accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier de Wazemmes) : Jardin des drôles d’Waz’eaux > Les Réunions de concertation > 2003

Articles

Invitation à la 30e réunion de concertation (Wazemmes), le 8 janvier 2003


et compte-rendu de la 29e, du 18 décembre 2002

Proposition d’ordre du jour

1. Aménagements du jardin (19 h-19 h 45)
- Où en sont les aménagements du jardin ?
- Décisions à prendre par rapport à toutes les propositions d’aménagements qui ont été émises lors des réunions précédentes (les idées nouvelles et les plans de jardin sont toujours les bienvenus !)
- Rédaction du courrier à M. Pilorge, directeur technique du service espaces verts à la mairie de Lille

2. Programme d’animations 2002-2003 (19 h 45-20 h 30)
- Quelles dates de festivités retient-on pour 2003 ?
- Assemblée Générale des AJOnc en mars : accueil à Wazemmes ? Sous quelle forme ?
- Bilan de la réunion des « Fenêtres qui parlent 2003 » du mardi 7 janvier chez Violaine
- Dotation budgétaire pour le jardin en 2003

3. Diverses infos (20 h 30-20 h 45)
- Prochain Conseil d’Administration des AJOnc le mercredi 15 janvier à 18 h 30 au 13, rue Montaigne à Moulins : avez vous des remarques à faire aux représentants du groupe de Wazemmes au CA des AJOnc ?
- Débat galette autour de la question ouverte et néanmoins compliquée « Les AJOnc, où va t-on ? » le dimanche 12 janvier à 15h chez Geneviève

4. Points divers (20 h 45-21 h)
- Retour du groupe route ?
- Prochaine réunion carte verte le mercredi 12 février chez Domitille

Compte-rendu de la réunion de concertation du 18 décembre 2002

(par Violaine)
Présents : Cécile, Armelle, Sophie, Namir, Philippe, John David, Jérôme, Claude, Sylvain, Denis, Antoine, Laurence, Clotilde, Yohan, Domitille, Violaine
Excusés : Véronique, Martine, Evan, Edith
Claude animait la réunion

(Au téléphone, le lendemain de la réunion) : Évan propose à tous les gourmands cuisiniers de se réunir chez elle, le mercredi 8 janvier avant la réunion pour confectionner moult galettes des rois et des reines pour la réunion de concertation du soir. Les intéressés peuvent la contacter. Merci Évan de penser à nos estomacs !

Trois étudiants en licence professionnelle de « Coordination de projet en aménagements paysagers » nous expliquent qu’ils ont été missionnés par la Ville de Lille pour présenter un projet sur le thème du potager du 21e siècle qui devrait voir le jour en face du jardin communautaire de l’autre côté de la rue de l’Abbé Aerts. Ils sont actuellement dans la phase d’analyse du quartier, c’est à ce titre qu’ils rencontrent différents acteurs de Wazemmes et qu’ils sont là ce soir. Ils nous invitent à répondre à un questionnaire à la fin de la réunion. Ils précisent également qu’ils n’ont pas la propriété intellectuelle de leur projet ce qui signifie que la Ville de Lille peut intervenir sur un ou plusieurs aspects de leur projet.

Aménagements du jardin

Fin du décaissement ?

La fin des travaux de décaissement et d’apports de terre sur la partie arrière du jardin n’a pas été réalisée les 16 et 17 décembre comme prévu initialement. Les conditions climatiques de la semaine précédente ont, semble t-il, favorisé l’annulation de chantiers de ce type. Violaine a pu contacter M. Thomas du Jardin des plantes qui gère le planning des engins municipaux. Il a annoncé que M. Pilorge préférait finalement confier l’ensemble du chantier à une entreprise privée et qu’il nous envoyait un courrier pour préciser ces nouvelles données. Question générale du groupe : quand ces travaux pourront-ils aboutir ou, du moins, avancer si l’on tient compte des démarches à réaliser pour missionner une entreprise privée ? Le temps passe et nous ne pouvons pas planter de haies champêtres et l’époque de semis de fleurs et de légumes en pleine terre commence en mars. Il semble important à tous que nous ayons au moins des échéances précises quant à la suite des travaux. Violaine propose que le groupe fasse un courrier à M. Pilorge, tenant compte, bien entendu, des nouvelles qu’il nous aura fait parvenir d’ici là par lettre. Courrier qui s’efforcera de rappeler les contraintes techniques à ne pas oublier pour que le chantier avance : décaissement à achever dans la partie arrière du jardin et dans celui de la voisine, apport de terre végétale en quantité à étaler sur 50 cm sur l’ensemble de ces surfaces etc. Claude précise qu’il faudrait également mentionner le retard que nous prenons par rapport au calendrier de plantations à cause du décalage du chantier. Il est décidé de réaliser ce courrier début janvier, une fois que nous aurons reçu la lettre de M. Pilorge.

Réflexions sur les futurs aménagements du jardin

- Le monticule près de la mare : suite aux suggestions de Florent et de René (qui rappelle l’importance de se déterminer sur les reliefs du jardin dès maintenant), nous nous posons la question de savoir si nous préservons ce petit promontoir fait de briques près de la mare ou si nous l’éliminons. Yohan fait part de sa montée sur la butte : émotion forte ! On voit le jardin d’une autre façon, avec une perspective intéressante sur la mare et sur la prairie fleurie. Ca permettrait d’avoir un point haut sur le jardin comme on a déjà un point bas avec la cave. Il est proposé d’aménager cette petite butte en y mettant des plantes de rocaille, après avoir recouvert de terre et d’y réaliser un petit escalier central.
- L’espace à gauche de la cave n’a pas encore de vocation précise. On parle d’y mettre des plantes aromatiques car c’est l’endroit le plus chaud du jardin. Est suggéré également d’y planter des arbres fruitiers, sorte de petit verger, qui habillerait par ailleurs la façade du grand mur voisin. Mais l’espace réduit ne permet de planter que deux ou trois arbres fruitiers. Mieux vaut, selon Clotilde, parsemer les arbres fruitiers, sur l’ensemble du jardin. Est proposée encore la solution de mettre des arbres fruitiers en espalier à au moins 50 cm de chez la voisine mais la technique de taille et l’entretien sont complexes. Mais pourquoi ne pas expérimenter ? Denis, quand à lui, suggère la plantation d’une vigne grimpante et Philippe conseille la variété « Boscop gloreen ». Peut être que l’alliance de toutes ces idées pourrait donner un résultat sympathique. À méditer !
- La clôture du jardin : nous sommes d’accord, sa forme actuelle n’est pas satisfaisante ! Sylvain souligne l’importance de la réflexion sur la clôture qui fait partie intégrante du jardin communautaire. Clotilde rappelle qu’une réflexion a déjà été menée sur le sujet par le groupe route, qu’il serait donc intéressant de reprendre les idées déjà émises pour aller plus loin dans la réflexion. Nous décidons de définir prochainement un projet de clôture que nous remettrons à M. Pilorge. Nous nous demandons par ailleurs si quelqu’un est désormais missionné par la Ville de Lille pour travailler sur cette clôture qui devrait être installée sur le jardin dans le 2e semestre 2003. Il est proposé d’ajouter cette question dans la lettre que nous enverrons début janvier à M. Pilorge. D’autre part, il a été suggéré au sein de la réunion des « Fenêtres qui parlent » que des fenêtres soient créées dans la palissade en béton afin que l’intérieur du jardin soit visible de l’extérieur.
- L’espace de jeux pour enfants : là où nous avions envisagé de planter des saules pour faire des cabanes, se trouvent des fondations ainsi que des canalisations des anciennes maisons de courée. Joue t-on avec ces alignements ou non ? Problème : ils coupent la surface en deux alors que les installations en saule ou la présence de tronc prennent largement l’ensemble de la superficie. Violaine suggère de mettre ici ou ailleurs un espace pour que les enfants puissent cultiver, notamment parce que nous avons déjà été sollicité pour travailler avec des écoles du quartier. Pourquoi ne pas envisager un espace pour les enfants à l’intérieur du potager au fond du jardin ?

Travaux en prévision sur le jardin

La quasi totalité de la superficie du jardin doit subir des travaux de décaissement avant la phase d’aménagements que nous avons prévue. Il en résulte qu’avant ces travaux, nous ne pouvons pas réaliser d’aménagements durables sauf dans les parties non décaissées.
- Dans la cave : il faut continuer à enlever la terre qui est à l’intérieur pour égaliser le niveau du sol. Se pose la question du devenir de l’érable qui pousse au centre. Claude suggère de l’enlever parce qu’en grandissant il va prendre du volume et risque de nous gêner dans l’aménagement de la cave. Tout le monde est d’accord. Bye bye, petit érable ! N’oublions pas de préserver les briques et de les amener sur l’espace convivial pour de futures constructions !
- Le compost : évitez d’incorporer des agrumes (orange, citron, pamplemousse…) dans les déchets végétaux apportés au compost. La décomposition de leurs peaux épaisses est très lente ! Le bon compost est le résultat d’un équilibre entre matières ligneuses (bois,…) et matières vertes (pelures de légumes,…). Il doit être ni trop sec, ni trop humide d’où l’importance de laisser la bâche dessus en période pluvieuse. Il faut également le retourner une fois par mois pour l’aérer et mélanger les différents types de déchets végétaux. Violaine l’a fait début décembre. Est ce que quelqu’un veut s’occuper du suivi régulier du compost ? À voir ! Est évoqué le fait que la forme actuelle des bacs ne permet pas un accès facile au compost. Des petits travaux de réhabilitation sont à envisager.
- La zone d’arbustes : un cerisier à grappes et un noisetier ont été plantés par Namir, Yohan et Violaine lundi dernier dans cette zone d’arbustes dont on avait décidé d’enrichir la périphérie en laissant un petit îlot central vierge pour les hamacs (n’est-ce pas Armelle ?). Yohan propose d’en planter d’autres, notamment ceux qui ont besoin d’un sol calcaire : ainsi, nous utiliserons les ressources du gisement de craie du jardin ! Sont suggérés : un cornouiller mâle qui fleurit en février-mars et est très mellifère, un fusain d’Europe qui donne des baies rouges en automne (qui seraient toxiques, ingérées en grande quantité), un viorne lantane dont les fruits bien mûrs ont la saveur des pruneaux ! Les espaces actuels sans arbustes plantés sont principalement situés là où nous avons disposé les arbustes en jauge… donc où il n’est pas possible de planter actuellement ! Yohan, Sophie, Namir se proposent de trouver l’espace adéquat dans la zone d’arbustes pour planter ces trois variétés durant la première semaine de janvier. Avis aux amateurs ! Violaine passe l’information de la commande de ces arbustes à René qui va vraisemblablement en chercher à Bailleul cette semaine là.

Programme d’animations 2002-2003

Violaine distribue un calendrier avec les différentes dates prévues par les jardins communautaires en 2003 et fait part des événements retenus ou à valider par le Conseil d’Administration des AJOnc auxquels le groupe d’habitants jardiniers de Wazemmes peut participer si il le souhaite :

- Journée portes ouvertes du réseau de la Maison de la Nature et de l’Environnement le dimanche 9 février
- Assemblée Générale des AJOnc le dimanche 9 mars
- Les Fenêtres qui parlent du 22 mars au 6 avril
- Le festival de la soupe le jeudi 1er mai
- Vélo tour des jardins communautaires le dimanche 18 mai de 15 h à 18 h
- Le festival régional du développement durable « Bio divers cité » du 24 au 29 juin
- La braderie de Lille les 6 et 7 septembre
- Vélo tour des jardins communautaires en octobre

À voir comment ces dates peuvent être plus ou moins intégrées dans le calendrier du jardin. Il faut tenir compte en effet du temps que vont représenter, cette année, les travaux d’aménagements du jardin et les gros chantiers (plantations de haies, mare, constructions, réalisation du potager etc.) qui peuvent aussi donner lieu à des moments festifs. Il est suggéré de concrétiser, cette année, l’envie du groupe d’inviter sur le jardin la population multiculturelle du quartier qui n’y vient pas naturellement, par le biais d’un événement spécifique organisé en partenariat avec des associations relais. Claude propose également une fête propre au jardin de Wazemmes qui pourrait avoir lieu au mois de juin ou au mois de septembre. En juin, les jours sont plus longs, en septembre, les plannings moins chargés…discussion à poursuivre à la prochaine réunion ! Neuf événements organisés pour le groupe (avec l’aide d’autres partenaires parfois) ont eu lieu en 2002 sur le jardin (et deux en 2001). On a remarqué, lors du bilan semestriel avant les vacances d’été, un essoufflement des troupes lorsque les événements sont trop rapprochés ! Nous devons donc veiller à cela lors de la prévision des mobilisations diverses sur le jardin en 2003. Quand aux dates, elles sont à débattre à la prochaine réunion.

Les fenêtres qui parlent 2003

Une première réunion a eu lieu le vendredi 6 décembre pour le groupe organisateur à Wazemmes. Un compte rendu est disponible pour tous ceux qui le souhaitent. Des rendez-vous importants sont d’ores et déjà fixés : réunion de présentation des œuvres et des fenêtres des participants à l’opération le mardi 28 janvier 2003 à la salle des fêtesde la MAIRIE DE QUARTIER DE WAZEMMES (à confirmer) DE 19 h à 22 h

Prochaine réunion : le mardi 7 janvier 2003 À 19 h 30 chez Violaine, à Lambersart, avec à l’ordre du jour :

1) Communication :
- Validation du communiqué de presse pour parution (début janvier) dans Sortir, journal de quartier, journaux locaux…
- Validation du texte de présentation de l’esprit du projet
- Validation de flyers. à distribuer dans les boîtes. (notamment pour mobiliser les artistes. Faire un point sur ceux déjà repérés : combien sont-ils ? faut-il mobiliser davantage ?)

2) Préparation de la réunion du 28 janvier
- Définition précise de la grande ligne artistique directrice pour mise en débat
- Quelles idées pour créer le lien entre artistes et habitants ?
- Qui peut faire des photos des fenêtres prêtées ?

3) Point sur les structures qui pourraient participer (Impasse Vilain, Zem théâtre…) : qui , quelle forme de participation (prêteur de fenêtres ? accueil d’un temps fort de la manifestation ? mobilisation d’un public ?…)

4) Points divers (les enfants du soutien scolaire)