accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Réunions de concertation > 2002

Articles

20-22 h, local Bododuc (Hellemmes)

Invitation à la 16e réunion de concertation (Hellemmes), le mardi 19 novembre 2002


et compte-rendu de la 15e réunion, du 15 octobre 2002

Proposition d’ordre du jour :
- Nouvelles institutionnelles suite à la réunion publique du 6 novembre
- Quels retours de la mairie de Hellemmes par rapport à la convention avec les AJOnc ?
- Les « Fenêtres qui parlent » en 2003 : quelles perspectives ?
- Aménagements du jardin : comment structure-t-on son intérieur ?
- CA des AJOnc le mercredi 20 novembre : avez vous des remarques à faire aux représentants du groupe au CA ?
- Voyage laborieux en campagne : y a t-il des amateurs ?
- Points divers.

Compte-rendu de la réunion de concertation du 15 octobre 2002

(par Violaine)
Présents : Claude, Jean, Simon, Sophie, Annie, Charles, Christiane, Pierre,Violaine

Conclusions du RDV avec l’adjoint à l’environnement

Le RDV avec Ludovic Coupin, adjoint à l’environnement à Hellemmes, le mardi 25 septembre a abouti à des conclusions satisfaisantes . Les dépenses allouées au jardin communautaire étant faibles par rapport aux coûts d’aménagements du Terrain sans Nom, les travaux de pose de clôture et éventuellement de décaissement pourront commencer plus tôt. La pose de la clôture du jardin communautaire est prévue en mars 2003. Le dossier provisoire de l’étude de pollution réalisée par l’Institut Supérieur de l’Agriculture a été remis à M. Coupin lors du RDV. Sa réaction a été positive, il a estimé les résultats provisoires satisfaisants.

Il a été question aussi des subventions allouées à l’association les AJOnc pour l’année 2002. Il avait été demandé 13’270 euros pour l’accompagnement et le suivi de la dynamique habitante et éventuellement la prospection sur d’autres sites de la commune. Le projet de jardin n’étant pas encore complètement concrétisé sur le terrain, le financement a été revu à la baisse. Nous bénéficierons finalement d’une subvention de 7’500 euros de la commune de Hellemmes. Il semble que ce montant n’ai jamais été évoqué en conseil communal.

Dernières nouvelles institutionnelles

Après ce RDV, nous avons appris que les Verts avaient rendu leur délégation au sein de la mairie de Hellemmes. Quel est donc désormais notre interlocuteur ? Nous nous adresserons directement à M. Pargneaux pour toutes remarques concernant le jardin communautaire, à M. Catrysse pour les questions plus techniques.

Lors du RDV avec M. Coupin, il a été demandé qu’une convention entre la Ville de Hellemmes et les AJOnc soit signée, convention rappelant les droits et devoirs de chacun, chose que nous demandions depuis longtemps déjà. Il est convenu que les AJOnc propose une convention sur le modèle de celle établie avec la Ville de Lille pour les autres jardins communautaires. Violaine lit la convention adaptée pour Hellemmes par René et Claude.

Elle est composée d’un exposé préalable rappelant les objectifs du projet de jardin communautaire : objectifs socioculturel, environnemental et pédagogique puis de différents articles.

Le n° 1 définit l’objet de la convention,

le n° 2 la durée (un an renouvelable annuellement par tacite reconduction),

le n° 3 les modalités d’interventions divisée en engagements de l’association AJOnc (assurance, règlement intérieur, ambiance paysagère, clefs, construction, développement durable) et engagements de la commune de Hellemmes (rôle des AJOnc dans ses documents de communication, installation d’une clôture et mise à niveau du terrain + apport de terre végétale).

L’article n° 4 traite du montant de la subvention et des conditions de paiement,

le n° 5 des obligations de l’association,

le n° 6 des sanctions,

le n° 7 d’un éventuel avenant à la convention

et le n° 8 de la résiliation de la convention.

Suite à la lecture du document, quelques remarques émergent : pourquoi faire parvenir un jeu de clé aux services techniques de la commune, demandent Jean et Christiane, comme cela est indiqué dans l’article n° 3. Il est écrit la même chose dans les conventions entre la Ville de Lille et les autres jardins communautaires, soulignent Claude et Violaine, cela n’a jamais posé de problème. De plus, la commune reste malgré tout propriétaire du terrain du jardin communautaire, nous avons tout à gagner à montrer notre volonté de coopération. Jean remarque aussi que le côté convivial et culturel est un peu négligé dans le document. Mais ça ne se conventionne pas ce genre de chose, voyons, Jean ! Et l’objectif socioculturel est bien rappelé dans l’exposé préalable.

Tout compte fait, on garde la convention telle quelle. Elle sera envoyée au plus vite à Christophe Catrysse qui suggérera éventuellement des modifications. A suivre…

Braderie de Hellemmes

Les nouvelles institutionnelles suite au RDV avec Ludovic Coupin ayant été plutôt positives, nous pouvions donner des informations plus précises par rapport au projet du jardin aux visiteurs de la braderie de Hellemmes du samedi 12 octobre. Claude, Christiane et Jean ont activement tenu le stand lors de ce charmant après-midi pluvieux ! Il a été proposé aux passants un bol de soupe concocté par Claude, des plantes d’intérieur à acheter, des documents sur le jardin communautaire à collecter. Succès très mitigé étant donné le temps et le faible nombre de visiteurs. Trois plantes ont été vendues !

Les fenêtres qui parlent 2003

Un conseil d’Administration des AJOnc spécifique aux Fenêtres qui parlent a eu lieu le 7 octobre. Les administrateurs devaient trancher sur le fait que les AJOnc soient porteurs de projet ou non pour « Les Fenêtres qui parlent » en 2003. En voici les conclusions : l’ensemble des administrateurs est d’accord sur le principe de porter le projet mais en envisageant des cas de figure différents en fonction des réponses aux demandes de financement qui auront été faîtes. Le montage du projet demandant un suivi spécifique important en terme de temps, il sera budgété l’embauche d’une personne en CDD sur 2 mois en temps plein. Si l’ensemble des moyens demandés sont alloués aux AJOnc, une personne pourra effectivement être embauchée pour travailler sur la coordination des Fenêtres qui parlent en lien avec les groupes d’habitants (Les habitants jardiniers de Fives et Wazemmes sont aussi intéressés pour monter l’opération dans chacun de ces quartiers).

Si les moyens sont plus faibles ou inexistants, un salarié des AJOnc assurera la coordination de l’opération mais dans un temps limité et défini au préalable. L’investissement des groupes d’habitants jardiniers dans l’opération devra être important (recherche d’artistes, de fenêtres, communication, organisation d’un événement festif etc.).

Nous répertorions les éventuels partenaires de l’opération sur Hellemmes : la galerie Frontières, l’association Boldoduc, L’Épinart, CHIC. Il est décidé que chacun continue à prospecter pour savoir qui pourrait être participant aux « Fenêtres qui parlent » 2003 sur Hellemmes. Discussion en aparté entre Claude, Jean et Violaine, dans le noir, après la réunion de concertation : Et si on réunissait tous les gens de Fives, Hellemmes et Wazemmes intéressés par le projet pour mieux les informer du montage de l’opération 2003 ? Violaine en parle aux autres groupes d’habitants jardiniers.

Forum des associations à Hellemmes

Le 26 octobre a lieu le forum associatif à Hellemmes : apparemment seules 4 associations hellemmoises ont été choisies pour y participer. Ceci parce que les associations de la commune semblent moins dynamiques cette année ! Drôle de façon de les rendre plus dynamiques ! Dommage, nous qui avions envisagé d’y participer, ce sera pour l’année prochaine !

Voyage laborieux en campagne

Les AJOnc organisent un nouvel échange Ville/campagne chez un agriculteur du boulonnais le week end du 30 novembre et 1er décembre (Date non connue lors de la réunion). Thème du séjour : plantations de haies champêtres sur 200 m sur des terrains agricoles. Départ du local des AJOnc le samedi 30 novembre à 9 h et retour en soirée dimanche 1er décembre. Nous sommes hébergés dans une ferme et nourris par l’agriculteur que l’on va aider. Voyage avec le camion des AJOnc. Les places sont limitées à dix. Dépêchez vous de réserver !!!