accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Dicton de la semaine > ARCHIVES > 09 - Septembre

Articles

14 Septembre - Saint-Lambert

« Le jour de la Saint-Lambert qui quitte sa place la perd »


De la mort d’un évèque à la naissance d’une cité épiscopale...

Issu de la noblesse Maastrichtoise il serait né dans cette ville vers 636.

Nommé évèque par le roi de Neustrie Childéric II, dont il deviendra l’un des principaux conseillers, il ne s’installera pas à Maastricht comme de coutume mais dans une maison construite sur des terres que ces prédécesseurs ont reçu des rois francs.

En 675 le roi Childéric II est assasiné et saint Lambert destitué sous l’influence d’Ebroïn, maire du palais de Neustrie. Réfugié en l’abbaye de Stavelot il y séjournera durant 7 années avant de retrouver son siège épiscopal à la mort d’Ebroïn.

L’assassinat de saint Lambert (un 17 septembre vers les années 700, 705 au plus tard), est un des événements les plus considérables de l’histoire de Liège. Canonisé par la voix populaire, le lieu du martyr de saint Lambert devient un lieu de pèlerinage et ce petit bourg ou il s’est installé devenu évèque - LE VICUS LEUDICUS - va se transformer et devenir une cité importante. C’est l’époque du culte des reliques et de la coutume des pèlerinages. Liège est née.