accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier de Wazemmes) : Jardin des drôles d’Waz’eaux > Le Jardin dans les médias > 2009

Articles

La Voix du Nord - Lille Quartiers | WAZEMMES | mardi 29.09.2009, 04:50 -

Création d’un mur végétalisé au jardin des AJOnc


Des plantes issues du jardin viendront « habiller » le mur rempli de sphaigne du Chili.

Les Amis des jardins ouverts et néanmoins clôturés (AJOnc) proposaient, mercredi, un atelier pour finaliser la création d’un mur végétal au jardin de Wazemmes.

Christophe Hem était le porteur du projet et le professeur idéal dans la mesure où celui-ci compte créer son entreprise de création de murs végétaux extérieurs et intérieurs. La création d’un mur végétal comporte certains avantages, notamment d’augmenter l’isolation thermique et phonique, et bien entendu de créer un espace esthétique respectueux de l’environnement. « Pour la réalisation de ce mur, j’ai souhaité utiliser une variété de sphaigne du Chili comme substrat pour ses nombreuses propriétés : grande capacité à retenir l’eau, caractère antibactérien et le fait qu’elle soit inodore », précise Christophe. Après avoir monté la structure constituée de modules rectangulaires remplis de sphaigne, l’objectif final était d’habiller le mur par l’utilisation de plantes issues du jardin. Un travail fastidieux car chaque plante doit avoir ses racines débarrassées de toute trace de terre pour permettre un développement rapide.

Ce concept permet de disposer d’un jardin d’agrément que l’on peut aménager sur un balcon ou une terrasse avec une grande facilité d’entretien. À l’intérieur, le mur végétal contribuera au renouvellement de l’air et à la régulation de l’humidité.

L’atelier a suscité l’intérêt, voire a donné des idées. « Je trouve cet atelier très intéressant, d’abord parce que c’est beau et que nous sommes en contact avec la nature, et puis cela me donne des idées pour mon intérieur. Cette action est aussi une manière de redémarrer les activités au jardin et c’est toujours appréciable de rencontrer des intervenants qui partagent leur connaissance et prodiguent des conseils utiles lorsqu’on ne sait pas jardiner », relate Emmanuelle. • J.-M. DUM. (CLP)

> [http://www.lavoixdunord.fr/]