accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Festival des JONC – Festival des GENS > Le Jardin Secret > Passages 2009

Articles

PRESSE : La Voix du Nord Lille Quartiers lundi 01.06.2009, 05:05 | MOULINS |

L’invitation du Jardin secret à un « repassage » d’exposition


Laure Deau et Namir Cheikh exposent leur travail dans le Jardin secret pour quelques semaines.

Pour permettre aux habitants d’assister aux expositions du Jardin secret, l’association des AJOnc a pris l’habitude d’organiser des « repassages ». Vendredi soir, Laure Deau et Namir Cheikh présentaient à nouveau leur travail. Malgré une approche artistique différente, leurs deux démarches s’intégraient parfaitement dans le site champêtre du Jardin secret.

Pour visiter le Jardin secret, il faut passer par un mur percé au fond du Jardin des (re)trouvailles. Ces passages artistiques n’ont lieu qu’une fois par mois, et pour satisfaire le plus grand nombre, les AJOnc pratiquent de plus en plus des « repassages », ce qui permet aussi aux artistes de travailler et d’exposer dans un cadre naturel changeant.

Ancienne des Beaux-Arts, Laure Deau expose un florilège de son travail où les portraits prédominent, dans un ensemble cohérent d’harmonie grave. Au hasard de son exposition, on découvre un visage androgyne à l’huile et lavis, avec un jeu de réserves au trait pyrogravé, côtoyant des vignettes de photos d’identité, à dominante rouge et noir. La thématique du portrait est récurrente, et la plupart des tableaux invitent à un dialogue silencieux, tant la justesse du trait et de l’expression interpellent le spectateur.

« Le portrait parle aussi d’identité et il faut se faire violence. Peindre c’est dévoiler une part d’intimité. J’utilise différentes techniques, gravure et peinture à l’huile sur des matériaux non traditionnels, du coup le rendu est vraiment différent. » Ce travail, comparable au pop art, nous laisse découvrir des détournements photographiques comme La Madone à l’enfant ou des gravures sur plaques, toujours sur un fond strié qui rythme le temps qui passe.

Cette nostalgie du temps qui file et de « l’autre » insaisissable dominent le travail de Laure Deau et l’ensemble dégage comme une sombre mais douce mélancolie. Les influences de Modigliani ou de Picasso se retrouvent dans certains visages graves où la dualité esquisse un rapport à la spiritualité, à la vie, à la mort.

Dessin naturaliste

En contrepoint de ce travail, l’exposition de Namir Cheikh amène une respiration plus apaisée. Animateur nature et infographiste, cet artiste maîtrise parfaitement son art et contribue à la sensibilisation de la protection de l’environnement. Même s’il aime le contact avec le papier, Namir Cheikh utilise également l’ordinateur pour dessiner, quitte ensuite à coloriser et rattraper à la main certains détails. Ses dessins naturalistes à but pédagogique sont de grandes planches illustrées qui portent sur un thème de la nature, que ce soit la chouette chevêche dans son environnement ou les paysages avec les animaux qui y vivent.

Cette parfaite maîtrise du dessin naturaliste est réellement bluffante, on croit voir vivre l’animal et dans le même temps, l’artiste présente d’autres travaux à l’occasion de cette exposition décidément très riche.

Passionné de mangas et de BD, il est également attiré par ces deux supports. Après avoir publié des planches dans des magazines spécialisés, il continue à faire des recherches, que ce soit sur le dessin manga, parfaitement scénarisé et qui éclate le cadre, ou sur des personnages à la fois plus classiques et en même temps très laids.

« J’aime raconter des histoires. Le dessin est pour moi un média. La nature m’a toujours inspiré, je viens de l’Avesnois et même hors de mon travail, je passe beaucoup de temps dans la nature, à dessiner ou prendre des photos. » Tout comme Laure Deau, Namir Cheikh dispose d’un don peu commun et la variété de son travail, qu’il soit naturaliste, mangas ou en planches scénarisées, présente un dénominateur commun, la nature, ce qui se conçoit parfaitement dans un jardin secret. • A. S. (CLP)

> Jardin des (re)trouvailles, face au 11, rue de Montesquieu. Les AJOnc, Tél : 03 28 55 03 30.