accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Formations, Grainier, Compost, Fiches techniques, Biocabas > 5 - Fiches techniques > Faune

Articles

La Taupe (Talpa europea)


Une taupe dans son jardin, une perspective qui ne réjouit personne !...C’est toujours mieux dans le jardin du voisin !

Deux solutions : la chasser ou tout simplement vivre avec ce nouvel animal de compagnie en admettant certains écarts de sa part...

Que constatent les spécialistes ? « Ses activités de fouissement provoquent des dégâts dans les jardins, les espaces verts et les cultures (bouleversement des semis, sectionnement des racines, souillure des ensilages, détérioration des engins de coupe...). Sa prédation vis-à-vis des lombrics ne modifie guère la densité de population de ces derniers. En revanche, elle aère le sol, remonte en surface les éléments profonds et détruit des larves d’insectes ravageurs. La taupe est tolérée dans les secteurs où elle ne provoque pas une gène directe ».

Apprenons à mieux la connaître et chassons quelques idées reçues ;

D’abord, la taupe est un mammifère et non un rongeur, que l’on rencontre comme son nom scientifique l’indique en Europe. Après avoir été longtemps chassé pour sa fourrure, elle est maintenant protégée dans certains pays, comme l’Allemagne.

la taupe n’est pas aveugle mais elle ne voit pas grand chose. Cependant ses yeux atrophiés et recouverts de poils ne l’empêchent pas de bien s’orienter. Cela grâce à un odorat et un système sensoriel très développés. De toute façon pas besoin d’y voir quand on vit sous terre !

Pas d’oreilles visibles et pourtant elle n’est pas sourde, bien au contraire ! la taupe a une ouïe très fine. Elle possède des oreilles mais qui sont invisibles. Ce sont juste deux petits trous (pavillons) enfouis dans les poils.

La taupe ne mange pas les racines des plantes. C’est un mammifère insectivore. Son met favori est le ver de terre (qui compose les 3/4 de sa nourriture). Le reste étant constitué de vers blancs (Larves de Hannetons), vers gris (Larves de Noctuelle), larves de tipules, et de façon plus sporadique limaces et autres insectes. Elle ne mange donc aucun légume ! Mais dans l’avancement de ses galeries tout ce qui se trouve dans son passage est sectionné puis déblayé ! Alors tant pis pour les racines de carottes et autres légumes ....

Contrairement à la rumeur à ce jour aucune étude scientifique n’a pu démontrer que la taupe est hémophile. En fait, pour aider les taupes à bien respirer sous le sol, "Dame Nature" les a doté de deux énormes poumons et de deux fois plus de sang et d’hémoglobine (qui transporte l’oxygène) que la normale. Tout ce sang dans le corps ne signifie pas qu’elle est hémophile.

Pour être complet, ajoutons que grâce à ses pattes avant, sorte de pelles géantes, elle est capable de creuser jusqu’à 20 mètres de tunnels en 1 jour ! Elle accumule jusqu’à 3 kg de terre derrière elle avant de les remonter à l’air libre pour former ces petits tas que tout le monde connaît. On appelle ces monticules des taupinières.  Les galeries se trouvent entre 15 et 50 cm de profondeur, les taupinières jouent alors un rôle d’aérateur.

Alors plutôt que de s’énerver et se fatiguer à lutter contre ces petits animaux qui pèsent entre 80 et 150 gr, mesurent 15 à 20 cm de long et dont la durée de vie n’excède pas 3-4 ans, pourquoi ne pas cohabiter avec eux et ratisser tout simplement les quelques monticules laissés çà et là dans votre jardin ? ...."