accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > HELLEMMES : Le Bizardin > Réunions de concertation > 2002

Articles

20 h 30-22 h, local Boldoduc

Invitation à la 10e réunion de concertation (Hellemmes), le mardi 19 mars 2002


et compte-rendu de la 9e réunion, du 19 février 2002

Proposition d’ordre du jour :
- Bilan de l’Atelier de Travail Urbain du samedi 16 mars sur le Terrain sans Nom
- Aménagements du jardin : quid du panneau d’informations et du Point de compostage citoyen de Proximité ?
- Assemblée générale des AJOnc :ça se précise…
- Soupe inter jonc pour le festival de la soupe (1er mai), Vélo tour des Jonc lillois (5 mai), fête du Terrain sans Nom (29 juin), formation à la botanique et au jardinage
- Points divers : réseau de fermes agricoles bio WWOOF, vos propositions…

Compte-rendu de la réunion de concertation du 19 février 2002

(par Christiane et les AJOnc)
Présents : Claude, René, Violaine, Patrice, Sophie, Christiane, Pierre, Simon, Parviz, Anne, René
Excusé : Jean

Avis à la population ! Assemblée générale des AJOnc

Elle se tiendra dimanche 24 mars à partir de 15 h au Centre social Mosaïque, rue du Long pot à Fives. Chaque groupe présentera des photos de son JONC. Claude s’en occupe pour le Jardin sans non (NDLR : c’est déjà fait !). Chaque groupe racontera son histoire (avis aux amateurs pour Hellemmes !), et rapportera une spécialité culinaire, car il y aura un goûter dînatoire vers 17 h. Pour nous, ce sera de la bière et des crèpes, le tout concocté par Jean et Anne. Il reste à déterminer qui apportera l’échantillon de terre du Jardin sans non ! Claude se propose de représenter le groupe hellemmois au C.A. des AJOnc. Tout le monde pense à Jean, à la montagne ce jour, comme deuxième représentant du jonc d’Hellemmes au CA. On verra ce qu’il en pense à son retour !

Bilan de la fête de l’inauguration symbolique du JONC d’Hellemmes le 26 janvier sur le Terrain sans Nom

Petit tour de table pour savoir ce que chacun en a pensé. De l’avis général, c’était pas mal pour une première. Etant donné les conditions météo (froid et vent), il y a eu pas mal de passage ! La logistique peut être améliorée : « les outils pour faire le trou (plantation du saule) étaient en mauvais état », « il y avait plus de monde pour tenir l’arbre que pour creuser le trou », « la casserole de vin chaud n’était pas assez grande ! » Quelle bande de grincheux, i sont jamais contents ![ndlr]

Les réponses au petit questionnaire laissé dans la boîte à idées le 26 janvier ont été dépouillées. Plusieurs propositions ont été faites pour le nom du jardin. Après un vote sur les différentes propositions, le nom retenu est : le JARDIN SANS NON… Qui est l’auteur de cette trouvaille ? Nous lançons un appel pour que son auteur, à ce jour anonyme, soit félicité ! Voici les résultats du vote :
- Jardin sans non : 10 voix.
- Jardin du Pic-épeiche : 2.
- Jardin sans Nom : 1.
- Jardin des poètes : 1.
- Parc à matières : 1. (ancien nom du Terrain sans Nom, du temps de Fives-Cail)

Ce dernier nom évoque, pour Pierre, le grand principe du jardinier : NE RIEN JETER, TOUT TRANSFORMER.. On créera un « coin des poètes », un « coin du pic-épeiche », un « parc à matières » pour garder une trace de ces désirs particuliers.

On s’interroge sur « comment communiquer »

Comment faire connaître le jardin communautaire aux Hellemmois ? Plusieurs personnes proposent de créer des événements ponctuels qui permettent de communiquer sur notre existence et nos actions (Exemple : échange de plantes, de graines). Il est proposé d’être plus présent sur le terrain pour y réaliser des aménagements.

Aménagements sur le jardin

On décide de poser un panneau d’info sur un des murs en reprenant le texte « Pour la petite histoire » écrit par Violaine et Christiane pour la fête du 26 janvier. Avis à tous les intéressés pour l’installer le samedi 9 mars à partir de 14 h sur le Jardin sans non. Violaine se charge de confectionner le panneau et d’amener le matériel nécessaire pour le fixer : il sera assez grand pour ajouter régulièrement les informations en rapport avec le jardin et pour accueillir la décoration de Parviz.

On peut aussi créer un « point compostage citoyen de proximité (PCCP), pour une éducation sur la gestion des déchets, déchets végétaux qui sont aussi une excellente fumure pour le jardin. Il faut trouver des palettes et des piquets pour entourer le coin à compost. Nous verrons sur place où l’installer et quelle forme il peut prendre le samedi 16 mars après midi. Pour ceux qui seront à l’ATU, on se retrouve le matin puis on peut manger ensemble le midi et se retrouver tous sur le Terrain sans Nom à 14 h.

Une autre idée de Pierre pour notre futur JONC : planter des pommes de terre pour l’assolement ! Il propose également de planter une oseraie dans le jardin ce qui permettrait de pomper l’eau du terrain et de faire des paniers en osier ! Pour faire une mare, on peut imaginer des installations pour drainer le sol. La transition avec le reste du Terrain sans nom pourrait être faite en créant une haie champêtre.

À propos de l’Atelier de Travail Urbain (ATU) qui devait être mis en place par la mairie pour l’aménagement du Terrain sans Nom Nous regrettons le non-respect du calendrier annoncé notamment pour l’aménagement du jardin et la pose de la clôture. Cet atelier a été reculé deux fois sans que les habitants en soient prévenus. Les habitants ont aussi un agenda ! Nous décidons de faire un courrier au maire pour demander des éclaircissements. Aux dernières nouvelles, cet atelier aura lieu le samedi 16 mars à 10 h. Rendez-vous sur le Terrain Sans Nom, donc avant l’installation du « coin compost », prévue à midi.

Et pour terminer, une pensée énigmatique de Sophie : Il y aura des pavés sous la plage… À méditer ! Cela fait-il allusion à ce qu’on risque de trouver dans le sous-sol de ce terrain ?