accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier de Wazemmes) : Jardin des drôles d’Waz’eaux > Les Réunions de concertation > 2003

Articles

Invitation à la 37e réunion de concertation (Wazemmes), le 16 avril 2003


et compte-rendu de la 36e, du 2 avril 2003

Proposition d’ordre du jour :

1. Aménagements du jardin (19 h-19 h 45)
- Quoi de neuf au jardin ? Petits travaux à venir …
- Proposition de plan du potager par le « groupe potager » !
- Avez-vous des propositions de plantations ou semis pour le jardin ? Lesquelles ? Où les voyez-vous dans le jardin ?
- Propositions pour la clôture définitive et l’espace devant le jardin par le « grouproute »
- Quelle méthode de travail pour les gros aménagements du jardin (mare, cave, toilettes sèches, abri convivial…) : par petits groupes ou tous ensemble ?
- Point sur les finances du jardin

2. Programme d’animations 2003 (19 h 45-20 h 45)
- Festival de la soupe le 1er mai à Wazemmes de 15 h à 22 h : quelle remise en jeu de la Louche d’Or ?
- Sollicitation pour participer aux rallyes associatifs de Wazemmes les samedi 24 mai et 4 octobre
- Sollicitation du « festival de l’Accordéon » pour une auberge espagnole sur le jardin le samedi 7 juin
- Sollicitation du Zem théâtre pour participer à « Un dimanche au bord de chez vous, 6 juillet j’y reste », thème : la plage !
- Sollicitation de la Maison de quartier de Wazemmes pour participer à une journée sur l’économie solidaire le vendredi 25 juillet
- Bilan des « Fenêtres qui parlent » : réunion bilan avec tous les participants le mardi 7 mai à 19 h 30 à la MNE

3. Diverses infos (20 h 45-20 h 55)
- Recherchons rédacteurs volontaires pour [L’Écho des Brouettes n° 3 : un article sur l’AG des AJOnc, sur les Fenêtres qui parlent et sur les travaux de jardin
- Vélo tour des jardins communautaires : le dimanche 18 mai de 15 h à 18 h

4. Points divers (20 h 55-21 h)
- Prochaine réunion Carte verte : le vendredi 23 mai à 19 h chez René

Compte-rendu de la réunion de concertation du 2 avril 2003

(par Yasmina et les AJOnc)
Présents : Claude, Edith, Sylvie, Sophie, Anaïs, Benjamin, Armelle, Olivier, Bénédicte, Julien, Véronique, Yohan, Yasmina, Fanny, Marie, Laurence, Namir, Nicolas, Christine, Évan, Josse, Violaine

Réunion entièrement consacrée aux plantations du jardin ! Nous n’avons pas eu le temps d’aborder le « Festival de la soupe » qui approche tout doucement… À chacun de cogiter pour la prochaine réunion à ce qu’il a envie de faire pour remettre en jeu la Louche d’Or. Venez avec vos propositions !

Les nouvelles du jardin

Eaux pluviales à récupérer : Stéphane, Yohan et Violaine sont allés voir le voisin de la rue Jules Guesde pour savoir s’il est d’accord qu’on détourne sa gouttière et qu’on récupère ainsi ses eaux pluviales pour arroser les plantations du jardin. Il ne semble pas être opposé sur l’idée mais veut avoir l’assurance de ne pas avoir de problème par la suite. Violaine a trouvé sur internet les articles du Code civil correspondant qui mentionnent que le propriétaire des eaux pluviales ne doit pas les déverser chez son voisin. Un courrier de la présidente des AJOnc va lui être adressé disant que ce détournement des eaux a été demandé par le groupe d’habitants jardinier de Wazemmes. Stéphane et Violaine retournent le voir avec ces nouveaux éléments la semaine prochaine. Une citerne de 1’000 litres permettant de récupérer l’eau de pluie a été déposée sur le jardin, elle est assez lourde, il faut la transporter sous la gouttière concernée. Au préalable, il est nécessaire de la nettoyer en évacuant l’eau hors du jardin car la citerne aurait contenu, d’après Florent, de l’alcool polyninylique. Yohan propose d’amener son karcher et s’arrange avec Olivier qui fournira l’eau de nettoyage. Claude explique comment techniquement on peut faire pour détourner la gouttière, ce n’est pas compliqué ! Quelques petites mesures à prendre quand même !

La mare : Les AJOnc ont une bâche de 6x8 m qui a été commandée en même temps que celle de la mare du jardin des retrouvailles à Moulins. La meilleure solution pour voir si elle correspond aux dimensions du trou actuel, c’est de l’amener sur le jardin et de la déplier sur place.

Les outils : ont été achetés : pelle ronde, 2 bêches, fourche bêche, scie à bois, griffe piocheuse, croc, 2 râteaux, binette, faucille, sécateur, 4 plantoirs, clé à molette, 2 pinces, 7 tournevis, 2 brosses métalliques, 2 brosses normales et 3 petits râteaux pour enfants. Faites en bon usage !

Le potager : une expérimentation de la forme du potager a été tentée sous forme de « pas japonais pavés ». Évan fait remarquer que nous avions décidé à la dernière réunion que nous nous mettrions d’accord aujourd’hui sur la forme et le contenu du potager, qu’elle a donc été déçue de voir que les choses avancent sur le terrain sans concertation préalable sur ce point. Tout le monde n’a en effet pas les mêmes disponibilités mais personne ne doit se sentir lésé : ni ceux qui sont sur le jardin quasi quotidiennement et qui ont envie de faire avancer concrètement les aménagements, ni ceux qui ne peuvent venir qu’occasionnellement et qui ont envie aussi de participer à cette avancée. Toujours est-il que ail, échalote, oignon, petits pois sont plantés dans le potager. C’est la période en effet ! Violaine propose que, sur les compte rendus, soient marqués les semis et plantations à faire au mois concerné. Chacun sait ainsi quelle plantation est urgente et on peut décider ensemble en connaissance de cause à la réunion de concertation suivante si oui ou non on sème ou plante telle ou telle chose. Comment gérer également l’apport de graines et de plants de chacun sur le jardin ? Là aussi, nous sommes confrontés à un problème de temps : si la réunion de concertation est loin dans le temps, on ne va pas laisser périr les végétaux apportés. Certes, mais l’apport de graines et de plants peut être anticipé ! L’idéal est donc que si quelqu’un a le projet de planter quelque chose sur le jardin, il propose à la réunion de concertation le lieu d’implantation et si possible les caractéristiques de la plante. Se pose aussi la question de l’origine des végétaux : se fournit-on chez des fournisseurs bio, dans les grandes surfaces ? Grande question éthique qui n’aura pas de réponse précise ce soir !

Violaine explique, à l’aide d’un schéma appliqué au potager de Wazemmes, comment peuvent être appliquées les rotations des cultures en tenant compte des plantations déjà faites. Le potager peut être divisé en quatre parties pour une rotation sur trois ans. Dans une première partie : les légumes feuilles et fruits (poireaux, choux, tomates, melons…), dans une autre les légumineuses (haricots, pois, fève…), dans une troisième les légumes racines et bulbes (ail, oignons, radis, carottes, navets, betteraves…), sur une dernière les légumes se développant sur plusieurs années qui échappent à la rotation (fraisier, asperge, artichauds…). Toutes ces parties correspondent à des familles de légumes qui ne puisent pas leurs éléments nutrtifs de la même manière dans le sol. L’année suivante, toutes les familles citées ci dessus changeront de parcelles, ceci dans le souci d’épuiser le sol moins rapidement, de diminuer le risque de transmission de maladies et de freiner le développement des mêmes mauvaises herbes. Il faut donc tenir compte de tout cela pour réaliser le plan du potager du jardin et prendre en compte également le fait que l’association de certains légumes et/ou fleurs favorisent leur développement respectifs. Par exemple, le scorsonère et le poireau éloignent la mouche de la carotte et la carotte prévient la ponte de la teigne du poireau. À rapprocher dans le potager donc ! Il est décidé qu’un groupe travaille sur le plan du potager sur le terrain en fonction de toutes ces données et le soumette à la prochaine réunion (Yohan, Évan, Namir, Fanny, Édith, Claude, Violaine). Date non connue lors de la réunion mais fixée à la rédaction du compte rendu : dimanche 13 avril à 16 h sur le jardin communautaire.

Les plantations du jardin

Les plantations déjà effectuées : Violaine fait passer un plan du jardin avec les plantations déjà effectuées. Il pourrrait être judicieux de le compléter au fur et à mesure de nos semis et plantations. Il y a déjà dans la zone de jeux pour enfants : framboisiers, groseiller, cassissier, vigne, buddléia, houblon, noisetier. Dans la zone d’arbustes : buddléias, sureau, prunus, cornouiller sanguin, viorne, troènes, saules, fusains, rosier sauvage, érables, anémones, muscaris. Dans la partie potagère : clématite, lilas, groseiller, cassissier, buddléias, tulipes botaniques, anémones. Dans la haie champêtre : hêtres, houx, cornouillers sanguins, érables champêtres, viornes obier, troènes, fusains d’Europe, églantiers, chèvrefeuilles, noisetiers. Autour de la prairie naturelle : pensées, jonquilles, primevères, crocus, jacinthes. À l’entrée du jardin : cassisier, pied de rhubarbe. Le long du mur de la voisine : vigne. Le long de la clôture : capucines, petits pois et Evan et Claude proposent d’y mettre respectivement pois de senteur et capucines à nouveau. Tout le monde est OK.

Les plantations à envisager : Nous faisons un petit tour de table des semis et plantations que chacun aimerait faire sur le jardin. Liste fort riche, entre parenthèse : les fournisseurs de graines ou plants.

- Pour le potager : ail sauvage (jardin écologique), tomates cerise, rhubarbe, carotte, cucurbitacés : potimarron, potibeur (Yohan), fenouil, fèves, haricots, salades, poireaux, fraises, framboises, cassis, groseilles, radis, épinards, tétragones, pommes de terre « ratte, vitelotte », choux, maïs, artichaut, topinambour (Yohan), bettes, roquette, scorsonère, persil, oseille, panais
- Pour les aromates : origan, ciboulette (Nicolas), coriandre, thym, basilic, romarin, mélisse, menthe, verveine, cerfeuil, persil, estragon, sauge, citronnelle (jardin écologique), onagre, scabieuse, chélidoine, casque de Jupiter, lavande (Nicolas),
- Les fleurs : camomille, œillet d’Inde (AJOnc) et autres, capucine (Claude), bourrache (Yohan), chrysanthèmes des moissons, cosmos, soucis (jardin des retrouvailles), campanule, pervenche (AJOnc), pivoine, rose trémière, coquelicot, delphinium, pois de senteur (Evan), marguerite, rose (vieilles variétés), églantier (Yohan), tournesol (Yohan), digitale (Yohan), monnaie du pape (AJOnc), dahlia, giroflée (jardin des retrouvailles), tabac (Yohan), cyclamen, achilée, lin (AJOnc), nigelle, nielle des blés, reine des prés, ipomée, céanothe, lys, pourpier, bruyère, bleuet volubilis, gueule de loup, azalée du Japon, gypsophile, lupin, physalis, pavot bleu d’Himalaya et autres pavots, iris (jardin des retrouvailles), violettes (Yohan), jacinthe des bois (Yohan), primevères (Yohan), sceau de Salomon (Yohan), aster , valériane, lavatère, lobélia, phlox (jardin des retrouvailles)
- Les arbustes et plantes grimpantes : chèvrefeuille, aubépine (AJOnc, Yohan), hortensia (Violaine), bambou (Sophie), gunéra, glycine, jasmin, haricot d’Espagne

Que peut-on planter ou semer dans un jardin, la deuxième quinzaine d’avril ?

Entre parenthèses, moment de la récolte ou de la floraison. Pensez à l’endroit de leur implantation dans le jardin, notamment les fleurs !

- Potager : semis en pleine terre : aneth (août-septembre), artichaut (année suivante), moutarde (engrais vert), arroche (juin-juillet), betterave (août-hiver), bourrache (août-septembre), capucines (juillet-septembre), carotte hâtive (juin-septembre), céleri (septembre-octobre), chicorée (juin-octobre), choux (juillet-hiver), coriandre (août-septembre), épinard de printemps (juin-juillet), fenouil (juillet-octobre), fèves (juillet-août), laitue (juin-juillet), mélisse (année suivante), navet (juin-juillet), onagre (automne-printemps), oseille (juin-automne), panais (juillet-printemps), persil (juin-printemps), poireau (août-printemps), pois (juillet-août), potiron (septembre-octobre), radis (mai-juin), romarin (année suivante), sauge annuelle (juillet-août), scorsonère (automne et année suivante), tanaisie (année suyivante – été-automne), tétragone (juillet-octobre), lavande (année suivante- juin-août)
- Potager : plantations en pleine terre : artichaut (juillet-octobre), choux (juin-juillet), ciboulette (été et année suivante), laitue (juin-juillet), pomme de terre (juin-octobre), mélisse (été et année suivante), topinambour (novembre-mars), marjolaine (été-automne et année suivante), ail (juillet-août), thym (été-automne), rhubarbe (printemps suivant)
- Fleurs : semis sous chassis : achilée (août-septembre), ipomée (juillet-octobre), lobélia (juillet-octobre), dahlia (automne), phlox (juillet-septembre), tabac (juillet-octobre), haricot d’Espagne (juillet-septembre)
- Fleurs : semis en pleine terre : asters vivaces (année suivante-automne), lavatère (juillet-septembre), lin à grande fleur (juin-octobre), lupin annuel ou vivace (juin-juillet ou année suivante), campanule (juin-septembre), cosmos (juillet-octobre), gueule de loup (automne et année suivante), œillet d’Inde (année suivante-juin-juillet), pois de senteur (juillet-août), pourpier (juillet-août), digitales (année suivante – juillet-août), gypsophila (juillet-septembre), souci (juillet-septembre)

Les fenêtres qui parlent

Réunion pour mettre au point les derniers détails de l’organisation du grand RDV de dimanche chez Évan ce même soir après la réunion. Ça bosse, ça bosse ! RDV sur le jardin le dimanche 6 avril à partir de 10 h pour tout préparer.