accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LAMBERSART (Quartier Canteleu) : Jardin des Mille-Lieux > Le Jardin dans les médias

Articles

La Voix du Nord - Flandre - Lys - mercredi 28.01.2009, 04:46

Échanges autour d’un pasteur sculpteur et poète kanak


 NEUF-BERQUIN 

Quand le réseau associatif se met en branle, des rencontres incroyables peuvent arriver, comme celle de samedi avec un pasteur, sculpteur, poète et conteur kanak...

Samedi, à la maison des associations s’est déroulée une rencontre, riche en échanges.

Une trentaine de personnes se retrouvaient autour d’André Wassaumie Passa, sculpteur de Lifou (île de Nouvelle-Calédonie) pour ce moment de convivialité comme savent le faire les foyers ruraux.

Ses oeuvres, taillées directement dans des troncs d’arbres, sont reconnaissables par la couleur et la texture des bois qu’il privilégie : le telewegeth, le santal, le badamier et le buni.

Venu exposer depuis un mois à Carcassonne, il a traversé toute la France pour rencontrer des amis lillois qu’il n’a plus revus depuis presque dix ans. Sa venue dans le Nord fut l’occasion de sculpter des oeuvres dont il fit don et qui seront installées dans le jardin communautaire de Lambersart.

Il a aussi échangé sur sa technique de sculpture, en particulier avec Jean Ceriez, sculpteur résidant à Haverskerque, sur la coutume et sa vision de la Calédonie de demain, et surtout du « pays » avec des Calédoniens devenus « Chtis ».

Un cousin retrouvé

À cette occasion, il a rencontré un cousin originaire de Lifou qu’il n’avait pas revu depuis une vingtaine d’années, et le premier médecin anesthésiste calédonien, qui officie au CHR de Lille depuis plus de trente ans, par ailleurs président de L’A CASE océanienne, association mervilloise.

Réunis pour un moment de convivialité, les participants ont découvert les autres cordes d’André Wassaumie Passa, dont le chant et le conte.

Dimanche matin, André Wassaumie Passa a été sollicité pour faire un prêche, tandis que l’après-midi, il devait se rendre au stage de sculpture organisé dans l’atelier de Jean Cériez. •