accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier St Maurice) : Jardin du Pré Muché > Le Jardin dans les médias

Articles

NORD ECLAIR LILLE / SAINT-MAURICE PELLEVOISIN vendredi 19 juin 2009 à 06h00

Et si le paradis se cachait derrière l’église ?


{Dominique Plancke, président du conseil de quartier, a invité les habitants à découvrir le Pré Muché, sa mare et son abri en chantier.}

Bien caché derrière l’église Saint-Maurice des Champs, le jardin communautaire du Pré Muché est un petit coin de paradis qui fait la joie de ses riverains. Des riverains qui l’ont découvert mardi soir lors d’une petite visite...

C’est devenu une habitude bien sympathique. Le conseil de quartier de Saint-Maurice Pellevoisin et ses habitants se retrouvent pour visiter des chantiers en cours. Mardi soir, c’est le (futur) nouveau jardin ouvert et néanmoins clôturé du quartier qui a ouvert ses portes aux riverains. En attendant la construction de son accès « officiel » (qui dépend des travaux de construction de la maison de quartier), le jardin du Pré Muché se dévoile en passant par l’église. Plantes aromatiques, rangées de pommes de terre, poirier, groseilliers, pieds de tomates : n’allez pas croire qu’il s’agisse d’un jardin potager. Le jardin du Pré Muché a gardé son caractère sauvage. Les habitants ont même creusé une petite mare où l’on y voit, dit-on, des libellules. « Ça doit être comme ça le paradis s’il y en a un ! », sourit Geneviève qui fait partie des usagers du Pré Muché. Cette habitante raconte l’histoire de ce bout de terrain en friche dont l’avenir s’est joué lors de la construction de la nouvelle maison de quartier. Une habitante craignait de le voir réduit en parking, alors elle s’est rapprochée de l’association des Ajoncs.

Lieu de rencontre

« Le principe c’est de venir au moins une fois à une de nos réunions. Ensuite, vous avez la clef, vous venez quand vous voulez et vous accueillez les visiteurs. » Fabien, 27 ans, réside dans un appartement rue de La Madeleine. « À la base, je cherchais un jardin ouvrier et puis j’ai appris l’existence du Pré Muché. Ça permet de mettre les mains dans la terre et de se poser. En plus, on rencontre les gens du quartier . » La preuve en images : voilà Tassadit avec son petit panier rempli de campanules et de roses trémières. « C’est de la récup ’, explique cette habitante de la rue du Château. J’ai déjà mon propre jardin mais je viens ici parce que c’est bien d’avoir un espace à partager et d’apprendre la nature aux enfants. Ça leur permet de voir que ça ne pousse pas que chez le fleuriste ou au supermarché...  » L.MO.

Cet été, chaque mercredi, de 17 h à la tombée de la nuit, le Pré Muché accueille les habitants autour d’un pique-nique.