pressenties (fête de l’accordéon, festival de la soupe, …) : avec quelle méthode y répondre ?
- Sollicitation du Contrat ville / temps fort sur l’alimentation
- Assemblée Générale des AJOnc en mars : accueil à Wazemmes ? Sous quelle forme ?
- Bilan de la réunion des « Fenêtres qui parlent 2003 » du vendredi 6 décembre chez Claude et Edith
- Dotation budgétaire pour le jardin en 2003

2. Aménagements sur le jardin (19 h 45-20 h 45)
- Bilan de l’avancée du chantier des lundi et mardi 16 et 17 décembre sur le jardin communautaire
- Finalisation des réflexions d’aménagements du jardin à partir des plans de chacun (cogitez d’ici là !!!)
- Travaux en prévision sur le jardin

3. Diverses infos (20 h 45-20 h 55)
- Retour sur le week end plantation de haies dans le Boulonnais les 30 novembre et 1er décembre
- Dates des prochains Conseils d’Administration des AJOnc
- Débat galette autour de la question ouverte et néanmoins compliquée « Les AJOnc, où va t-on ? » le dimanche 12 janvier à 15h chez Geneviève

4. Points divers (20 h 55-21 h)
- Retour sur la réunion publique des grands projets de Wazemmes dont les halles du lundi 9 décembre à 19 h
- Bilan de la réunion carte verte du mercredi 11 décembre chez Violaine

Compte-rendu de la réunion de concertation du 27 novembre 2002

(par Véronique et les AJOnc)
Présents : Brigitte, Martine, Véronique, Evan, Cécile, Armelle, Annie, Denis, Sylvain, Edith, Claude, Yohan, Namir, Saïd, Hugues, Sophie, Violaine
Excusés : Daniel, Florent, Nicolas, Fabien, Yasmina
Armelle animait la réunion

Quoi de neuf du décaissement ?

Tout d’abord, Violaine informe que la délimitation du terrain avec celui de la voisine Nicole est enfin précisée suite à une réunion sur le terrain, le mercredi 20 novembre, entre 3 représentants de la mairie de Lille (M. Pilorge, M. Quiquet, Gaëlle Coquais), 2 représentants de la Communauté Urbaine, la voisine du jardin, un géomètre et les AJOnc (Violaine et Edith).

Le terrain de la voisine correspond finalement à ce qui est repris sur le plan réalisé par Violaine (1,5 m avant la dent creuse du fond du jardin).

Concernant la fin du chantier « décaissement » : la partie arrière du jardin devrait être terminée d’ici la fin de l’année par la mairie avec ses propres engins ; celle-ci amènera également la bonne terre, actuellement en tas sur la partie du terrain hors jardin communautaire.

Le reste du terrain sera décaissé par une entreprise privée une fois les budgets 2003 de la mairie votés. Celle-ci prévoit une réalisation des travaux courant 1er trimestre 2003. Néanmoins on peut craindre un début des travaux plus tardif, le vote du budget étant en général rarement effectué avant fin février début mars.

Concernant la partie du terrain qui devrait être municipale, rien n’a encore été statué quant à son utilisation, souligne Saïd qui a rencontré M. Quiquet. L’idée dominante semble un aménagement en jardin potager qui serait géré par les jardiniers de la ville. D’ailleurs, il semblerait que la ville ait un projet environnement visant à affecter dans chaque quartier des jardiniers.

Said de Eris Formation informe que l’association, qui démarre une activité d’insertion autour de chantiers horticoles, va proposer à la ville d’exploiter cet espace pour réaliser un projet de culture de fleurs qui permettrait de créer des postes de travail.

Conclusion : Violaine espère avoir des précisions quant à la suite des travaux d’ici le 29 novembre.

À l’heure de la rédaction de ce compte rendu, les prochaines dates de décaissement sont connues : les lundi et mardi 16 et 17 décembre de 8 h à 16 h sur le jardin communautaire. Seul le tractopelle de la mairie est mobilisé pour finir le décaissement et étaler la terre sur la partie arrière du jardin. Qui peut être présent sur le jardin ces jours-là ? Appelez Violaine aux AJOnc pour signaler vos disponibilités.

Les propositions du groupe sur la suite des aménagements du jardin

Présentation des plans de Yohan, du groupe qui s’est réuni le dimanche 24 novembre sur le jardin, de Sylvain et de Sophie (voir plans ci-joint)

Ces divers plans présentent globalement, des propositions communes qui semblent faire consensus, à savoir :
- le coin potager au fond à gauche : entre le point compost, la zone d’arbustes et la prairie. Forme t-il une seule et même unité ou le divise t-on en deux par un cheminement central ?
- une fresque : à côté du point compost sur le mur déjà enduit de béton. Il n’y a plus qu’à peindre !
- les toilettes à litière : dans la dent creuse, face au compost, entourées d’arbustes ou plantes grimpantes odorants !
- Une haie champêtre attenante au futur jardin de la voisine, pour d’une part, isoler et d’autre part protéger.
- deux entrées : une, coté rue Hôpital St-Roch et une, côté rue de l’Abbé Aerts plutôt vers le milieu de la grille pour avoir une vision accueillante et large du terrain en entrant. Il est suggéré un portail à plusieurs battants rue St-Roch pour décharger du matériel volumineux et une simple porte pour la rue de l’Abbé Aerts qui sera piétonne.
- Un espace jeu pour les enfants à droite du terrain en entrant (par rapport à l’entrée actuelle).
- La mare : sujet ayant donné lieu à une belle explication technique de Yohan qui propose de prévoir un temps spécifique pour expliquer l’aménagement d’une mare aux personnes intéressées, de manière à ce que celles-ci s’approprient le concept (que faire, comment creuser, quant planter des plantes aquatiques, que mettre au fond du trou, quels poissons – les épinochettes et épinoches sembleraient très appropriés, dixit Claude). Florent a transmis par mail ses propositions quant à la mare « je pense que la mare mériterait d’être approfondie, et adoucie sur une de ses pentes. (pourquoi pas un petit platelage en bois pour les enfants sous lequel les poissons et grenouilles pourront s’abriter du soleil, des hérons et des mains innocentes. J’aime bien aussi le petit monticule près de la mare. on pourrait l’accentuer en le couvrant de terre ca protégerait peut être d’une évaporation trop rapide en été » Etes vous d’accord ? Violaine propose à ceux qui le désirent d’aller visiter une mare en réalisation à Lille sud, faite avec une technique particulière (à la place de la bâche plastique, on met une couche d’argile piégée dans une matière spécifique pour rendre le fond imperméable) sur proposition de Gaëlle Coquais qui travaille aux services espaces verts de la mairie. Armelle, Cécile, Yohan et Brigitte sont OK pour aller voir ce que ça donne sur place.
- La cave à préserver, la prairie naturelle, la zone d’arbustes

Des propositions propres à chaque plan devront faire l’objet de décisions :
- Où placer un abri convivial, s’il y en a un ? Au fond du jardin à droite comme l’avait suggéré Sylvain à une réunion précédente ? Au niveau de l’espace convivial actuel, proche d’une entrée qui serait alors située à peu près au milieu de la grille ? Dans le 1er cas, nous aurions un grand espace convivial étendu en un « L » à l’envers, avec l’abri convivial au fond à droite du jardin. Dans le 2d cas, l’espace convivial serait plus petit mais peut être plus pertinent si l’abri vise à accueillir des spectacles (placé au centre du jardin et non au fond dans le coin, il serait ainsi visible de tous). Cette dernière suggestion (de Sylvain) a posé question quant au risque qu’un tel emplacement ne donne pas envie aux gens de rentrer puisqu’ils tomberaient, dès en entrant, nez à nez avec un bâtiment. Pour Sylvain, au contraire, cela peut permettre de faire découvrir le jardin par surprise puisqu’il faudrait contourner le bâti avant de voir l’ensemble du terrain.
- Faut-il placer des haies et où ? Consensus sur la délimitation avec le jardin de la voisine par une haie, moins sur le reste. Yohan propose des petits nodules de haies en alternance avec des plantes grimpantes le long des grilles, rue de l’Abbé Aerts. Pour Sophie celles-ci ne doivent pas être recouvertes de haies, sinon cela va fermer la vue. Par contre, elle y verrait bien des arbustes fruitiers (groseilliers, framboisiers…) pour que l’on puisse picorer ! Attention, il faut bien intégrer le fait que cette clôture n’est que provisoire et que nos plantations doivent plutôt s’orienter vers des plantes annuelles d’ici le changement de clôture (fin 2003).
Violaine fait passer des fiches techniques sur les haies qu’elle a réalisées pour le groupe. Elles sont divisées en plusieurs parties : un peu d’histoire, les différentes formes de haies, l’intérêt des haies, éléments à prendre en compte pour les composer, comment disposer les plants, comment planter une haie, comment la tailler et avec quels outils et diverses sources bibliographiques qui peuvent vous servir. N’hésitez pas à demander cette fiche, elle vous sera utile pour la suite des aménagements dans le jardin !
- Quel jeu pour les enfants ? Yohan propose la construction (qui pourrait se faire avec les enfants directement) d’un tunnel en saule tressé. Ce dernier, en poussant, donne une forme mobile au tunnel. Pour Cécile (paysagiste), le saule est fragile et les enfants, en jouant, risquent de le casser vite. Cette question est donc à étudier. Un labyrinthe de ce genre existe à la ferme pédagogique de Mouscron ; Evan propose qu’une visite y soit organisée pour en savoir plus. Sophie exprime l’envie que les enfants puissent grimper aux arbres, construire des cabanes. La suggestion serait alors de récupérer des troncs d’arbres permettant la grimpette. Violaine informe que l’on peut récupérer des bois morts sur le square Ghesquière via François Frétey (qui travaille au service espaces verts de la mairie), des arbres devant y être abattus.
- Utilisation des caves : Yohan propose d’y planter des fougères considérant que les caves sont humides et donc propices pour ces plantes. La proposition de Daniel d’y faire une serre lui semble en revanche moins possible, une serre ayant besoin de soleil et la cave étant un lieu au contraire sombre et humide. D’après Hugues, ceci n’est pas un problème ; il y aurait suffisamment de soleil même s’il ne pénètre pas directement dans la cave. Il précise qu’une serre à cet endroit pourrait aussi servir d’abris en cas de pluie et donc nous permettre de travailler malgré le mauvais temps. Daniel propose aussi de mettre des plantes aromatiques dans la cave car le sol est bien drainé, Yohan remarque qu’il leur faut plutôt un endroit sec.
- Une cabane à outils : Yohan propose de la placer entre les toilettes sèches et le point compost. À l’unanimité, il semble que l’espace soit trop étroit. Le groupe qui a étudié la question sur le jardin suggère l’espace à côté de la fresque et du potager. Violaine souligne qu’il est important de savoir dès maintenant la fonction des bâtiments qu’on va construire pour déterminer leur grandeur. La cabane à outil sera t-elle également un espace de stockage de matériel divers, type tables et chaises ? L’abri convivial servira t-il à accueillir des spectacles, à abriter des gens, à stocker du matériel ? Évan souligne qu’il faudrait suivre l’histoire de la réhabilitation de la maison abandonnée servant de squat actuellement. En effet, l’idée évoquée par la ville de la mettre à disposition du jardin (entre autres) pourrait nous permettre de gagner de la place sur le jardin.
- Un coin à vélo : Yohan l’a localisé entre l’espace convivial et la zone arborée, à voir…

D’autres suggestions d’aménagements et remarques diverses :
- Dans l’espace arboré : compléter le cercle des arbres déjà existants en laissant un espace central pour y installer des hamacs
- Faire des chemins avec des briques et des mosaïques.
- Clotilde a donné aux AJOnc 12 plants de groseilliers et de cassis à répartir dans les divers jardins
- Sophie possède du lilas.

Pour faire avancer le Schmilblick, continuer à amener vos plans de jardin dessiné à la prochaine réunion !

Informations diverses

- L’ordre du jour n’ayant pas été abordé dans son entier et le point sur la programmation d’animations 2002-03 a encore une fois été « mis de coté », Violaine souhaite qu’il soit abordé en tout premier lors de la prochaine réunion, ainsi que la question des finances du jardin (soutien financier des AJOnc, budget propre à Wazemmes).
- L’Assemblée Générale des AJOnc aura lieu en mars 2003. Chaque année, un jardin l’accueille. L’année dernière elle a été accueillie et organisée par le jardin de Fives ; cette année Wazemmes est sollicité. Cette question sera aussi vue lors de la prochaine réunion.
- Il faudrait reprendre en main le dossier réalisé l’année dernière par le groupe route par rapport aux enjeux de l’aménagement de la rue de l’Abbé Aerts. Il est à l’ordre du jour du prochain Atelier de Travail Urbain de la ville autour de la Maison Folies ! Soyons au rendez vous !
- Violaine souhaite aussi que l’on parle des présences sur le jardin : comment savoir s’il y a quelqu’un ou non, les jours que nous avons arrêtés ensemble (mardi matin, mercredi après midi, dimanche après midi) pour pouvoir envoyer les personnes souhaitant en savoir plus et qui appellent aux AJOnc ? Comment éviter que ces gens se déplacent et ne trouvent personne.
- Réunion de préparation des fenêtres qui parlent 2003 sur Wazemmes le vendredi 6 décembre chez Claude et Edith Pruvot, à 20 h. Chacun est invité à apporter de quoi partager un repas et d’annoncer sa venue auprès de Violaine afin de prévoir le nombre de personnes. Si celui-ci dépasse 12, nous pourrons nous rabattre à la MNE.
- La prochaine réunion qui devait avoir lieu le 11 décembre, est reportée au 18 décembre, de manière à ce que la « trêve » des vacances de Noël ne soit pas trop longue. Notez dans vos calepins les dates des prochaines réunions : mercredis 8 et 22 janvier, 5 et 19 février.
- La réunion pour la programmation carte blanche à la maison folies de Wazemmes par les AJOnc en 2004 est désormais prévue le mercredi 11 décembre à partir de 19 h chez Violaine, à Lambersart. N’hésitez pas à venir !