accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Dicton de la semaine > ARCHIVES > 01 - Janvier

Articles

29 janvier : St Gildas

Temps de Saint Gildas, temps de glace. 


Etymologie : Gildas se rapporte sans doute au substantif picte (langue écossaise d’origine) gwelt, signifiant " la belle chevelure ". Mais certains le font dériver du verbe breton (armoricain) gwellet, signifiant voir. Gildas est resté un prénom très peu répandu en dehors de la Bretagne continentale. Il est quasi inconnu dans les autres pays celtiques. C’est la renommée de saint Gildas qui a transmis ce prénom.

Gildas (Gweltaz en celte) serait né vers l’an 490 (Gildas mentionne le fait que l’année de sa naissance fut la même que celle de la bataille du Mont Badonicus à laquelle participa le roi Arthur) dans une famille celtique chrétienne vivant à Arecluda dans l’île de Bretagne (Dumbarton – Ecosse - Grande-Bretagne). Tout jeune il sera confié à l’abbaye de Llancarvan (Pays de Galles) où sous la houlette du célèbre abbé Iltud (Illtyd) il recevra une formation très complète fondée à la fois sur les arts profanes (grammaire, dialectique, rhétorique, géométrie, arithmétique, astronomie et musique) et sur les arts sacrés (Bible, patrologie, philosophie).

Ordonné prêtre il semble avoir été une figure influente au sein de l’église irlandaise. Il fonde l’école monastique de Armagh. D’après des fragments de ses lettres il aurait écrit une « règle » monacale moins austère que celle pratiquée à l’époque, dans laquelle il propose des pénitences moins dures en cas d’infraction à la règle.

Selon la tradition, d’Irlande, il serait passé en Italie, à Rome, puis Ravenne. Il s’arrête ensuite dans l’île d’Houat, au large du Morbihan, où les pêcheurs le persuadent de construire un monastère dans la presqu’île de Rhuis, Morbihan (aujourd’hui l’abbaye Saint Gildas de Rhuys qui laisse une des plus belles églises romanes de Bretagne - L’abbatiale est classée monument historique depuis 1840) où Il s’installera définitivement vers 544 et y demeurera jusqu’à sa mort en 570

Saint Gildas est connu pour son livre ""De excidio et conquestu Britanniae", traitant de l’invasion romaine et de la conquête anglo-saxonne de l’Angleterre.

Saint Gildas a donné son nom à plusieurs communes, à une abbaye et des chapelles. Il est l’un des saints bretons les plus populaires et aussi considéré comme l’un des plus importants.

Quelques autres 29 janvier qui appartiennent à la grande ou petite Histoire...

-29 janvier 904  : Election du pape Serge III. Une jeune femme noble romaine, Marozie, devint sa maitresse et lui donne un enfant, le futur pape Jean XI (906-936).

-29 janvier 1119 : décès du pape Gélase II. Religieux italien il fut le 161e pape de l’Église catholique, pendant une année, du 24 janvier 1118 à sa mort,

-29 janvier 1635 : fondation de l’Académie Française, sous le règne de Louis XIII, par le cardinal de Richelieu

-29 janvier 1712  : ouverture d’un congrès international à Utrecht, pour régler la succession espagnole, qui confirmera Philippe V sur le trône.

-29 janvier 1726 : Ordonnance instituant la numérotation des rues de Paris. Jusqu’à cette date, les adresses pouvaient parfois être très longue : on habitait, par exemple : Rue Sainte-Marguerite, près de celle des Ciseaux, entre un marchand de bas et un boulanger ; ou encore, Rue de la Verrerie, vis-à-vis l’église Saint-Merry, à côté du Coq lié de perles, au coin de la rue Saint-Bon, au second sur le devant.

-29 janvier 1829  : décès de Paul François Jean Nicolas, vicomte de Barras, l’un des cinq directeurs du pouvoir exécutif mis en place par la Constitution de l’an III.

-29 janvier 1837 : décès du poète Russe Alexandre Pouchkine tué lors d’un duel, (né le 26 mai 1799).

-29 janvier 1842 : décès de Pierre Cambronne, général d’Empire (né le 26 décembre 1770). Selon la légende très populaire, commandant le dernier carré de la Vieille Garde à Waterloo et sommé de se rendre par le général britannique Colville, Cambronne aurait répondu « La garde meurt mais ne se rend pas ! ». Puis, devant l’insistance du Britannique, il aurait fait une réponse aussi énergique que concise, aujourd’hui connue comme le « mot de Cambronne », « Merde ! », réponse qu’il nia cependant toute sa vie avoir faite.

-29 janvier 1853 : Napoléon III épouse Eugénie de Palafox, de Montijo, comtesse de Teba, dont il est sincèrement amoureux et ce en dépit de l’opposition des membres de la famille Bonaparte et de certains des ministres.

-29 janvier 1861 : Le Kansas devient le 34 ème état des U.S.A.

-29 janvier 1866 : naissance de Romain Rolland, écrivain prix Nobel de littérature en 1916 (mort le 30 décembre 1944). Il sera au début des années trente une figure de la lutte antifasciste et du Front populaire. (quelques oeuvres parmi tant d’autres : Amour d’enfants - Le Dernier Procès de Louis Berquin - Le Triomphe de la raison - Le temps viendra - Jean-Christophe - La Vie de Tolstoï - Pour l’internationale de l’Esprit - La Révolte des machines - L’Évangile universel - Robespierre - ...)

-29 janvier 1886 : Naissance de la marque Mercedes - Karl Benz dépose une demande de brevet pour sa première voiture, la Benz 1

-29 janvier 1910 : naissance de l’écrivain breton Henri Queffélec (mort le 13 janvier 1962). Père de l’écrivain Yann Queffélec, prix Goncourt 1985 avec Les Noces barbares, et de la pianiste Anne Queffélec, Henri Queffélec est considéré comme le grand romancier maritime de langue française du XXe siècle. (quelques oeuvres parmi d’autres : Journal d’un salaud - Un homme à la côte - Tempête sur Douarnenez - Frères de la brume - Le Jour se Lève sur la Banlieue - Quand la terre fait naufrage - Le sursis n’est pas pour les chiens - La lumière enchaînée - ...)

-29 janvier 1910 : La Seine atteint au pont de Tournelle la côte record de 8,5m.

-29 janvier 1916 : un Zeppelin bombarde Paris pour la première fois, faisant 30 morts et autant de blessés.

-29 janvier 1946 : Création de la CIA (Central Intelligence Agency) agence centrale de renseignements, organisation de renseignements des États-Unis.

-29 janvier 1955 : Sortie du film "Les diaboliques" de Henri Georges Clouzot. . (Dans une institution destinée à l’éducation des jeunes garçons, un couple d’amants monte une diabolique machination afin de se débarrasser de l’épouse devenue gênante).

-29 janvier 1962 : Yves Saint-Laurent présente sa première collection de haute couture

-29 janvier 1963 : La France oppose son veto à l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun

-29 janvier 1966 : Signature des accords de Luxembourg. Il s’agit plutôt d’un constat de désaccord, mais la mise en place du Marché commun se poursuit en dépit des différences doctrinales qui opposent le général de Gaulle à ses partenaires sur la conception même de l’unification européenne.

-28 janvier 1986 : Yoweri Museveni prend le pouvoir en Ouganda après un coup d’état militaire.

-29 janvier 1996 : Le président Jacques Chirac, annonce l’arrêt définitif des essais nucléaires français.

-29 janvier 1996 : Le théâtre de La Fenice à Venise, joyau de l’art lyrique du XVIIIe siècle est détruit par un incendie.

-29 janvier 2006 : Tarja Halonen, 62 ans, candidate de gauche, est réélue à la Présidence de la République Filandaise.

...