accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Les Jardins > LILLE (quartier Moulins) : Jardin des (Re)trouvailles > Historique du jardin

Articles

Historiquement en France, le premier jardin communautaire reconnu serait celui des (Re)trouvailles dans le quartier Moulins à Lille


Nous sommes en 1997, les Amis du Jardin des Olieux, association qui a fait ses preuves en matière de participation des habitants (à travers la transformation d’une friche urbaine en jardin public ornemental cité en exemple et visité alors comme modèle), cherche à redéfinir son action et à aller plus loin dans la participation citoyenne liée aux jardins en ville.

Le projet de création d’un jardin non seulement conçu par les habitants mais également entretenu et animé collectivement par eux-mêmes fait son chemin. Une opportunité de partenariat avec la ville de Lille se présente.

Chantier Nature, bureau d’étude associatif, fait état d’une multitude de réalisations de ce type à… New-York !

Pourquoi pas en France, pourquoi pas dans la Région Nord-Pas de Calais ? Le pari est lancé

Un petit terrain de 910 m2, situé dans le quartier Moulins à Lille, voit alors sa destinée basculer. Depuis de nombreuses années, cette petite friche urbaine, issue de la démolition de bâtiments vétustes, est délaissée de toute activité. Pour mettre fin au développement d’une végétation sauvage, la mairie l’avait engazonné et une allée en schiste rouge attendait désespérément les boulistes. C’est alors que tout bascule. Le terrain commence à sortir de l’indifférence dans laquelle il était plongé. Des habitants vont rêver des aménagements, des échanges, des animations sur ce lieu. Et plus, ils vont les réaliser !

Le 7 mai 1997, le projet est l’un des premiers à recevoir un parrainage de Naturenville-NaturaLille. Cette opération multipartenariale, menée par la maison de la Nature et de l’Environnement à Lille, soutient les initiatives de sensibilisation du public à la nature en ville, et d’amélioration de la qualité de l’écosystème urbain et du cadre de vie. En juin 1998, le projet est primé par le comité environnement de la Fondation de France et le Conseil municipal de Lille valide la convention de mise à disposition du terrain. Le Conseil Régional Nord-pas de Calais apporte son soutien au démarrage de cette activité innovante. Une association du quartier (l’Atelier Populaire d’Urbanisme de Moulins) met ses locaux à disposition pour les réunions d’habitants.

Depuis 1998, il a été complètement aménagé par les « habitants jardiniers » intéressés. Sur ces 910 m2 vous trouverez notamment : potager biologique, butte aux senteurs, mare, système de récupération d’eau pluviale, haie champêtre d’essences régionales, coin compost, abri convivial en bois cordé et toiture végétalisée.

Depuis, le JONC – traduisez « Jardin Ouvert et Néanmoins Clôturé » — des (Re)trouvailles, considéré comme un site pilote, a fait des émules...