accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier de Wazemmes) : Jardin des drôles d’Waz’eaux > Les Réunions de concertation > 2003

Articles

Invitation à la 41e réunion de concertation (Wazemmes), le 11 juin 2003


et compte-rendu de la 40e réunion, du 28 mai 2003

Proposition d’ordre du jour

Intervention de M. le directeur de la Maison de quartier de Wazemmes : présentation du projet de jardin suspendu à la Maison de quartier (19 h-19 h 15)

1. Aménagements du jardin (19 h 15-20 h)
- Nouvelles du jardin et travaux à venir : construction de l’appenti, compost, paillage, récoltes, organisation estivale…
- Proposition de l’Institut Supérieur de l’Agriculture pour une étude des éventuels métaux lourds dans le sol
- Bilan des propositions de la Ville quant à l’aménagement du jardin public en face du jardin communautaire, suite des réflexions du groupe clôture

2. Animations en perspective (20 h-20 h 45)
- Proposition d’animations pour le repas de quartier/braderie du Zem théâtre le dimanche 6 juillet. Dernière réunion de préparation au Zem théâtre le lundi 30 juin à 18 h
- Festival Bio Divers Cité : inscrivez-vous !
- Point sur la préparation des opérations été sur le jardin du 22 au 25 juillet
- Bilan du festival de la soupe, de la rencontre avec les nouveaux wazemmois, du rallye interassociatif, de l’auberge espagnole du festival de l’Accordéon

3. Diverses infos (20 h 45-21 h)
- Recherchons rédacteurs volontaires pour L’Écho des Brouettes n° 3 : un article sur l’AG des AJOnc, sur les Fenêtres qui parlent et sur les travaux de jardin
- Perspectives des Fenêtres qui parlent 2004 : nouvelle organisation en persective !
- Poursuite de la réflexion « Les AJOnc, où va t-on ? » le samedi 14 juin de 11 h à 15 h
- Prochain CA des AJOnc le mercredi 2 juillet à 18 h 30 : faites vos remarques à Claude et Christine, représentants wazemmois !

Compte-rendu de la réunion de concertation du 28 mai 2003

(par Sophie et les AJOnc)
Présents : Claude, Édith, Sylvie, Daniel, Sofiane, Laurence, Stéphane, Yohan, Yasmina, Christine, Évan, Cécile, Sophie et Violaine. Avec la visite de quelques jeunes habitants de Wazemmes :…
Excusés : Nassera, Nicolas

Une réunion qui s’est exceptionnellement déroulée sous les doux hospices du jardin, faute de place à la Maison de quartier… en petit comité vu les nombreuses animations sur Wazemmes (festival de l’accordéon) et la récolte de fleurs du lendemain…

Les nouvelles du jardin

Pour la mare : grâce aux orages bénéfiques, la mare est maintenant à demi remplie. L’eau est verdâtre, mais ceci est temporaire et elle redeviendra claire. Pour enterrer la bâche sur les côtés, il faut attendre que la mare soit pleine, car c’est l’eau qui donnera sa forme à la bâche. Vu les jours cléments qui s’annoncent, on peut se poser la question s’il ne faudrait pas venir avec un tuyau, mais Yohan rappelle que l’eau du robinet est ici très calcaire. Donc pour l’instant, on attend !

Pour ce qui est de la future population de la mare, Yohan rappelle qu’il ne faudrait pas avoir l’idée de ramener de poissons, ni de canards : ils risqueraient de dévorer la flore présente. Pour ce qui est des grenouilles, elles seraient les bienvenues, mais il vaut mieux installer des têtards car les grenouilles adultes ne s’adaptent pas et meurent.

L’eau : De la mare à la question de la récupération de l’eau, la transition a été rapide : Stéphane n’a pas pu obtenir plus d’accord des voisins. L’été arrivant, tout le monde est prêt à réaliser rapidement un premier abri dans le coin compost, pour avoir une surface de toiture importante permettant de recueillir déjà une bonne quantité d’eau. Claude nous explique qu’il ne faudra pas tant de moyens que cela : l’abri sera juste un avant-toit qui s’appuyera sur les deux murs existants. Il a tenté de nous faire comprendre le mode constructif : en gros, il s’agit de fixer aux murs à l’aide de tire-fonds des poutres en bois de section 10/10. La structure supportera des tôles ondulées transparentes, suffisamment légères pour éviter de faire un appui sur l’avant. Le bassin de récupération sera déplacé à la place des ballots de paille, devant le compost. Et bien sûr, pour couronner ce dispositif : une gouttière sera installée sur l’avant, raccordée par une descente d’eau de pluie au bassin de récupération des eaux.

La position des toilettes sèches, qui reste à définir, pourra être envisagée à gauche de cette structure légère, à l’opposé du compost. En résumé, il faut se procurer des poutres 10/10 (3 poutres d’environ 5 mètres et 4 poutres d’environ 3 mètres), une gouttière, une descente d’eaux de pluie, des clous, des chevilles, des tire-fonds et des fixations spéciales pour les tôles ondulées. Evan propose de regarder dans les ressourceries pour trouver certains de ces articles. Il y en a une notamment à Marquillies. Autre adresse évoquée : Capon à Hem. Claude, Violaine, Stéphane et Daniel vont se renseigner rapidement pour trouver ces articles. Enfin, dernier point sur cette structure : Claude pense qu’il faudra se procurer du courant pour les travaux : il est question de demander au voisin d’en face un raccordement.

La clôture : Le groupe clôture se réunit vendredi soir, le 30 mai à 19 h 30 chez Sophie Cadot. Cette réunion doit permettre de préparer l’ AUP (Atelier Urbain de proximité) qui aura lieu mercredi 4 juin à 18 h 30 à la salle des fêtes de la mairie de quartier de Wazemmes. M. Quiquet, adjoint à l’environnement à la Ville de Lille, sera là pour présenter le travail de la mairie de Lille et les propositions d’aménagement du jardin qui jouxte celui des AJOnc. Il y aura également les habitants de quartier, pour réaliser une première concertation publique.

Pour l’instant, l’aménagement proposé consiste notamment en une double clôture, avec la création d’un jardin africain entretenu par les jardiniers de la ville, qui correspond au thème évoqué quartier par quartier dans la trame verte de la ville de Lille. Il y aurait également la pose de gouttières sur les murs, raccordées à une éolienne : c’est l’évocation de l’eau et du vent. Il est aussi envisagé un jeu pour enfants en béton ondulé, dans la zone ombragée de ce jardin.

L’objet de la réunion avec le groupe clôture est justement de bien mettre en évidence la transparence souhaitée du jardin de Wazemmes sur ce côté, l’effet d’invitation avec la mise en place d’une véritable entrée avec des portes coulissantes, pour notamment ouvrir le jardin lors des festivités. Il s’agit également de rebondir sur la question des usages futurs de ce jardin, de son entretien et d’émettre des propositions constructives.

Une autre date de concertation entre M. Quiquet et les habitants jardiniers suivra : elle aura lieu le mercredi 18 juin à 19 h à la Maison de quartier de Wazemmes et finalisera les projets d’aménagements pour débuter les travaux en octobre-novembre 2003. Pour finir de préparer le dossier à remettre à M. Quiquet ce jour là, une réunion de préparation aura lieu le mercredi 11 juin après la réunion du jardin à partir de 21 h chez Évan.

Les toilettes sèches : Claude nous informe que, sur le programme du festival Bio Divers Cité, qui aura lieu en même temps que les assises nationales du développement durable, une démonstration de toilettes sèches est prévue avec la caravane Tournesol : la démonstration s’arrêtera bien sûr à une démonstration du principe ! Daniel rappelle également que la paille est à proscrire : elle est hygrophobe et constitue un excellent combustile. Il vaut mieux tabler sur des déchets de bois.

L’abri convivial du jardin : Namir sollicite des coordonnées d’architectes, pour lancer la réflexion sur la forme et le mode constructif à adopter. Violaine lui transmet les coordonnées d’Anne Fauvarque, Jérôme Houlliez, mais il y a aussi Clotilde et Sylvain… Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à lui transmettre ! L’abri s’inscrira sur une surface de l’ordre d’un rectange de 4x6 m : il y a déjà de quoi faire ! Evan suggère qu’on se mette tous d’accord sur les contraintes de départ en établissant une sorte de cahier des charges, le groupe clôture pourra ensuite travailler sur ces bases.

La cave : Il faut du sable, au moins 1 m3 pour rejointoyer les murs.

Les cheminements : Il faut du sable aussi ! Si on réalise l’ensemble des cheminements du jardin en pavés, avec incrustations de carreau de carrelage, Violaine et Armelle ont évalué qu’il faudrait 2,73 m3 de sable pour une épaisseur de 3 cm partout. Evan propose même de réaliser sur l’espace central une grande rosace centrale pavée, qui permettrait de minéraliser une aire qui subit énormément de piétinement à chaque manifestation : ce qui veut dire encore plus de sable !

Daniel propose aussi qu’une partie des cheminements soit réalisée en schiste : un gisement existe sur la parcelle voisine. Il a d’ailleurs fait un essai, entre le monticule de terre et le seuil en pavé vers la cave. Cette solution peut être intéressante, économiquement parlant, en provisoire ou non.

Par rapport à cette question du sable, Violaine rappelle qu’il est prévu, dans le cadre des prochaines festivités, que le Zem théâtre achemine 8 m3 pour le 6 juillet. Il pourrait être intéressant de récupérer justement ce sable ce qui réduirait les frais du Zem théâtre, mais Claude souligne qu’il faudra exiger que ce sable ne soit pas grossier. C’est surtout le problème du transport, du stockage et du coût qui ont été évoqués. Au final, il est retenu que Violaine se renseigne sur le prix du sac de sable et de la manutention, pour voir s’il est véritablement plus intéressant de récupérer celui fourni par le Zem théâtre.

Un peu d’aromates… : Évan relance l’idée de réaliser des carrés d’aromates, près de la cave, dans la zone où Sofiane a semé les cucurbitacées. Les adresses vont bon train pour parfaire nos connaissances en aromatiques et se procurer des plants ou graines : la ferme du Héron (jardin de plantes médicinales), l’hospice comtesse dans le Vieux Lille, le centre phytosociologique de Bailleul (journées portes ouvertes prévues à la mi-juin), la faculté de pharmacie…

Arrosage : Daniel nous redonne le secret du purin d’ortie : 2 litres de purin d’ortie dans un arrosoir contenant 8 litres d’eau. Il faut arroser au pied des plantes, tous les 10 jours : l’ortie permet un apport d’azote, bénéfique surtout aux légumes à feuilles type tomates, choux… Prochain arrosage au purin d’ortie à partir du 8 juin !

Compost : Violaine explique que l’étalement du compost dans le jardin devra s’effectuer à l’automne. Comme il lui faut environ 6 mois pour mûrir, il faut arrêter de faire des apports sur le tas actuel. Il est donc convenu que le compost actuel sera mis dans le deuxième bac, avec de la paille et une bâche dessus, et un nouveau compost sera redémarré dans le bac où chacun a l’habitude de déposer ses déchets végétaux. Le déplacement du compost d’un bac vers l’autre est donc un des travaux à réaliser rapidement au jardin. Yohan rappelle qu’il ne faut pas y jeter d’agrumes dans le compost : trop acides, ils ne se décomposent pas assez rapidement. Il faudrait donc aussi mettre un panneau d’interdiction aux agrumes.

Les plantations du jardin

Les plantations déjà effectuées : Les jardiniers ont parfois eu la main lourde !!! Yohan rappelle que les graines doivent être semées bien espacées, Evan évoque d’ailleurs le procédé qui consiste à semer avec du sable quand les graines sont trop petites, pour qu’elles soient bien éparpillées. Et puis la plupart des graines doivent être plantées superficiellement : seulement à 1 à 2 cm de terre. Pour tous ces conseils, le plus simple est de se reporter au manuel sur le potager qui est dans le pétrin. Donc, pour l’instant, il y a un travail de démariage à réaliser sur les radis et les épinards : il s’agit de récupérer le plant avec sa racine et le repiquer plus loin, pour bien espacer les pieds. Stéphane a commencé avec les radis, chapeau ! Violaine rappelle qu’il avait été envisagé la plantation de maïs sur le potager, mais qu’elle n’a pas encore été réalisée. Plusieurs ont sollicité la plantation d’une glycine, mais il est convenu d’attendre le changement de clôture.

Les plantations à envisager : Violaine fait passer la liste des plantations souhaitées dans le jardin pour 2003. Voici ce qui n’a pas encore été planté dans le jardin. A méditer si oui ou non pour cette année ou l’année prochaine !

  • Pour le potager : ail sauvage, fèves, poireaux, tétragones, maïs, roquette, oseille
  • Pour les aromates : coriandre, cerfeuil, estragon, onagre, scabieuse, chélidoine, casque de Jupiter
  • Les fleurs : camomille, chrysanthèmes des moissons, campanule, pervenche, pivoine, rose trémière, coquelicot, delphinium, tabac, cyclamen, nielle des blés, reine des prés, céanothe, lys, pourpier, bruyère, gueule de loup, azalée du Japon, gypsophile, lupin, physalis, pavot bleu d’Himalaya et autres pavots, violettes, jacinthe des bois, sceau de Salomon, lavatère, lobélia, phlox. Les arbustes et plantes grimpantes : aubépine, hortensia, bambou, gunéra, glycine, jasmin

Le festival de l’accordéon

L’auberge espagnole aura lieu le samedi 7 juin 2003 sur le jardin à partir de 13 h. Yasmina repose la question du choix des festivités : elle trouve en effet qu’il y a beaucoup d’événements alors même qu’il avait été convenu que les habitants jardiniers participeraient à moins de manifestations que l’an passé. Violaine rappelle que ces dates ont été retenues lors d’une réunion du mois d’avril pendant laquelle ont été pesés le pour et le contre de telle ou telle participation. Pour répondre au souci du piétinement des cultures, Évan suggère d’ouvrir la grille et de mettre la tente de l’autre côté. Vu que la réunion s’est déroulée sur le jardin, on a vérifié en direct la possibilité d’ouvrir un pan de la grille. Pour préparer cette journée, durant les travaux du dimanche ou du mercredi qui précèdent, il faut ainsi enlever les attaches métalliques et réaliser la fauche côté extérieur au jardin.

Un bar sera installé. Évan, notre trésorière, rappelle que les caisses ne sont pas très pleines et propose de faire payer les consommations, à prix réduit. L’argent récolté pourra permettre d’acheter le sable, les plantes et les fournitures pour l’abri. Sur ces questions financières, Evan propose de préparer pour la prochaine réunion un explicatif des fonds. Une vente de gâteaux est également proposée, mais elle apparaît peu compatible avec le thème de l’auberge espagnole. Pour les boissons, Violaine commande de la bière, du jus de pomme, et accessoirement du cidre. Sylvie propose également d’apporter des thermos de café.

Pour le « le mobilier », il faudra prévoir une grande table : celle de Sylvie sera parfaite, et Claude apportera également la sienne. Pour le bar, les tables des AJOnc seront réquisitionnées. Pour s’asseoir, il ne reste qu’une quinzaine de bottes de paille sur le jardin. Il est donc convenu que chacun rapporte des couvertures et des chaises en compléments.

Il manque du monde pour préparer le jardin le matin du samedi 7 juin : le rendez-vous a été fixé à 10 h 00. La manifestation débute à 13h00.

Le festival Bio Divers Cité (cf document joint)

Cécile, actuellement en stage aux AJOnc, nous informe sur ce festival qui est organisé par le réseau d’associations de la MNE dont les AJOnc font partie. Le festival Bio Divers Cité sera intégré aux Assises nationales du développement durable et aura lieu du mardi 24 au dimanche 29 juin. Les AJOnc proposent une programmation spécifique : toute la semaine sur le Parc Matisse, la caravane Tournesol « d’émancipation écologique et sociale » propose les jeudi 26 et vendredi 27 des ateliers avec les scolaires, des cycles de conférences le samedi 28 et dimanche 29 ; le samedi 28 juin sur le parc Matisse, ateliers récup’art ; les samedi et dimanche 28 et 29, stand de présentation des AJOnc parmi le village associatif. Le jardin communautaire des Maguettes fait sa fête annuelle le samedi 28 juin de 14 h à 22 h. Pour plus de détails, consultez la documentation ci-jointe et n’hésitez pas à vous associer et proposer vos bras pour telle ou telle manifestation.

Repas de quartier du Zem Théâtre

Le repas de quartier aura lieu le dimanche 6 juillet et sera couplé à une braderie et à des animations proposées par des associations du quartier. Il sera décliné sur le thème de la plage. Pour l’animation, Violaine propose de profiter de cette journée pour organiser un atelier qui donnera lieu à des créations pour le jardin : girouettes, mosaïques, étiquettes. Évan propose aussi d’offrir des graines avec des pots de terre : les acquéreurs de tous âges reviendraient ensuite, 15 jours après, pour replanter les pieds dans le jardin. A méditer pour la prochaine réunion !

Soupe camerounaise

La soupe camerounaise a été la troisième récompensée au festival de la soupe 2003. Si vous voulez en connaître la recette et participer à sa confection, l’Atelier cuisine de la Maison de quartier vous invite à le rejoindre le mardi 10 juin à partir de 18 h à la Maison de quartier. La dégustation sera suivie d’un échange avec une association palestinienne.