accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Dicton de la semaine > ARCHIVES > 01 - Janvier

Articles

23 janvier - St Barnard

Pluie de la Saint Bernard fait déborder la mare.


Pourquoi pas une mare naturelle dans son jardin ?

C’est à dire remplacer quelques mètres carrés de gazon aseptisé par un petit univers aquatique animé par le vol des libellules, les ébats des grenouilles, la palette multicolore des iris et qui servira également d’abreuvoir pour oiseaux et petits mamifères !

A l’heure où les routes, les zones commerciales et industrielles et les vastes espaces cultivés dénaturent la valeur de nos paysages et remplacent les milieux naturels, la création d’oasis naturelles dans nos jardins constitue une action efficace de protection de la nature, un outil didactique passionnant pour les enfants de tous âges ainsi qu’un atout esthétique inégalable pour le jardin, y ajoutant une note de fraicheur et de calme.

Une mare de jardin est une petite étendue d’eau dormante d’un minimum de 4 m² et de 0,80 mètre à 1,5 mètre au plus de profondeur.

Attention, il sera donc nécessaire si des enfants en bas âge fréquentent le jardin d’entourer la mare par une barrière leur en interdisant l’accès afin d’éviter tout accident de noyade.

Qui dit mare NATURELLE signifie que l’intervention sur la vie du milieu aquatique sera limitée au strict minimum, ceci afin de permettre aux espèces sauvages de s’y développer librement. En préférant à l’introduction d’espèces exotiques la recolonisation naturelle par des plantes et des animaux de nos régions, on atteindra rapidement un équilibre écologique garant du bon état sanitaire et du bon fonctionnement du milieu aquatique. Le respect de quelques principes élémentaires permettra l’installation spontanée de toute une foule d’organismes appartenant aux différents échelons de la chaîne alimentaire (herbivores, prédateurs et décomposeurs), organismes qui se chargeront eux-mêmes de l’entretien de la mare ! Très vite se développera dans la mare une colonie de daphnies (ou puces d’eau). Elles jouent un rôle important car elles vont consommer massivement les algues filamenteuses qui risqueraient si non de verdir la mare. De plus, elles sont à la base de tout un écosystème et d’une pyramide alimentaire qui va se construire petit à petit et ainsi permettre de garder une eau claire. Il faut surtout éviter de mettre des poissons rouges dans la mare. Ils sont peut-être très jolis mais ils dévorent tellement d’insectes et notamment les daphnies que l’équilibre écologique de la mare serait rapidement rompu.

Pour réussir votre mare : fiches techniques AJOnc- site tout sur les mares