accueil | Plan du site | Agenda | Grands évènements | Liens | Espace adhérent

Accueil > Le Réseau > 2 - L’Assemblée Générale

Articles

Assemblée Générale 2005

Rapport moral 2004


Bilan moral général / 2004 : Consolidation, Carte Verte, et réseau

En 2004, les AJOnc ont consolidé l’implantation des 4 jardins communautaires « installés » à Lille : ils font maintenant partie incontournable du paysage social, culturel et naturel de la ville.

(« Le jardin des (re)trouvailles » dans le quartier de Moulins, « Le jardin des maguettes » dans le quartier de Fives, Le jardin communautaire de Wazemmes, « Le jardin sans noN » à Hellemmes).

Nous avons maintenu les réunions de concertation entre habitants jardiniers (60 réunions) et veillé à ce que leurs actions restent en cohérence avec la charte des jardins communautaires (biodiversité, ouverture,…).

Nous avons maintenu et conforté les plantations et aménagements existants dans un souci de pratiques respectueuses de l’environnement et de développement de la biodiversité.

Nous avons développé un programme d’accueil de manifestations pédagogiques, festives et culturelles à l’initiative des habitants jardiniers : plus de 20 manifestations pendant l’année !

Nous avons également développé un programme d’accueil de manifestations pédagogiques, festives et culturelles en réponse à diverses sollicitations de partenaires : une dizaine de manifestations accueillies pendant l’année.

En 2004, les AJOnc ont poursuivi l’accompagnement du jardin émergé en 2003. (Le jardin communautaire « rive gauche » à Moulins-Lille).

Nous avons maintenu les réunions de concertation entre habitants jardiniers (12 réunions) et veiller à ce que leurs actions restent en cohérence avec la charte des jardins communautaires (biodiversité, ouverture,…).

Nous avons poursuivi la négociation avec Ville de Lille. Problème rencontré : l’élue de quartier s’oppose à l’implantation d’un jardin d’habitants sur cet espace ; sa position est en confrontation avec celle de l’élu aux espaces verts.

Nous avons pu vérifier que nos actions ne répondent pas à des prestations, mais viennent bien en appui à l’expression d’une certaine forme de citoyenneté de proximité en « dialogue » avec les pouvoirs publics issus de la démocratie représentative.

Nous avons accompagné la mise en place d’un plan d’aménagement de l’espace et avons aidé les habitants jardiniers à commencer sa réalisation concrète.

En 2004, les AJOnc ont mis en place le festival Carte Verte. Sur une période de 16 jours, co-produit par Lille horizon 2004, ce festival a donné entière satisfaction aux différents partenaires engagés dans l’aventure et aux 2 000 participants !

Les AJOnc ont pu vérifier leur capacité à mettre en place un événement culturel d’envergure sur le thème de la Nature. Concrète, transformée ou évoquée, elle a débordé du jardin communautaire de Wazemmes jusque dans la Maison Folie voisine. Concrète sur le jardin communautaire et sur les murs de la Maison Folie, transformée dans nos assiettes et dans les objets recréés, évoquée dans les spectacles et les thé matiques ; la Nature sous toute ses formes a été à voir, à entendre, à réfléchir et à goûter pendant toute cette Carte Verte.

2004 aura donc été l’année de préfiguration d’un festival (certainement annuel) des jardins communautaires en Nord-Pas de Calais.

En 2004, Les AJOnc ont amorcé la formalisation de la mise en réseau des jardins communautaires du Nord-Pas de Calais.

Outre la volonté exprimée par les AJOnc dès le début de leur soutien à différents groupes d’habitants jardiniers, cette amorce de formalisation a été facilitée par le développement d’initiatives de jardins communautaires par des associations locales autonomes en de nouveaux points de la métropole lilloise (en attendant la concrétisation hors métropole…) Il s’agit de l’association Entre deux parcs à Roubaix (quartier Epeule) et de l’association Le poteau rose à Villeneuve d’Ascq (quartiers Flers et Pont de bois) qui s’est spécialement constituée pour la création d’un jardin communautaire en juin 2004. Les missions des AJOnc autour de la prospection, l’expertise de faisabilité, et l’accompagnement au démarrage de nouveaux projets, trouvent leur aboutissement à travers cette mise en réseau. Nous avons ainsi rencontré différents partenaires potentiels pour la mise en oeuvre de nouveaux projets de Jardins communautaires, à terme, à Lens, à Tourcoing, à Mons-en-Baroeul, d’autres à Lille, … La mise en réseau trouve déjà des déclinaisons concrètes à travers : le site des jardins communautaires (et assimilés) en région Nord-Pas de Calais (ajonc.org), l’Echo des brouettes, (journal d’information inter-jardins), un plan de formation annuel à l’intention des habitants jardiniers du Nord-Pas de Calais, la préfiguration d’un festival, des vélos tour des JONC, des échanges entre habitants jardiniers des villes et des « ruraux » tout en contribuant à améliorer (à notre petite échelle) la biodiversité et la qualité des paysages. D’autres réalisations restent à inventer…