accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier de Wazemmes) : Jardin des drôles d’Waz’eaux > Les Réunions de concertation > 2003

Articles

Invitation à la 36e réunion de concertation (Wazemmes), le 2 avril 2003


et compte-rendu de la 35e, du 19 mars 2003

Proposition d’ordre du jour :

1. Aménagements du jardin (19 h-20 h)
- Nouvelles de l’eau, de la mare, des plantations, des outils, etc.
- Quelle organisation du potager ? Quelles cultures de légumes et de fleurs dans le jardin ? Amenez vos listes !
- Discussion sur les éléments du cahier des charges pour la clôture définitive à partir des conclusions du groupe

2. Programme d’animations 2003 (20 h-20 h 45)
- Vernissage des Fenêtres qui parlent le dimanche 6 avril à partir du jardin communautaire : point sur l’organisation de l’après midi, plantations spécifiques ?
- La fête de la soupe arrive, le festival de l’accordéon aussi : propose t-on quelque chose ? Si oui, quoi ?
- Sollicitation pour participer aux rallyes associatifs de Wazemmes les samedi 24 mai et 4 octobre
- Sollicitation du Zem théâtre pour participer à « Un dimanche au bord de chez vous, 6 juillet j’y reste », thème : la plage !
- Sollicitation de la Maison de quartier de Wazemmes pour participer à une journée sur l’économie solidaire début août

3. Diverses infos (20 h 45-21 h)
- L’Écho des brouettes n° 3 sort bientôt : rédacteurs wazemmois recherchés pour articles sur l’Assemblée Générale des AJOnc du 2 mars, les travaux du jardin de Wazemmes, les « Fenêtres qui parlent » !
- Bilan du CA des AJOnc du mercredi 26 mars

Compte-rendu de la réunion de concertation du 19 mars 2003

(par Florent et les AJOnc)
Présents : Sylvie, Véronique, Stéphane, Namir, Christine, Domitille, Florent, Gaïa, Olivier, Sophie, Yohan, Claude, Denis, Clotilde, Évan, Violaine, Sophie, Marie
Excusées : Yasmina, Édith, Armelle, Nicolas

Un compte rendu, des photos et des dessins réalisés en direct, du jamais vu en réunion, chapeau Florent !

Les nouvelles du jardin

On commence par se demander comment faire pour que tout le monde sache quoi faire et comment le faire en venant sur le jardin (si toutefois tout le monde a envie de faire quelquechose en venant sur le jardin !).On décide de planifier l’ordre des aménagements qui sera affiché dans le jardin, que tout le monde sache où planter et ne pas planter, et quelles sont les priorités. Car ça avance, ça avance…

La terre : elle est assez argileuse. pH 7,5 à 8, (basique, c’est-à-dire plutôt riche en calcaire). C’est un sol apparemment bien riche qui n’a pas besoin pour le moment d’engrais. Certaines fleurs auraient peut-être besoin d’humus ou d’un sol plus aéré. Eviter les plantes de milieux acides qui ne supporteront pas, ou leur préparer des emplacements spéciaux.

Dimanche et Mété’eau : il faisait déjà très sec et nous avons manqué d’eau dimanche (quelques bidons amenés sur le vélo de Florent). Stéphane est venu arroser mercredi avec Violaine (6 bidons de 25 litres) et a gardé des bidons pour arroser régulièrement. Éric Quiquet, adjoint à l’environnement, est venu au jardin, a évoqué la possibilité de demander une arrivée d’eau. Mais il semble à tous que la récupération d’eau de pluie, comme au jardin des retrouvailles à Moulins, est le meilleur moyen de se fournir en eau pour arroser le jardin. Ici il n’y a que 2 gouttières disponibles, il faut aller voir les voisins. Stéphane et Violaine proposent d’y aller jeudi après midi.
Attention, le sol se tasse facilement et forme alors une croûte étanche, ne pas piétiner les plates bandes, et respecter les chemins.

Plantations : beaucoup de fleurs et fruitiers ont été plantés : pensées, primevères, jonquilles, framboisiers, cassisiers, rhubarbe, vigne, clématite. Les bulbes de printemps fleurissent dans le jardin et devant le panneau d’affichage : jacinthes, crocus, muscaris, tulipes botaniques, anémones.
La partie du terrain qui est entre l’entrée et la cave peut être plantée de buissons. Elle reste relativement à l’ombre.

La haie mitoyenne : une haie champêtre a été plantée le long du terrain de la voisine avec du houx, hêtre, cornouiller sanguin, érable champêtre, troène, fusain d’Europe, viorne obier, noisetier, chèvrefeuille, églantier. Les arbustes restants ont été plantés le long de la zone d’arbustes et deux noisetiers ont trouvé refuge dans la zone de jeux pour les enfants. Clotilde fait remarquer que nous n’avons pas praliné les racines des arbustes ce qui leur permet une reprise plus facile. Le bruit a couru que l’entreprise qui devait installer la clôture risquait d’enlever les arbres que nous avions plantés. Il n’en est rien, l’entreprise fera attention et nous préviendra de sa date d’intervention via la Ville de Lille et s’il faut déplanter quelques arbres, nous le ferons le jour venu.

Les cheminements : ils sont maintenant physiquement positionnés et semblent convenir à toutes et tous. Clotilde suggère cependant de les élargir un peu pour mieux pouvoir se croiser dans les allées. Si changement il y a dans les cheminements, ils doivent se produire maintenant car la structure du jardin en dépend et la terre se tasse petit à petit sous les pas !

La cave : une partie est fraiche (celle où on a prévu d’y mettre les plantes d’ombre, ça tombe bien !). Sophie propose d’observer l’autre partie pour savoir si c’est vraiment judicieux d’implanter des chassis le long du mur. Le soleil ne parvient pas jusque là mais, en été, le soleil sera plus haut ! À observer donc ! L’escalier de la cave a été un peu dégagé. Il faut construire sa partie supérieure pour accéder à la cave. Une entrée « de secours » pourrait voir le jour grâce à une petite échelle métallique.

La zone de jeu : la cabane de Robin des saules est amorcée. Il pourrait être sympa d’intéresser les enfants du quartier à la conception. Ils sont déjà pré-informés via les animations que l’on a faites avec la Maison de quartier et via le conseil municipal des enfants par Gaïa. Ils pourront donner leurs idées sur leur conception de ce mini-coin-enfants et la nature plus ou moins mangeable (fraises, fruits..) qu’ils voudraient y voir. N’hésitez pas à questionner les enfants sur leurs envies dans cette zone lors de leurs venues sur le jardin.
Il est proposé de végétaliser la zone non cultivée pour protéger et enrichir le sol : engrais verts comme la phacélie (exotique) ou la trèfle, le lin (dont les graines peuvent aussi être mangées).

Des troncs ou pièces de bois mort : utiles pour les insectes saproxylophages qui mangent le bois mort, et fabriquent un excellent humus et nourrissent de nombreux oiseaux et autres insectivores, et pour jouer (ou végétaliser). Violaine contacte François Freytet à la mairie qui nous avait proposé des pièces de bois avant le décaissement. Maintenant que le terrain est prêt, leur acheminement devient possible. Où les place t-on exactement ? (On ne pourra plus les déplacer après !)

Conseil municipal enfants : Gaïa a parlé du jardin, et l’animateur a proposé que les enfants du conseil puissent venir le visiter en soirée, au mois de mai, afin de mieux connaître le projet, d’en parler aux autres équipes de conseils de quartier (enfants).

Une bibliothèque sur le jardin : suggestion de Nicolas relayée par Violaine. Une présence sur le jardin peut être l’occasion de lire un bouquin sur le jardinage ou les plantes… À méditer !

Travaux en perspective

On est confronté à un problème de méthode : comment s’organise t-on pour la suite des aménagements ? On se propose de répertorier les travaux les plus urgents et de les classer par ordre de réalisation.

1) Potager : Violaine a vu la question avec Jérome (spécialiste ès-potager) qui a conseillé les outils à acheter en fonction des besoins des autres jardins : grelinette, houe, binette, rateaux, bêche, fourche bêche, plantoirs, sécateurs etc. Un achat de gros s’effectuera la semaine prochaine. Dans les semis et plantations, il est proposé de privilégier des espèces anciennes. Yohan a un calendrier des semis et un calendrier de biodynamie (planter/récolter en fonction de cycles naturels et lunaires). Violaine a un catalogue de graines bio + Biogerm qui propose des variétés anciennes (nous aurons ainsi aussi un petit rôle de conservatoire génétique et d’espèces menacées).

L’urgence actuelle dans le jardin est le semis des premiers légumes du type ail et légumineuses (fèves, pois, haricots…) qui sera trop tard si on ne le fait pas maintenant. Il est décidé que chacun amène pour la prochaine réunion sa liste des légumes et fleurs qu’il aimerait voir pousser dans le jardin cette année en prenant en compte le principe de rotations et d’associations de cultures, la moindre exigence des cultures la première année pour éviter d’appauvrir le sol trop rapidement (les courgettes, tomates par exemple demandent beaucoup d’apports organiques). Penser aussi aux fleurs qui ont un rôle important dans le jardin pour la lutte biologique contre les parasites et concurrents (œillets d’inde, capucines…) et à envisager une floraison continue sur l’année (cf calendrier affiché sur le jardin avec les dates de floraison). Pensons aussi aux fleurs à manger (capucines, bourrache). Yohan recommande de choisir déjà chez le marchand des plantes visiblement appréciées par les bourdons, papillons et abeilles si elles sont déjà en fleur (quand il en reste dans le secteur ajoute Florent !). Penser aussi aux plantes à repiquer (menthe, coriandre…) qui demande moins d’apports nutritifs.

À cogiter aussi pour la prochaine réunion : la forme du potager (cultures en ligne, au carré, en rond, surélevées... !)

2) La cave : nettoyage puis mise à niveau dans un premier temps, maçonnerie et restauration de l’escalier ensuite, avec possibilité de réutiliser les briques (qui sont assez fragiles). La partie plantes d’ombre pourrait rester telle qu’elle est, avec simplement nettoyage du sol. Il faudra prévoir des loges pour les plantes dans les murs lors des travaux. La partie « châssis » sera surélevée avec des briques récupérées sur place en fonction des conclusions de nos observations solaires ! Mais le dimanche 6 avril, elle doit être accueillante pour recevoir les œuvres de Gérard Troël dans le cadre des « Fenêtres qui parlent ». Au boulot !

3) Rendre l’espace convivial plus convivial : on éloigne (ou on les utilise !) les briques et on déplace le pétrin à l’endroit du futur abri convivial (il doit être protégé des intempéries pour durer, d’où son déplacement vers l’abri convivial). On se rendra ainsi compte de la taille réelle de l’espace convivial. Mais pour qu’il soit vraiment convivial, il faut lui trouver tables et chaises. Quelqu’un sait-il où en récupérer ? Des bottes de paille pourront occasionnellemment servir de siège après le 6 avril, jour du vernissage des « Fenêtres qui parlent ».

4) La zone des médicinales : elle est bêchée, de même que la zone enfant. Peut-être pourrait on la surélever ou mieux la délimiter ? (moins urgent que le potager pour lequel il faut commander, préparer ou acheter les graines, oignons ou plants). Il est suggéré de déplacer la terre du monticule de la mare dans la zone des médicinales pour la surélever et de surélever le monticule par les gravats de la cave qui seront ensuite recouverts par de la terre.

5) Mare : géotextile + voile/bentonite ou + bâche plastique ? Violaine se renseigne sur les prix. La bâche semble plus facile à poser en raison des pentes et de la configuration de la mare. Il conviendra de bien protéger la bâche sur sa périphérie. Et d’aménager un espace plus large pour accueillir les enfants et visiteurs sans qu’ils piétinent la berge ni ne tombent à l’eau.

6) Les cheminements : le cheminement en brique ? pavés et enherbés ? en « pas japonais » (gués pavés) ?

Yasmina a récupéré du vieux et joli carrelage qu’elle propose pour le jardin (pourquoi pas des séries évoquant les différentes cultures du quartier, mosaïque..)

Travaux à effectuer sur le jardin dès que possible :
- Arrosage régulier des fleurs et des arbustes (seulement ceux qui ont des feuilles !) et des perches de saule dans la cabane des enfants
- Recasser les mottes du potager
- Déplacer les derniers arbustes en jauge (leur trouver une place adéquate !)
- Finir la clôture de la prairie naturelle
- Déplacement du pétrin vers le futur abri convivial sur sol en brique (surélévation pour éviter humidité)
- Zone d’arbuste à nettoyer avec précaution pour les plantations récentes et délimitation du cheminement à l’arrière
- Nettoyage et mise à niveau de la cave
- Déplacement de la terre du monticule dans la partie plantes aromatiques et médicinales

Les Fenêtres qui parlent

RDV le dimanche 30 mars à 12 h au Zem théâtre pour installer l’expo de Benjamin, Pierre et Christine. Pique nique ensuite sur le jardin vers 13 h 30. Le vernissage de l’expo photo commence au Zem (38, rue d’Anvers) à 15 h. Avis à tous ceux qui veulent faire des gâteaux ! Et n’oubliez pas d’aller rendre visite aux prêteurs de fenêtre entre 16 h et 19 h et de vous rendre ensuite à l’Impasse Vilain où vous attend un concert bien sympathique (à partir de 19h).

Le dimanche 6 avril, la journée commence à 10 h dans le jardin avec le déchargement du matériel et montage de la tonnelle. Les gens sont invités à 14 h sur le jardin pour le départ du parcours festif des Fenêtres qui parlent. Retour sur le jardin vers 15 h 30 avec concert-expo-apéro-plantations. Clotilde, Claude, Namir, Domitille, Évan, Sylvie, Véro, Sophie, Marie, Violaine seront là. Y a t-il d’autres volontaires ?